Prise d’otage en prison : Sadik Jdaïdia récidive ! (MàJ)

Le détenu de 39 ans, Sadik Jdaïdia, qui a pris en otage une surveillante, reste retranché avec elle dans une cellule, armé d’un couteau. Un groupe cagoulé de l’ERIS, brigade d’intervention spécialisée, est arrivé ce matin, ainsi que plusieurs négociateurs, le procureur de Colmar et son adjoint, le colonel Constant Caylus, commandant du groupement de gendarmerie du Haut-Rhin, et le commandant Richard Héliot, de la compagnie de Soultz-Guebwiller.

Sadik Jdaïdia, décrit comme un détenu « instable », a déjà un lourd passif de preneur d’otages, pour lequel il avait déjà été condamné. Avant de récidiver à Metz (fin 2011), Château-Thierry (en juin 2012), et désormais Ensisheim, il avait notamment agressé un médecin dans la prison de Montmédy, dans la Meuse. À l’époque, les négociations avaient duré 11 heures…

DNA

France 3 Régions – 17 novembre 2011

Sadik Jdaidia, 37 ans, a été condamné à 3 ans de prison ferme mercredi 16 novembre par le tribunal correctionnel de Verdun pour sa prise d’otage du mardi 18 octobre 2011 du médecin de la prison de Montmédy.


Un détenu de 37 ans a pris aujourd’hui en otage le médecin de la prison de Montmédy (Meuse) « avec une arme blanche », a-t-on appris auprès du parquet de Verdun.

Le médecin, âgé d’une soixantaine d’années, est retenu depuis 9h20 dans l’infirmerie du centre de détention par Fadik Djaidia, incarcéré depuis le 26 juillet.(…)

Le Figaro

Un forcené retient son ex-amie en otage à Valence (vidéo) (màj) l’otage libérée par le GIPN

Addendum 23h15: la jeune femme libérée, le preneur d’otage neutralisé

Le Dauphiné Libéré

————–

Un homme armé de deux couteaux retient en otage une femme dans une entreprise de Valence depuis le début de l’après-midi. Il a blessé celle qui est son ancienne compagne et s’est retranché avec elle dans les bureaux.A 19H ,le GIPN s’apprêtait à donner l’assaut.

Depuis le début de l’après-midi, un drame passionnel se joue à Valence. Un homme armé de deux couteaux menace une femme qu’il a prise en otage dans l’entreprise où elle travaille.Il l’a blessé aux jambes avec un couteau de boucher. Selon nos sources, un différend opposait depuis un certain temps déjà l’homme et son ancienne compagne.

Un important dispositif était toujours déployé en fin de journée autour des bureaux de la société où s’est retranché le forcené. A 19 H, après plusieurs heures de vaines négociations, le GIPN de Lyon s’apprêtait manifestement à donner l’assaut pour libérer l’otage.

France 3
(Merci à Dexter)

Nîmes : Samir (*) interpellé après avoir tenté de prendre une classe de CM2 en otage (vidéo) (màj)

Addendum 29.05.2013: La famille de Samir (*) ne comprends pas

Fadela, la maman de Samir (*) et Soraya, sa tante n’ont pas dormi de la nuit. Et beaucoup pleuré. Samir, 17 ans, leur fils et neveu, est ce jeune homme, apparemment perturbé, qui, lundi, armé d’un couteau, a semé la panique dans une classe de l’école Henri-Vallon à Pissevin.

[...] Il n’avait pas trouvé de stage. Cela l’avait dégoûté », explique sa maman. Samir avait également arrêté de jouer au football. [...]

(*) Le prénom de ce mineur a été changé.

Le Midi Libre
(Merci à Cyril12)

———————————————————-

L’inconnu s’est présenté dans la matinée au groupe scolaire de Pissevin, zone urbaine sensible à l’ouest de Nîmes (Gard), demandant à parler à un responsable. Il a été conduit jusqu’au directeur de l’établissement, qui faisait alors cours à une classe de CM2.


Prise d’otages avortée à l’école Henri-Wallon par TVSud

Une fois dans la salle de classe, il a déclaré qu’il s’agissait d’une prise d’otages et qu’il avait une bombe prête à exploser dans son sac, avant d’exiger de parler à la police pour négocier et de menacer le directeur avec un «petit couteau de cuisine» et un brise-glace. La scène s’est déroulé sous les yeux effarés des élèves.

Le directeur et le gardien de nuit sont parvenus à le désarmer et le neutraliser avant l’arrivée de la police. Le suspect serait originaire du quartier Pissevin. Aucune bombe n’a été trouvée et aucun blessé n’est à déplorer. [...]

Une cellule d’aide psychologique a été mise en place pour les 25 enfants et les deux adultes qui ont assisté à la scène.

Le Parisien
(Merci à Domi / Dissidentfrancais)

Nîmes : l’un des braqueurs du McDo devant la cour d’assises. Màj : Nadir condamné à 10 ans

Addendum 6 février : La cour d’assises de Nîmes a condamné Nadir Ouchène à 10 ans de réclusion criminelle pour tentative de hold up et pour avoir retenu en otage une employée du restaurant. Arrivé libre il a été incarcéré dès la fin de l’audience.

(…) France 3 Languedoc Roussillon

—————————-

Le 26 décembre 2009, vers 23 h 30, deux individus tentaient d’emporter la recette du McDonald, situé rue Corconne. Un seul accusé comparaît à partir d’aujourd’hui devant la cour d’assises du Gard. Le second a été abattu par un policier. 

