Fdesouche

Le quotidien de la BAC

Lu dans Le Dauphiné :

Romans (Drôme). Dans la nuit de samedi à dimanche, peu après 4 heures, les policiers romanais sont alertés par des habitants de la Monnaie. Boulevard Henri-Dunant, trois jeunes sont en train de casser des vitrines. Celles d’un cabinet médical et d’un autre local, situées quasiment à l’angle du boulevard Dunant et de la rue Eugène-Chavant, à proximité de la Poste. Une patrouille de la brigade anti-criminalité (Bac), composée de trois policiers se rend alors aussitôt sur les lieux. Les trois jeunes gens sont rapidement identifiés. Avant d’être interpellés et placés dans le véhicule de police.

Mais, lors de l’intervention, un groupe d’une dizaine de personnes se forme à proximité. Apparemment décidés à ne pas laisser les trois jeunes quitter le quartier. Les policiers sont alors pris à partie. La situation devenant de plus en plus tendue, la patrouille de la Bac décide alors de relâcher les trois individus. Les trois casseurs présumés et identifiés seraient tous Romanais et domiciliés quartier la Monnaie. Il s’agirait d’un homme âgé de 25 ans et de deux mineurs âgés de 16 et 17 ans.

L’adolescent âgé de 16 ans se serait présenté quelques heures plus tard, peu après 6h30, à l’hôpital de Romans. Le garçon était apparemment toujours menotté, se plaignant de douleurs aux poignets. Les policiers auraient procédé à son interpellation. Une seconde interpellation aurait par la suite été effectuée au domicile du Romanais âgé de 25 ans. Les deux individus ont été placés hier en garde à vue dans les locaux du commissariat romanais.

Hier soir, le troisième Romanais, âgé de 17 ans était toujours en fuite.
Précisons enfin que les casseurs présumés devront prochainement répondre de “dégradations volontaires en réunion” devant le tribunal.

Source

Merci à tactics


Fdesouche sur les réseaux sociaux