Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

En France, de nombreux moyens existent pour ne pas être expulsé ou retarder une expulsion : accoucher sur le sol français, avoir des enfant scolarisés ou … se marier. Pour éviter à un ressortissant algérien d’être reconduit à la frontière, la mairie de Reims, ville dont le maire est Adeline Hazan (PS), a exceptionnellement ouvert ses portes pour marier un étudiant âgé de 32 ans. L’heureuse élue est une jeune infirmière possédant la nationalité française. A l’issue de la cérémonie, l’étudiant a pu entamer les démarches pour obtenir un titre de séjour.

A cette occasion, l’officier d’état-civil avait prévenu le procureur de la République de sa situation irrégulière. Une enquête de police avait “conclu à un vrai mariage”, selon son avocat Me Simon Miravete mais la préfecture de la Marne a pris “malgré tout un arrêté de reconduite à la frontière”.

Celle-ci souligne qu’arrivé en France muni d’un visa de court séjour, l’Algérien s’était “maintenu à l’issue de sa validité” et qu'”installé à Reims depuis août dernier, il n’a jamais effectué de démarches (..) en préfecture en vue de régulariser sa situation”.

Placé en rétention administrative pendant cinq jours, la prolongation de sa rétention a été annulée par la Cour d’appel de Reims.(>>Le Figaro)


Fdesouche sur les réseaux sociaux