Villeneuve-Saint-Georges : Gaudin (DVD), allié du FN, interdit de parole et traité de «facho»

Ils étaient environ 300 habitants de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), massés vendredi soir dans le gymnase Jules-Ferry pour assister au conseil municipal d’installation des élus. Au second tour dimanche dernier, la maire sortante Sylvie Altman (PC) est arrivée en tête avec 30 voix d’avance sur la liste d’alliance de Philippe Gaudin (DVD) et Dominique Joly (FN).

Dans la salle acquise à la cause de Sylvie Altman, applaudissements, cris de joie et youyous retentissent.

Philippe Gaudin demande à prendre la parole pour «s’expliquer». La demande est refusée. «Puisque c’est ça, on s’en va, c’est un bel exemple de démocratie», lance-t-il en se levant, sous les huées. «Facho !», crient des habitants. «Viens le répéter publiquement ! On en parlera devant la justice», se défend Philippe Gaudin. «Pourquoi vous êtes là ?», l’invectivent des Villeneuvois. «Pour montrer qu’on est là !», rétorque une colistière du candidat. «Je m’en vais, car je demande la parole et on me la refuse, c’est la démocratie revue par les staliniens !», s’insurge Philippe Gaudin à la sortie.

Le vote reprend. La maire sortante est élue par ses colistiers. Elle remporte 30 voix de conseillers sur 39. Les 9 sièges de l’opposition sont désormais vides. Sylvie Altman prend la parole : «A la manière de Grand Corps Malade, j’ai couché les mots sur le papier. Nous avons assisté à un séisme politique avec une fusion hors-norme de la compromission et de la honte. Il ne faut pas banaliser cette alliance, acceptée uniquement par Marine Le Pen. Pour autant, les électeurs ne nous ont pas donné un blanc seing. Ils veulent que l’on réponde à leurs préoccupations : emploi, pouvoir d’achat, logement, éducation et tranquillité publique».

«Le départ de Philippe Gaudin est une insulte, s’il était démocrate il serait resté jusqu’à la fin, juge Mohamed, installé à Villeneuve-Saint-Georges depuis 12 ans. Pour une ville cosmopolite, le résultat du premier tour m’a profondément inquiété». Même son de cloche pour Patricia. «Je n’ai pas mangé, ni dormi, tellement j’ai eu peur que le FN passe, confie cette partisane de la maire sortante. Sylvia Altman a fait beaucoup pour la ville, avant il n’y avait rien, elle a fait beaucoup pour la ville.»

Le Parisien

Municipales à Villeneuve-Saint-Georges : vers une fusion des listes FN et DVD (MàJ vidéo)

TV Libertés : Interview de Dominique Joly :

—————-

Réaction des candidats PC et DVD de Villeneuve-Saint-Georges :

——————–

Coup de tonnerre à Villeneuve-Saint-Georges ? Alors que l’on se dirigeait vers une triangulaire PC/droite/FN pour le second tour des élections municipales, le candidat (DVD) Philippe Gaudin et le FN Dominique Joly pourraient annoncer la fusion de leurs listes.
Les deux candidats n’ont pas encore communiqué et seraient en discussion. Un proche de Philippe Gaudin a affirmé que la fusion était actée, comme l’a annoncé par ailleurs i>Télé.

Au premier tour, la maire sortante (PC) Sylvie Altman – notamment soutenue par le PS et le PRG – avait recueilli 38,88% des voix, contre 31,8% à Philippe Gaudin, 26,05% pour Dominique Joly et 3,27% à Lutte Ouvrière.
Philippe Gaudin était soutenu au 1er tour par l’UMP, l’UDI et le MoDem. Au premier tour, le taux de participation était de 50,83%.

Le Parisien

(Merci à Vilainefille)

Philippe Gaudin (divers droite) : A Villeneuve-Saint-Georges, on a 40% de logements sociaux, il y a des fusillades tous les jours… (vidéo)

Europe 1 – 26/03/14

Ce candidat de droite à la mairie de Villeneuve de Saint-Georges a rompu la digue entre la droite modérée et le Front national.


