Saint-Germain-en-Laye : le projet de mosquée ressurgit dans les beaux quartiers

C’est l’affolement à Saint-Germain-en-Laye. Les habitants du quartier résidentiel de Saint-Léger craignent l’implantation d’une mosquée à proximité de chez eux.

Leur inquiétude est survenue récemment après avoir appris que l’association musulmane Mosaïque envisageait d’acquérir une propriété, située rue Saint-Léger, afin d’en faire un lieu de prière. La vente doit être conclue début août.

(…) Le Parisien

PSG/Qatar : Adieu le berceau et la fleur de lys qui symbolisent la ville de Saint-Germain-en-Laye

Les propriétaires qatariens veulent accentuer le caractère parisien du club de la capitale au détriment de Saint-Germain. Un changement qui pourrait en mécontenter plus d’un.

http://img23.imageshack.us/img23/6025/2406205psg640x280.jpg

C’est un dossier top secret. Ultrasensible. Les réflexions sont menées dans la plus grande discrétion au sein du PSG. Et seuls quelques dirigeants se trouvent dans la confidence. La direction a décidé de modifier le logo du club qui est le même depuis 1972.

En s’attaquant au symbole et à l’image de l’équipe de la capitale, la démarche ne manquera pas de susciter des réactions.

Les investisseurs qatariens ont mis la main sur le PSG en juin 2011 pour une raison majeure : l’image du club est attachée à celle de Paris. Et depuis, toute la stratégie marketing déployée par les dirigeants met en exergue la Ville Lumière et son monument phare : la tour Eiffel.
Les concepteurs du nouvel emblème vont poursuivre dans cette voie. D’après le projet qui emporte le plus de suffrages en interne, le caractère parisien sera accentué.
Adieu le berceau et la fleur de lys qui symbolisent la ville de Saint-Germain-en-Laye, partenaire historique du club depuis sa création en 1970. Cette date serait aussi supprimée. (…)
Comment les supporteurs et la ville de Saint-Germain-en-Laye, clairement mise de côté, réagiront-ils? Contacté, le maire de la commune des Yvelines n’a pas souhaité réagir. Pas plus que le PSG.

Noor avait été traitée de « Sale Blanche »

Trois mois après les faits, l’affaire de la footballeuse de Saint-Germain-en-Laye agressée au cours d’un match amical n’est toujours pas terminée. L’adolescente de 17 ans avait été rouée de coups par l’équipe adverse au terme de la rencontre amicale au Stade Suzanne-Lenglen à Paris (XVe).

http://img836.imageshack.us/img836/5601/18869367c4585a464c711e1.jpg

Si les auteurs des violences ont été sanctionnées par la Ligue de football, la mère de la victime a porté plainte. C’est Gilbert Collard, le très médiatique avocat, qui défend la joueuse du club de Saint-Germain-en-Laye.

(…) Elles ont mal agi. Ce n’est pas bon pour l’image du football féminin. » Pour le club, le sujet est clos. Pas pour les proches de l’adolescente qui s’était vu prescrire cinq jours d’incapacité de travail. Elle souffrait d’une plaie de 10 cm sur le tibia ou encore d’une contusion à l’épaule et de nombreuses ecchymoses. « C’est de la violence gratuite sur un terrain de sport », estime la mère de Noor. En plus d’une plainte pour coups et blessures, Gilbert Collard dénonce « des injures à caractère raciste ».

« Noor a été traitée de sale Blanche par les filles qui l’ont agressée », a-t-il précisé après avoir rencontré sa jeune cliente.

Gilbert Collard a par ailleurs saisi le ministre de l’Intérieur afin d’obtenir des explications officielles sur le refus de prise en compte par des policiers du XVe arrondissement de Paris du caractère raciste de plusieurs insultes à l’encontre de la joueuse.

Les fonctionnaires auraient refusé d’inscrire ce motif dans la plainte. « Je n’ai pas eu de réponse du ministre », déplore Gilbert Collard. (…)

Le Parisien