Fdesouche

Ces faits odieux se sont déroulés lundi dernier à Bruxelles, rue Blaes, vers 19h. Un sans-abri s’est fait tabasser avec une violence extrême par un père musulman et son fils devant un dispensaire. Le père a d’abord hurlé à son encontre qu’il n’avait « pas le droit de boire pendant le ramadan », avant de s’en prendre à lui, rejoint ensuite par son fils qui s’est rendu coupable des pires faits de violence. Serge, le sans-abri en question, était effectivement en train de boire une bière.

Publicité

Rachid, le fils de 21 ans, a été arrêté et placé sous mandat d’arrêt pour coups et blessures ayant entrainé une incapacité de travail, selon le parquet qui confirme les faits. Comme explication devant le juge, les deux fanatiques ont expliqué qu’à leur sens, leur agression relevait de la légitime défense !

Tabassé à coups de barre incrustée de clous, il a échappé de peu à la mort. “Un des clous a frôlé l’artère fémorale”, explique Serge.

Alexandre, 65 ans, qui habite en face, a entendu des cris. “Ce que j’ai vu dépasse tout. Le jeune homme a pris une barre incrustée de clous. Il a frappé la victime qui était à terre”, explique Alexandre. “C’était un vrai lynchage. Il y avait du sang partout. Le père et le fils frappaient.”

Serge a tenté de se défendre en mettant ses bras devant son visage. “J’ai cru mourir. Quand j’ai vu une giclée de sang sortir de ma jambe droite, j’ai cru que c’était fini. J’ai perdu deux litres de sang.”

Sans ressources, Serge, qui a besoin de béquilles pour marcher, n’a pas les moyens de s’en procurer. “Je n’ai rien, même pas de quoi téléphoner. C’est un ami qui m’a prêté des vêtements. Je ne sais pas quand je vais pouvoir sortir de l’hôpital. Le trou dans la jambe est pour l’instant trop profond.”

Source : rtlinfo.be

Merci à Alsacien.


Fdesouche sur les réseaux sociaux