(Merci à Celina)

Municipales 2014, L’Hôpital (57) : fusion de liste FN / DVD

Marine Le Pen a annoncé ce mardi que deux de ses listes allaient fusionner avec la droite pour le second tour des élections municipales.

La présidente du Front national a fait savoir ce mardi 25 mars que deux de ses listes allaient fusionner avec des listes divers droite pour le second tour des municipales.

Ceci est valable pour Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne, 33.000 habitants), où la liste FN est arrivée en troisième position (26,07%), derrière une liste de gauche (38,88%) et une autre de droite conduite par Philippe Gaudin (31,80%), DVD.

Est également concernée la commune de L’Hôpital (Moselle, 5.500 hab), où le parti d’extrême droite est arrivé en seconde position et fusionnera avec la liste DVD de Jean-Marcel Labach (3e) pour empêcher la victoire de la liste de gauche arrivée en tête.

 

RTL

France : Deux villes de banlieue instaurent un couvre-feu (MàJ vidéo)

Deux villes de banlieue parisienne touchées par les violences et le trafic de drogue, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), ont imposé un couvre-feu à leurs commerces



La ville de Saint-Denis a ainsi décidé par arrêté de contraindre 70 commerces, particulièrement visés par les violences, à fermer des 20 heures. L’initiative de Saint-Denis, ville communiste, marque un tournant dans le combat des communes face à la délinquance des quartiers. Plusieurs villes marquées à droite avaient tenté d’instaurer les premiers couvre-feux pour mineurs à la fin des années 1990. Mais leurs initiatives étaient quasi systématiquement annulées par les tribunaux administratifs.

A Villeneuve-Saint-Georges, la décision prise début juin a provoqué la fronde de commerçants qui déplorent une chute importante de leurs chiffres d’affaires. Mais leur recours devant le tribunal de commerce a été rejeté début août. L’expérience devrait donc se poursuivre.

A Saint-Denis, un bilan sera tiré mi-octobre. Certains se montrent d’ores et déjà sceptiques : «Les jeunes et les trafiquants trouvent toujours un nouveau point de chute», tranche une mère de famille. «Ils vont là où ils trouvent de la lumière, reconnaît Bernard Pasqualini. Alors, forcément, on ressent une forme d’impuissance car la délinquance ne disparaît pas »

Le Parisien

Villeneuve-Saint-Georges (94). Rixe entre des « jeunes » et un groupe de réfugiés tchétchènes (màj)

Addendum 08.06.2013
Une altercation entre des ados du quartier des Graviers, jeudi à Villeneuve-Saint-Georges, et un groupe de réfugiés tchétchènes a failli tourner au drame.

Un coup de feu tiré sur une voiture, dans la nuit de jeudi à hier, sur le parking d’un hôtel, a fait un trou de la taille d’un melon dans une vitre. A bord du véhicule se trouvaient deux Tchétchènes qui avaient participé à une bagarre, jeudi à Villeneuve-Saint-Georges. (Le Parisien)

C’est un vol de portable qui aurait pu très mal finir. Jeudi après-midi, 14 personnes ont été interpellées après une rixe entre des ados du quartier des Graviers, à Villeneuve-Saint-Georges, et un groupe de Tchétchènes qui vivait à proximité. Ces derniers ont essuyé des coups de feu dans la soirée, mais aucun blessé grave n’est à déplorer.

Tout commence aux alentours de 16 heures. Des ados du quartier prennent à partie un jeune Tchétchène de 16 ans dans le bus qui le ramène chez lui, et lui réclament son iPhone. Il est frappé, mis à terre et dépouillé de son téléphone. Le garçon rejoint son domicile, un hôtel de la rue de la Sablonnière à Valenton, non loin de là, le visage ensanglanté, selon ses proches.

Echaudés, une douzaine de Tchétchènes, dont des adultes, se dirigent alors vers les Graviers, bien décidés à récupérer le portable. Deux groupes se font face, s’invectivent. Les ados auraient refusé de restituer l’objet volé, les premiers coups partent.

