Fdesouche

C’était il y a quinze ans à peine. Dans un bed & breakfast de la campagne d’Irlande, une vieille dame accueillait deux voyageuses. L’une d’elles avait la peau noire. La vieille Irlandaise, qui n’avait jamais rien vu de pareil sauf à la télévision, en fut toute désarçonnée. Soucieuse de bien faire, elle demanda en chuchotant à l’oreille de la jeune Blanche : “Qu’est-ce qu’elle mange ?”

Même décor, quinze ans après : le 28 juin 2007, Rotimi Adebari, nigérian, 43 ans, est élu maire de Portlaoise, une petite ville de 18 000 habitants en grande banlieue de Dublin. Le premier maire noir de l’histoire d’Irlande. Un événement inouï pour les vieilles dames des bed & breakfast comme pour la plupart des Irlandais qui, encore récemment, n’avaient jamais vu chez eux que des Blancs à taches de rousseur. Qui pouvait penser émigrer dans un pays rongé par la misère ? L’Irlande, on la quittait. La croissance fulgurante de l’économie, dans les années 1990, a soudain changé la donne. En 1997, une école secondaire de Dublin accueillait son premier élève non irlandais. Aujourd’hui, environ 14 % de la population d’Irlande est étrangère.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux