Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Demain tous métis?

Cette nuit à 0H10, Arte diffusera un débat intitulé “Demain tous métis?”.

La présentation sur le site d’Arte est un modèle de désinformation : dans un premier temps elle rend compte des problèmes de cohabitation et de communautarisme générés par une immigration de masse, puis elle nous explique que la solution à tous ces problèmes c’est le métissage généralisé pour gommer cette diversité trop envahissante et retrouver un semblant d’unité nationale dans la dissolution de l’indigénat français. Le modèle à suivre? Le Brésil! l’un des pays les plus inégalitaires et violents de la planète!

L’avenir est-il au métissage ? Le mélange est-il l’avenir de l’homme ? de l’Europe ? « Assimiler » ou plutôt « intégrer » l’autre, nos sociétés se posent régulièrement la question. Quelle est la meilleure voie ? Pas une semaine sans qu’un de nos grands hebdomadaires, à tour de rôle, ne nous alerte des « dangers du communautarisme », ou des « dérapages communautaires ».

« Assimiler » ou « intégrer » donc, telle est la question. Car toutes sensibilités politiques confondues, il va de soi que « l’autre » doit se fondre, sinon danger : communautarisme !

Mais qu’en est-il du mélange ? Le métissage est-il le dernier tabou en matière d’identité ? Pourquoi cela semble effrayer d’aller vers « l’inconnu » en se métissant ? En se mélangeant ? Le métis, la métisse, nous feraient-ils peur ? Une des plus grandes nations du monde est pourtant fondée sur le métissage : le Brésil. Suite

Seule consolation éventuelle : parmi les invités du débat, la présence d’Eric ZEMMOUR, adversaire déclaré de la brésilianisation. (merci à Luk)

– Emission visible ICI


Fdesouche sur les réseaux sociaux