Fdesouche

Le Président de la République a appelé ce jeudi soir à une meilleure réglementation des banques et des systèmes de rémunération des dirigeants. Il prévient des conséquences négatives sur l’économie française de la crise financière actuelle.

C’est la douche froide. Nicolas Sarkozy a lancé un avis de tempête lors de son grand discours ce jeudi soir à Toulon sur la crise financière. “Dire la vérité aux Français, c’est leur dire que la crise actuelle aura des conséquences dans les mois qui viennent sur la croissance, sur le chômage, sur le pouvoir d’achat”, a-t-il déclaré.

“Dire la vérité aux Français, a également expliqué le Président de la République, c’est leur dire que la crise n’est pas finie, que ses conséquences seront durables, que la France est trop engagée dans l’économie mondiale pour que l’on puisse penser un instant qu’elle pourrait être à l’abri des événements qui sont en train ni plus ni moins que de bouleverser le monde.”

Selon le site internet Rue89, “une très mauvaise nouvelle est venue perturber la préparation du discours” de Nicolas Sarkozy à Toulon: “à en croire les services de la Dares, les chiffres du chômage pour le mois d’août, qui seront rendus publics lundi soir à 19 heures, sont extrêmement mauvais”. Une information non confirmée au sein du gouvernement.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux