Arche de Zoé : « On s’en fout de ce que pensent les gens »

« On s’en fout de ce que pensent les gens, nous on agit! ». Si le président de l’Arche de Zoé Eric Breteau est absent à son procès, sa voix a résonné mercredi, via les enregistrements de réunions avec les familles d’accueil d’enfants censés être des orphelins du Darfour.

Refusant de comparaître, le principal prévenu, qui vit en Afrique du Sud, est notamment poursuivi pour escroquerie et exercice illégal de l’activité d’intermédiaire à l’adoption d’enfants. En l’occurence des mineurs, présentés aux familles comme des orphelins du Darfour, mais qui étaient pour la plupart Tchadiens et avaient au moins un parent. [...]

Il expliquait son choix d’avoir recruté les familles sur des forums sur internet sur l’adoption afin de toucher des personnes qui ont fait « un choix mûrement réfléchi » car sans cette « motivation », les familles risquaient d’être découragées « face aux problèmes » à venir. Il ajoutait que les enfants seraient sélectionnés en fonction de leur état de santé, que des tests de dépistage du sida seraient réalisés, afin que « les cas lourds ne soient pas évacués« : « Seuls les enfants qui ont un avenir seront choisis ». [...]

Poursuivie pour aide à l’entrée ou au séjour irrégulier de mineur, la journaliste Marie-Agnès Pelleran est la première des quatre prévenus présents à avoir été entendue par le tribunal.

Partie au Tchad pour faire un reportage sur l’opération et famille d’accueil, la jeune femme a assuré qu’Emilie Lelouch, absente, a « vraiment essayé d’être rigoureuse » pour sélectionner les enfants. Si elle a douté de la qualité d’orphelins des enfants, Marie-Agnès Pelleran n’a « jamais douté qu’ils soient Soudanais ». [...]

« A aucun moment je ne me suis imaginé que ces enfants pouvaient avoir des parents », a dit le Dr Van Winkelberg fondant en larmes à la seule idée « d’arracher un enfant à ses parents ». Il a ajouté en vouloir « furieusement » à Eric Breteau et à Emilie Lelouch, « elle aussi responsable de ce fiasco ». Reprise du procès lundi.

7sur7.be

Des manifestants islamistes mettent le feu à l’ambassade d’Allemagne à Khartoum

KHARTOUM – Quelque 5.000 manifestants islamistes ont mis le feu à l’ambassade allemande à Khartoum, après avoir arraché le drapeau allemand pour le remplacer par un étendard islamiste, a constaté un correspondant de l’AFP.

Ils ont ensuite bloqué la route afin d’empêcher l’arrivée des pompiers, tandis que la police répliquait par des tirs de gaz lacrymogènes.

Des manifestants ont également attaqué l’ambassade britannique
, à proximité, pour dénoncer un film dénigrant l’islam diffusé sur internet qui a provoqué une vague de protestation dans de nombreux pays.

Ce film a provoqué mardi soir une attaque contre le consulat des Etats-Unis en Libye dans laquelle l’ambassadeur et trois autres Américains ont péri. [...]

AFP / Romandie News

(merci à Zatch)

Un réfugié, combien ça coûte ?

Cela varie grandement en fonction de sa situation. Un réfugié sri-lankais qui habite en région parisienne n’a pas les mêmes besoins que l’un des 400.000 réfugiés somaliens qui habitent dans les camps géants du nord-est du Kenya.

Dans les pays riches, le coût des réfugiés fait l’objet de polémiques. En France, 520 millions d’euros ont été dépensés sur l’asile par le gouvernement en 2011 pour 60.000 demandeurs (le budget initialement prévu était de 327,55 millions d’euros), soit 8.666 euros dépensé par demandeur d’asile.

Là encore, ce calcul est purement théorique, et ne prend pas en compte les aides aux personnes qui ont obtenu l’asile, ni le budget des associations qui travaillent en parallèle du gouvernement.

Sur ce budget, 334 millions d’euros (soit 64%) sont dédiés à l’hébergement. En comparaison, le logement ne représente que 4,7% de l’aide internationale prévue pour les réfugiés syriens de Jordanie.

Suite & Commentaires sur Fortune

Israël veut utiliser la manière forte contre les immigrés clandestins

Fuyant la misère, des dizaines de milliers d’immigrés, venant surtout du Soudan et de l’Érythrée, sont entrés via l’Egypte sur le sol de l’Etat hébreu dans l’espoir de trouver un travail. Face à ce flux, le gouvernement a décidé à partir du 15 octobre d’arrêter ceux qui seront en situation irrégulière et de les placer en centres de rétention, avant de les expulser.

Israël est décidé à poursuivre une offensive tous azimuts contre les immigrés illégaux. Eli Yishai, le ministre de l’Intérieur a lancé un ultimatum aux 15.000 Soudanais, qui se sont infiltrés sur le territoire israélien en passant par l’Egypte. Ils ont jusqu’au 15 octobre pour plier bagages, faute de quoi ils seront arrêtés et détenus dans des centres de rétentions et des prisons. « Nous allons leur rendre la vie amère jusqu’à ce qu’ils s’en aillent », a prévenu le ministre.