Les jeunes du quartier sont poursuivis dans la rue et l’un deux, légèrement blessé, trouve refuge dans la cour d’une école primaire. Des hommes tentent de le rattraper, mais rencontrent l’opposition des éducateurs qui étaient encore présents. De nombreux véhicules de police arrivent rapidement et interpellent alors 14 personnes, dont une majorité de Tchétchènes.

L’histoire aurait pu en rester là. Mais aux alentours de minuit, deux hommes aux visages masqués se présentent à l’entrée arrière de l’hôtel où logent les Tchétchènes.

Dans une voiture garée sur le parking, ils aperçoivent quelques-uns des hommes qui ont participé à la rixe un peu plus tôt. Ils font feu au plomb et déguerpissent. Dans la vitre du véhicule, côté conducteur, il y a un trou de la taille d’un melon. Deux des hommes présents dans la voiture reçoivent des éclats de verre au visage. [...]

« C’est une histoire de gamins, rien de plus », regrettait hier un habitant du quartier des Graviers à propos du vol de portable. [...]

Le Parisien

———————

Une rixe a éclaté, jeudi, peu après 17 heures, dans le quartier des Graviers à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Commencée dans la rue, où les protagonistes étaient aperçus, bâtons en main, la bagarre s’est poursuivie jusque dans la cour de l’école élémentaire Saint-Exupéry où un jeune homme de 28 ans, originaire de Villeneuve, avait trouvé refuge.

[...] Rapidement sur place, les forces de police sont parvenues à interpeller 14 personnes, dont une grande majorité de tchétchènes.

Un peu plus tard, vers minuit, les sapeurs-pompiers ont à nouveau été appelés dans le quartier : deux personnes d’origine tchétchène, logées dans l’hôtel de la rue de la Sablonnière à Valenton avaient besoin de soins. A leur arrivée sur place, deux hommes, âgés de 35 ans, présentaient effectivement des plaies saignantes. Ils expliquaient alors s’être fait tirer dessus par deux inconnus alors qu’ils se trouvaient sur le parking de l’hôtel. [...]

Le Parisien
(Merci à Philou)

Villeneuve-Saint-Georges (94) : le grand remplacement c’est maintenant

Extrait du magazine municipal de Villeneuve-Saint-Georges (94) de mars 2013

• Etat-civil (cliquer pour agrandir)


• Article page 5

Capture-d?e?cran-2013-04-24-a?-02.50.gif
zez.gif

Voir aussi : tout le magazine en PDF
Merci AlexWP

————————–

Relire :
«Nous assistons à un changement de peuple et de civilisation » [discours de R. Camus du 13 avril]

Villeneuve-Saint-Georges : une sexagénaire renversée et tuée (màj)

Addendum 12/02/13

Ils sont désormais deux en garde à vue : un père et un fils qui s’accusent tout deux d’avoir renversé mortellement une sexagénaire lundi à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. Vers 15 heures lundi, un homme de 22 ans s’était rendu au commissariat de la commune pour y dénoncer son acte. Mais en soirée, son père, né en 1953, s’est à son tour accusé d’avoir commis l’accident. [...]
________________________________

Addendum 11/02/13

Agé de 22 ans, l’automobiliste s’est rendu vers 15 heures au commissariat de la commune pour y dénoncer son acte. Il a été placé en garde à vue et était auditionné par les policiers. [...]

Le Figaro

________________________________

Un automobiliste était en fuite ce matin après avoir renversé mortellement une sexagénaire à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).

Heurtée par le véhicule vers 6h50 sur la N6, un axe très fréquenté qui traverse la commune du nord au sud, la victime âgée de 63 ans a été déclarée morte sur les lieux de l’accident vers 7h35. [...]

Le Figaro

Cécile Duflot, victime d’une série d’actes de vandalisme

La ministre du Logement a été victime de plusieurs dégradations sur sa voiture et dans sa maison dans le Val-de-Marne. Révélations. [...]

Hebergeur d'image

Dans la nuit du 18 au 19 octobre, quinze véhicules, dont celui de la ministre, ont subi des dégradations dans la rue où est située sa maison à Villeneuve-Saint-Georges. L’enquête a permis d’identifier une trace d’ADN sur une des voitures endommagées.

