Fdesouche

Il n’est pas nécessaire de se faire chasseur pour apprécier cet élément de notre patrimoine qu’est la trompe de chasse. Peut-être notre lectorat compte-t-il quelques sonneurs ?

La Garde Républicaine, outre un orchestre, comporte une formation de sonneurs de trompes de chasse, avec le magnifique résultat visible et audible dans cette vidéo : messe de novembre de cette année à Notre- Dame de Paris pour la Sainte Geneviève, qui est accessoirement Sainte patronne non seulement de Paris mais aussi de la gendarmerie (dont fait partie la Garde Républicaine).

Le compositeur des fanfares de trompes de chasse (que ce soit pour la chasse ou la messe de Saint Hubert) encore sonnées aujourd’hui est le marquis de Dampierre.

Cependant, avant que ne soit créé le cor d’orchestre, certains compositeurs baroques ont eu le bon goût d’intégrer la trompe de chasse dans leur musique.

C’est le cas d’un contemporain de Jean-Philippe Rameau, Jean-Joseph Mouret, dont la suite pour violons, hautbois et cors de chasse est jouée par Garde Républicaine dans la vidéo (pour la seconde partie de la vidéo du moins, j’en suis moins certain s’agissant du début), qui fut exécutée pour la première fois en 1729 à l’l’Hôtel de Ville de Paris en présence de Louis XV.

Merci à Pillierdecomptoir


Fdesouche sur les réseaux sociaux