Abdelhamid Amaskour pensait qu’en prenant une des employées en otage, il allait pouvoir protéger sa fuite et celle de son complice Nadir Ouchène. Le 26 décembre 2009, vers 23 h 30, les deux braqueurs tentaient d’emporter la recette au restaurant McDonald, situé rue Corconne, à La Coupole des halles, en plein centre de Nîmes. [...]

Le Midi Libre

Merci à chris3818919

Alerte à la bombe dans une crèche du 93

Une crèche et un centre de loisirs d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) ont été évacués aujourd’hui après qu’un homme qui « ne semble pas jouir de toutes ses facultés » eut affirmé y avoir posé une bombe.

Selon la mairie, il aurait prononcé ses menaces depuis la fenêtre de son domicile situé à proximité de la crèche. Il aurait par ailleurs « exhibé un drapeau marocain sur son balcon », a précisé la préfecture

(…) Le Figaro

Chateau-Thierry (02) : Prise d’otage au centre pénitentiaire

Un détenu au parcours carcéral très chargé a menacé un auxiliaire de vie de la prison du sud de l’Aisne. L’agresseur a pu être maîtrisé sans qu’il y ait de blessé.

UN détenu du centre pénitentiaire de Château-Thierry s’est trouvé une spécialité : la prise d’otage. Mercredi matin, Sadik Djaïdia, prisonnier âgé d’une trentaine d’années, déjà connu par l’administration pour des faits similaires sur d’autres établissements, est parvenu à retenir en otage un membre du personnel soignant, en lui plaçant sous la gorge une arme de fabrication artisanale. (…)

L’Union

Prise d’otage à la prison de Tournai: les gardiens partent en grève

Un détenu a pris dimanche matin un gardien en otage à la prison de Tournai. L’individu, qui a été maitrisé, prétendait avoir des explosifs sur lui. Suite à cette prise d’otage, les gardiens ont décidé de lancer un mouvement de grève jusque lundi à 6h. (…)

RTL.be

Belgique : double tentative de prise d’otage à la prison d’Ittre

Un détenu armé d’un couteau a tenté de prendre en otage un agent pénitentiaire lundi, lors de la remontée du préau à 18H30, à la prison d’Ittre. L’homme a été maîtrisé mais les détenus refusaient en soirée de regagner leurs cellules après l’altercation, peut-on lire sur le site rtlinfo.be.

D’après un délégué syndical de la prison d’Ittre, les agents pénitentiaires présents dans le préau ont directement maîtrisé le détenu qui venait de prendre leur collègue en otage.

Profitant de la confusion, un autre détenu a également tenté de prendre en otage un agent mais il a aussi été maîtrisé,

selon BelRTL. Une vingtaine de détenus ont alors refusé de réintégrer leurs cellules et ont décidé de rester dans le préau. Vers 21 heures, les agents pénitentiaires attendaient l’arrivée de la police pour forcer les détenus à regagner leurs cellules. (…)

RTL.be

Fleury-Mérogis (91) : Un psychologue pris en otage par un détenu mineur

La prise d’otage a débuté vers 11h30, au sein du Centre des jeunes détenus (CJD).

Le preneur d’otage est un jeune homme de 17 ans armé d’un couteau de cuisine et un récidiviste car déjà auteur de faits similaires dans une prison pour mineurs. Une équipe du GIGN s’est rendue sur place.

A Fleury-Mérogis, la plus grande prison de France, la dernière prise d’otage remonte au 1er septembre 2008 quand un détenu avait pris en otage pendant onze heures un psychologue avant d’être grièvement blessé par un tir de neutralisation du GIGN.

Le Point

(Merci à Lucas)

Sainte-Foy-lès-Lyon (69) : Braquage et prise d’otage au Simply market

Deux malfaiteurs ont attaqué le magasin juste après l’ouverture, prenant une caissière en otage.Ce matin vers 9 heures, à l’ouverture du magasin, deux individus, armés et cagoulés ont braqué le Simply market de Sainte-Foy-lès-Lyon.Les malfaiteurs ont pénétré dans le magasin et pris une des trois caissières en otage. Ils se sont fait conduire vers le dépôt d’argent et ont ensuite rapidement pris la fuite.

Policiers et pompiers se sont rapidement rendus sur place. La caissière, choquée, a été conduite à l’hôpital.

Le Progrès

Poitiers : un preneur d’otage « menacé par le Mossad » menace de tuer pour ne pas rentrer en Tunisie

Un homme, « fragile psychologiquement » selon ses voisins, et se disant menacé par « les services secrets israéliens » retient en otage sa voisine depuis ce matin à Poitiers et menace de la tuer. Le GIPN est sur place.
Dans un appel téléphonique à France 3 Poitiers, l’homme qui habite un appartement au rez-de-chaussée dans Poitiers, s’est dit « menacé par le Mossad » et « prêt à découper les doigts ou égorger » sa voisine s’il ne parvenait pas à parler à la presse et à son avocat, a indiqué le rédacteur en chef de la station de France 3 à Poitiers, Bernard Dussol, qui a reçu l’appel.

Les faits se déroulent à proximité de l’hypermarché Leclerc de Poitiers. Selon les premiers éléments, révélés par La Nouvelle République du Centre-Ouest, l’homme se dit repéré par les services secrets tunisiens et menace de tuer pour ne pas rentrer en Tunisie. La police et les pompiers sont sur place. Le GIPN (groupe d’intervention de la police nationale) est arrivé vers 13 heures et est entré dans la résidence pour s’approcher du logement en rez-de-chaussée.

Le Télégramme