Fdesouche

Au moment où le gouvernement mène une politique de réduction des dépenses publiques et de diminution des effectifs de la fonction publique, un secteur reste épargné. On embauche dans les ministères, et les primes y ont explosé de 20 % en un an.

Entre septembre 2007 et juillet 2008, les affectations dans les cabinets ministériels ont crû de 397 personnes et le montant des primes distribuées a progressé de près de 5 millions d’euros.(…)

Même en tenant compte des nouveaux périmètres ministériels, la progression des effectifs a de quoi faire rêver : près de 20 % de membres supplémentaires répertoriés dans les cabinets et une augmentation de 15 % des personnels (…)

Pas moins surprenante est la progression des “indemnités pour sujétions particulières” distribuées dans certains ministères. Le montant des primes mis à disposition de Matignon en 2008 (+2,2 millions d’euros) a fait un bond de 45 %.

Anciens socialistes tentant de refonder chacun une famille politique, Jean-Marie Bockel et Eric Besson ont bénéficié largement de cette aide : les “primes” du secrétariat d’Etat aux anciens combattants ont progressé de 83 % et celles du secrétariat d’Etat à la prospective (684 000 euros) de 125 %. (source Le Monde)


Fdesouche sur les réseaux sociaux