Fdesouche

L’Education nationale devient une gigantesque machine à décerveler. Ses priorités : lutte conte le racisme et l’antisémitisme, lutte contre l’homophobie, commémorations diverses (esclavage …), promotion de la diversité, soutien aux enfants de clandestins. En matière de « pédagogie », les initiatives sont innombrables. Nos chers petits doivent impérativement être formatés pour la future société du vivre-ensemble. Leur sexualité est une des grandes préoccupations des experts du ministère.

Prochainement, des affiches et des cartes intitulées «Homo, bi, hétéro, que suis-je?», vont être fournies à tous les lycées de France pour assurer la promotion de Ligne d’Azur, une ligne d’écoute ouverte à tous les jeunes qui s’interrogent sur leur sexualité. Dans la rubrique “Se construire”, le jeune peut ainsi déambuler du Stade des Travelos au Cinéma des Pédés en passant par le Rendez-vous des Trans

Une campagne qui complétera la lutte contre l’homophobie considérée par Xavier Darcos comme un «acte éducatif». La HALDE s’est en effet inquiétée que l’homosexualité était la grande absente des manuels scolaires. Une brochure «Homophobie: savoir et réagir» est déjà disponible pour les personnels afin de leur permettre de mieux appréhender les comportements discriminatoires auxquels ils peuvent être confrontés. Ce combat «œuvre au mieux-être physique, mental et social de tous les jeunes» (source)… Le ministère élabore également un matériel pédagogique complet, inspiré d’un guide déjà utilisé en Belgique intitulé «Combattre l’homophobie: pour une école ouverte à la diversité».

Devant un tel déferlement, Gérard Longuet, sénateur de la Meuse, s’était interrogé au sénat le 3 juillet 2008: «C’est extrêmement réjouissant de savoir que l’on promeut en effet des formes nouvelles de sexualité dans l’école. Et qu’on combat en même temps la pédophilie. Y a quand même un moment où il faut savoir sur quelles valeurs on s’arrête.». Ces propos ont évidemment fait scandale.(source)

Avis aux lecteurs : Nous sommes preneurs de scans des brochures, tracts et matériaux pédagogiques en question.


Fdesouche sur les réseaux sociaux