Fdesouche

Paris a donné lundi instruction à l’ensemble des postes consulaires français en Afrique “d’accorder la plus grande attention à la délivrance des visas” pour les artistes, préconisant une plus grande souplesse d’attribution, a annoncé le secrétariat d’Etat à la Coopération.

Ces instructions prévoient notamment une plus grande facilité de l’octroi de “visas de circulation”, de trois mois maximum, et dont la validité peut aller jusqu’à cinq ans, indique un communiqué. La mesure concerne notamment les artistes reconnus ayant déjà effectué un séjour en France.

“Jusqu’à présent ces visas de circulation se comptaient sur les doigts de la main. Il s’agit de désengorger les services consulaires et de les octroyer à des personnes qui ont déjà effectué des séjours en France”, a-t-on expliqué dans l’entourage du Secrétaire d’Etat à la Coopération Jean-Marie Bockel.

Le ministère n’était pas en mesure de fournir une estimation du nombre de personnes concernées. (AFP)


Fdesouche sur les réseaux sociaux