Fdesouche

25/02/2022

Deux mois après une rixe mortelle à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), un SDF suspecté de meurtre s’est fait interpeller ce mercredi à Paris par la brigade des transports pour non-respect des mesures sanitaires. Il a finalement été mis hors de cause dans l’affaire d’homicide.

[….]

« Il n’avait aucun papier sur lui mais il a spontanément donné son identité aux policiers, explique une source proche de l’affaire. Et après vérification, il s’est avéré que cet homme était recherché dans toute la région parisienne dans une affaire de meurtre commise dans le Val-de-Marne. »

Après deux jours passés en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de Paris, ce SDF algérien, âgé de 31 ans, a été mis hors de cause avant d’être remis en liberté. […]

Cet Algérien n’a pas de papiers sur lui. C’est son frère, alerté par les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille qui pousse la porte du commissariat pour révéler l’identité de la victime. Les fonctionnaires découvrent que Khaled est fiché. Peu après les faits, les enquêteurs de la brigade criminelle de Paris dénichent un appartement squatté où Khaled pourrait avoir vécu avec d’autres hommes originaires du Maghreb.

Ils y surprennent Mohamed, 27 ans qui n’a pas quitté les lieux. Sans papiers et sans domicile fixe, il explique qu’une rixe a éclaté entre la victime et deux adolescents. La bagarre aurait commencé dans le squat avant de finir dans la rue. Un litige sur fond de vente de cigarettes serait à l’origine de ce déchaînement de violence.

Mohamed livre les identités de deux mineurs. Mais il est suspecté d’avoir pris part à l’agression et est mis en examen et écroué. Les policiers recherchent aussi un autre SDF, Tarek. Quelques semaines plus tard, deux autres suspects, âgés de 17 et 18 ans sont interpellés à Troyes (Aube). Sans papiers et sans domicile, comme la victime, ils nient en bloc toute implication dans la mort de Khaled. Ils concèdent quand même qu’il y avait bien un conflit avec cet homme au sujet de la vente de cigarettes. Les deux ados ont été mis en examen et écroués.

Le Parisien


03/12/2021

INFO LE PARISIEN. C’est un passant qui a fait la macabre découverte ce jeudi, à l’aube, dans le centre-ville. Le corps était entaillé à de multiples endroits. Une paire de ciseaux a été trouvée à quelques mètres.

(…) Selon les premières constatations, la victime est un homme d’une quarantaine d’années. Il a été poignardé à de nombreuses reprises. Il présente des traces de lacération et des plaies sur tout le corps, notamment au niveau du dos et des jambes. Une paire de ciseaux a été retrouvée quelques mètres plus loin. Les secouristes ont aussi observé de multiples traces de sang autour.

S’agit-il d’un occupant de l’un des nombreux squats du quartier ? Aucun élément sur lui ne permettait de déterminer son identité, ce jeudi matin. De quoi compliquer la tâche des enquêteurs.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux