Fdesouche

Hier, au nom de la lutte contre l’effet de serre, c’était le branle-bas de combat planétaire pour imposer les biocarburants, et développer partout les cultures permettant de les produire. Aujourd’hui, c’est le branle-bas de combat contre les biocarburants, car ces cultures se font au détriment des cultures vivrières, et les cours explosent, provoquant des émeutes de la faim.

Ce sont souvent les mêmes qui prévoyaient les pires catastrophes si on ne développait pas les biocarburants, et qui maintenant, toute honte bue et avec le même aplomb, prévoient les pires catastrophes si on ne fait pas marche arrière.

Les peuples doivent arrêter d’écouter ces charlatans mondialistes, et comprendre que ce n’est jamais l’idéologie, quelle que soit sa couleur, qui fait avancer les voitures ou permet de nourrir les hommes. Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux