Zemmour : « Canal +, c’est la chaîne ontologiquement de bobo. Elle a été faite pour eux, par eux et pour mépriser le peuple français »

14/03/2014 – ça se dispute – Zemmour :

_________________________________________

10/03/2014 :

[...] Invitée d ‘i>TELE – chaîne du groupe Canal + – l’eurodéputée était interrogée sur un tweet dans lequel elle proclamait samedi : » j’aurais dû le faire depuis longtemps. Voilà je me DESABONNE DE CANAL+ !!! » « Ils sont insupportables », a–t-elle dit, « des bobos horribles, pleins de mépris, de morgue ». « C’est d’un conformisme ! », a-t-elle poursuivi.

« C’est le prêt-à-penser, ils sont méprisants à l’égard de millions d’électeurs ». Pointant encore des gens qui traitent les électeurs du Front national comme des sous-citoyens, avec violence, avec mépris, avec haine, je considère que mon rôle de citoyenne, c’est de ne pas donner d’argent à ces gens-là ».

Morandini

Fil des analyses sur la situation politique en Ukraine… Olivier Ravanello (vidéo)(màj 9)

mise à jour du 15 mars 2014 à 1H40

Le journaliste Olivier Ravanello analyse la situation géopolitique avec le prochain référendum de Crimée et les différentes forces en présence.

source : Itélé le 14 mars 2013


mise à jour du 14 mars 2014 à 17H40

intervention de Thierry Mariani député de l’étranger de la zone dont fait partie l’Ukraine

lien direct sur : VK
source : L’invité d’Olivier Galzi – ITélé – 13 03 2014


mise à jour du 13 mars 2014 à 11H10

Le journaliste Olivier Ravanello parle de l’intellectuel BHL :

lien direct sur : VK
source : Le monde en plus – Itele – 13 mars 2014

 

à noter sur le profil wikipédia de Olivier Ravanello :

  • Il est nommé correspondant permanent de TF1 et LCI à Moscou en janvier 2005.
  • Il reçoit en 2006 le prix de la presse diplomatique.
  • Il publie ensuite en 2008 L’œil de Moscou où il explique pourquoi il est urgent de se débarrasser des idées toutes faites si l’on veut comprendre la Russie actuelle.
  • Il quitte Moscou à l’été 2008 et intègre Europe 1 en tant que chef du service reportage.
  • En mai 2009, il intègre la chaîne d’information en continu i>Télé, tout d’abord comme rédacteur en chef en charge de l’antenne puis comme directeur adjoint de la rédaction.

mise à jour du 5 mars 2014 à 16H35

Le journaliste Olivier Ravanello dans Le Monde en Plus sur ITélé le 4 mars 2014 :

lien direct sur : VK

Les journalistes Joseph Macé-Scaron (Marianne) et Yves Thréard (Figaro) dans Le Duel sur ITélé le 4 mars 2014 :

lien direct sur : VK


mise à jour du 26 février 2014 à 18H40

Compilation de l’analyse de Dimitri De Kochko (journal Russie d’aujourd’hui) et Jean-François Khan qui interviennent dans Mots croisés de France 2 du 24 février 2014 :


mise à jour du 25 février 2014 à 23H40


source : Agence Info libre


mise à jour du 25 février 2014 à 22H20
source : RTL – La Chronique d’Éric Zemmour du 25 février 2014


mise à jour du 25 février 2014 à 16H45

Le journaliste Joseph Macé-Scaron (hebdomadaire Marianne) analyse la situation en Ukraine et la géopolitique des nations :
source : extrait de l’émission Le Duel sur ITélé du 25 02 2014

Qui contrôle Kiev sur le terrain :

source : extrait du 20H Journal France 2 du 24 02 2014


Avec le journaliste Cédric Clérin (l’Humanité Dimanche) dans Politique Matin de LCP le 21 février 2014 :

Avec les journalistes Frédéric Pons (Valeurs Actuelles) et François Clémenceau (Le journal du dimanche) dans C dans l’air de France 5 du 19 février 2014 :

Zemmour : “La gauche libérale libertaire a déclaré la guerre au peuple français”

Extraits

(…) Depuis 30 ans, la gauche a abandonné le peuple et la droite la nation. La gauche avait abandonné la nation dès la fin du XIXe siècle et encore plus en mai 68. 

Le prix à payer pour la soumission définitive de la gauche au libéralisme économique, c’est la marche en avant totalitaire vers un libéralisme sociétal.

Comme on peut le voir à travers la politique de Najat Vallaud-Belkacem, qui reprend les programmes de l’inter LGBT depuis 15 ans, ou à travers le rapport sur l’intégration qui prône le retour du voile à l’école, la gauche brûle aujourd’hui ses vaisseaux sociétaux.

Elle le fait pour deux raisons assez simples : premièrement pour masquer sa conversion au libéralisme mondialisé. Deuxièmement, parce qu’elle sent qu’il y a «un retour de bâton» dans le pays réel comme le montre les sondages.

Tous l’électorat de droite, de l’UMP au FN, fait désormais bloc sur les thématiques sociétales, immigrationnistes et sécuritaires, mais désormais la moitié de l’électorat de gauche les rejoint également.

Il y a une une volonté idéologique de la part de la gauche de briser ce qui leur apparaît comme le comble du fascisme: le peuple français. Celui-ci est à leurs yeux, racistes, xénophobe et homophobe.

Et les lobbys pourtant ultra minoritaires, qui dictent leur loi au gouvernement, veulent profiter du quinquennat de François Hollande pour imposer leur vision de la société de manière irrémédiable.

Il s’agit ni plus ni moins d’une déclaration de guerre.

Lire l’entretien complet : Figaro - merci Lucky Pete