Rebelote, trois jours plus tard. Mais cette fois, seul le véhicule de la ministre est fracturé. Une plainte est de nouveau déposée par Cécile Duflot. Entre-temps, la ministre du Logement avait été victime d’une tentative d’intrusion dans son jardin. Des faits pour lesquels elle n’a pas souhaité donner suite. Enfin, le 11 décembre dernier, c’est l’ex-mari de la ministre, qui habite dans la même rue, qui a été victime d’un vol par effraction à son domicile. [...]

Selon nos informations, les enquêteurs n’écartent pas non plus l’hypothèse selon laquelle les faits pourraient viser sa relation avec Xavier Cantat, le frère de Bertrand, l’ancien leader de Noir Désir condamné pour l’homicide involontaire de l’actrice Marie Trintignant à Vilnius (Lituanie). [...]

Le Point

Merci à Zatch

Val-de-Marne : deux cités veulent «faire la paix»

Entre les jeunes de la cité des Graviers à Villeneuve-Saint-Georges et celle de la Lutèce à Valenton, «c’est la guerre» entre des bandes de jeunes armés. Les parents des deux ensembles ont décidé de s’unir pour y mettre fin.

«Il faut dire stop! Stop à cette violence, cette inquiétude, cette souffrance! » martèle l’énergique Akika Bouzar, maman de Villeneuve-Saint-Georges et présidente de l’AIP2V (Association interparentale de Villeneuve-Saint-Georges et Valenton). Les parents de la jeune association créée pendant l’été ont fait leur rentrée, vendredi soir, au centre socioculturel la Lutèce, à Valenton.

L’ambiance est constructive entre ces pères et mères de famille, mais assombrie par les nouvelles violences qui ont émaillé l’été entre les deux petites villes limitrophes. En août, une maman et son fils se seraient fait attaquer par une bande de Valenton. Un pas de plus dans l’escalade de violence qui voit s’affronter les deux cités depuis trente ans et qui a fait un mort de 19 ans, Youssef, le 30 juin 2007.

« Dès que je croise un jeune sur le parking, j’engage la conversation, l’air de rien, pour le raisonner un peu, confie Akika Bouzar. Dans le fond, ils sont très gentils! » « Mais ils agissent par bandes dirigées par un meneur, rappelle un père, au bord des larmes. Ils sont pris dans un code de l’honneur, un système de représailles qui ne rime à rien. » «Et ils sont de plus en plus jeunes, vers les 13-14 ans, armés de barres de fer, de pistolets, ça peut aller loin!» rappelle son voisin.

Le Parisien

Violée par trois hommes après avoir été abordée dans le RER D

Une jeune femme de 19 ans a porté plainte après avoir été violée par trois hommes qui l’auraient abordée samedi soir dans le RER D à hauteur de la station Villeneuve-Prairie, dans le Val-de-Marne, a-t-on appris lundi de source policière.

« Il faut encore qu’on vérifie plusieurs éléments. On attend d’avoir des éléments qui permettent d’établir les faits avec plus de précision », a indiqué à l’AFP un enquêteur, confirmant une information du Parisien.

Les faits se seraient déroulés samedi soir. Les trois hommes auraient d’abord essayé d’engager la conversation avec la jeune femme qui rentrait de Paris avant que l’un d’eux ne la menace d’un tesson de bouteille et ne la force à descendre à la station Villeneuve-Prairie. La victime, mère d’un enfant en bas âge, aurait alors été conduite de force dans un parc où elle aurait été violée.

Les images de vidéo-surveillance du RER sont en cours d’analyse, a indiqué la source policière.

AFP

(Merci à Charles)

Villeneuve-Saint-Georges : le drapeau français brulé et remplacé par le drapeau algérien

Addendum du 20 juin :

Marie Christine Arnautu, Secrétaire Régionale de l’ile de France et Dominique Joly, conseiller municipal FN de Villeneuve-Saint-Georges, ont appelé les compatriotes et militants locaux du Front National à un rassemblement devant la Maire de Villeneuve Saint-Georges afin de dénoncer, ce dimanche 20 juin, l’outrage au drapeau tricolore

Lire la suite