Lire la suite

Bachir veut une constitution « 100% islamique » au Soudan

Le président soudanais Omar Hassan al Bachir a dit samedi vouloir une prochaine constitution « 100% islamique », qui servira de référence aux pays de la région.

« Nous voulons avoir une constitution qui devienne une référence pour (les pays) qui nous entourent.

Et nous voulons une constitution 100% islamique, sans communisme, ou laïcisme ou (influences) occidentales »,

a dit Bachir lors d’un discours devant des chefs soufis à Khartoum.

« Et à ceux qui ne sont pas musulmans, (…) leurs droits seront préservés par la charia, car elle est juste », a-t-il ajouté.

Le chef d’Etat soudanais, au pouvoir depuis le coup d’Etat militaire de 1989, n’a pas indiqué de date pour la rédaction de la nouvelle constitution.

Omar Hassan al Bachir fait l’objet d’un mandat d’arrestation lancé par la CPI pour génocide et crimes de guerre lors de la guerre au Darfour. (…)

Le nouvel Observateur

Soudan : Des musulmans attaquent un centre protestant et brûlent des bibles

Une foule de musulmans a détruit samedi un centre religieux protestant à Khartoum, a déclaré son pasteur dimanche, dans un climat d’exaltation nationaliste après que le Soudan eut affirmé avoir libéré une zone pétrolière occupée par le Soudan du Sud.

La plupart d’entre eux étaient des extrémistes islamistes, a déclaré à l’AFP le pasteur, Youssif Matar Kodi. Ce sont les seules personnes à faire de telles choses, a-t-il poursuivi. Il a ajouté que des centaines de personnes avaient attaqué samedi matin la ferme et le centre de formation dirigés par l’église évangélique presbytérienne du Soudan.

Ils ont brûlé des bibles et mis le feu au centre de formation des évêques, ainsi qu’aux résidences des étudiants, a-t-il ajouté. Trois salles de prière ont également été incendiées. Le Soudan, en majorité musulman, traverse actuellement une phase de vives tensions avec le Soudan du Sud principalement chrétien et animiste, au sujet de la région frontalière et riche en pétrole de Heglig.

Romandie

L’État condamné à fournir un logement à des demandeurs d’asile soudanais

Le tribunal administratif de Caen a donné jeudi soir 24 heures à l’Etat pour fournir un logement à une famille de demandeurs d’asile soudanais, composée d’une femme enceinte de sept mois, d’un homme récemment opéré de l’appendicite et de leur fille de trois ans et demi. La décision a été prise par le juge hier mais le tribunal ne l’a communiquée au public qu’aujourd’hui. Le juge a toutefois débouté les plaignants de leur demande d’astreinte de 100 euros par jour de retard.

« L’administration doit être regardée comme ayant porté une atteinte grave et manifestement illégale au droit d’asile », écrit le juge Christian Heu dans son ordonnance de référé liberté. Selon le juge, elle n’a « pas satisfait aux exigences qui découlent de l’obligation d’assurer aux demandeurs d’asile, notamment en ce qui concerne le logement, des conditions d’accueil décentes ». [...]

Le Figaro

Soudan : 300 maisons incendiées

Trois cents maisons d’un village d’Abyei, région contestée entre le Nord et le Sud du Soudan, ont été incendiées par des milices proches de Khartoum, a affirmé lundi un groupe américain surveillant cette zone. « Au moins 300 bâtiments à Tajalei ont été détruits par le feu intentionnellement« , affirme dans un communiqué Enough Project, organisation de lutte contre les génocides, sur la base de photos satellitaires prises dimanche.

« A peu près deux-tiers de ces bâtiments sont des structures résidentielles connues sous le nom de toukouls« , dit le texte. Ce projet de surveillance par satellite avait été monté par l’acteur américain George Clooney en décembre.

Vendredi l’organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) s’est alarmée des dizaines de milliers de personnes ayant fui la veille la ville d’Abyei, désormais « presque vide », après des affrontements meurtriers dans cette région. Au moins 70 personnes ont été tuées et deux villages rasés en deux jours dans des combats la semaine dernière, selon des responsables.

Le Figaro

Sud-Soudan : un Blanc interdit de vote (vidéo)

Il se considère comme le seul Sud-Soudanais blanc. Un descendant d’immigrés grecs, arrivés dans la région au début du 20ème siècle, n’a pas été autorisé à s’enregistrer pour voter lors du référendum d’autodétermination, parce que blanc. Portrait du représentant de la dernière tribu blanche du Soudan.

http://www.dailymotion.com/video/xgkyw1

Sud-Soudan, naissance d’un nouvel Etat (audio)

France Info – 07/01/2011

Journée cruciale au Soudan où se déroule ce dimanche, un référendum sur l’indépendance du sud du pays. Mais à quoi ressemble le Sud-Soudan, quelles sont ses richesses et a t-il les moyens de grandir ?

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


(Merci à Geoffroy et Derville)