Mariages forcés : Le nouveau combat de Najat Vallaud-Belkacem

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) a remis à la ministre un rapport où il avance 15 recommandations pour protéger davantage les femmes victimes de ces pratiques en France et à l’étranger. 70 000 jeunes filles seraient «potentiellement menacées de mariages forcés»

«Le mariage forcé ne concerne pas que les sociétés musulmanes, il peut concerner des sociétés catholiques. Il faut arrêter la stigmatisation.»

(Voir vidéo sur Fdesouche 17 mars 2013)

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) estime qu’il faut renforcer la lutte contre les mariages forcés. Dans un rapport remis au gouvernement le 8 juillet, cet organisme indépendant émet quinze recommandations qui concernent ces mariages, la polygamie et les répudiations que subissent en particulier les femmes issues de l’immigration du Maghreb, d’Afrique Subsaharienne et de Turquie.

Ce rapport a été remis à la demande de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des Femmes, et examiné en présence d’Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée aux Français de l’étranger, et d’associations d’aide aux victimes. […]

L’Express

Après le mariage gay, la polygamie ? (Rioufol)

[...] En ayant imprudemment accédé aux revendications d’une minorité influente (l’Insee ne recense que 100.000 couples homosexuels en France), à qui a été reconnu le droit de bouleverser le code civil et la civilisation, le gouvernement socialiste a avalisé plus généralement le fait communautarisme et sa ligne de défense. Elle est construite sur la victimisation et la non discrimination. Une brèche a été ouverte, dans laquelle vont être amenés à s’engouffrer dans l’avenir tous ceux qui s’estiment lésés par la loi commune et qui revendiquent des droits spécifiques, au nom de leur groupe, de leur particularisme, de l’égalitarisme.

Comme le remarque l’iman de Bordeaux, Tareq Oubrou, dans des propos rapportés par Elisabeth Schemla (1) : « Dites-moi un peu maintenant avec quels arguments sérieux nous nous opposerons à la polygamie par exemple ? Nous avons mis le doigt dans un drôle d’engrenage ». En effet, le temps est sans doute proche où des militants islamistes, prétextant de l’exemple du mariage pour tous, de la lutte contre l’islamophobie et de la réalité de comportements observables dans la communauté musulmane, exigeront la légalisation des pratiques polygames qui, de fait, existent déjà dans des cités. Les militants homosexuels auront alors enfanté une machine infernale et sa mise en marche.
(1)Islam, l’épreuve française, Plon

Ivan Rioufol (Le Figaro)

Qui a dit que la polygamie ne succéderait jamais au mariage pour tous ? (Màj n°2)(photo)

Ajout du 12 mai 2013
Photo prise à Mayotte le 11 mai (?) 2013

Addendum 22 avril
Si en France le mariage dit « pour tous » nourrit un débat véhément, la polygamie reste un tabou trop fort pour faire débat. Catherine Ternaux pose les bases de ce débat inaudible en formulant cette question : La polygamie, pourquoi pas ? – premier pas qui n’est pas loin d’être déjà un grand bond en avant.

Son constat de départ est le suivant : dans la société française contemporaine, le schéma monogame occidental est considéré comme le seul valide, alors même que la réalité des mœurs est bien différente, entre polygamie de fait et multiplication des divorces.

Pour Catherine Terneaux, un clou ne chasse pas l’autre : pourquoi faut-il forcément divorcer d’un conjoint que l’on aime, si on veut en épouser un autre (que l’on aime aussi) ?

« Si les personnes sont consentantes, où est le délit ? Je trouve curieux que la société condamne cela aussi fortement ». Catherine Terneaux rêve d’une logique qui crée davantage de lien social. En définitive, elle secoue les puces d’une société qui manque cruellement d’imagination et de générosité.

FDelight - Voir aussi Huffington Post 

—————————

Boris Dittrich, ancien député néerlandais et père du mariage pour tous aux Pays-Bas, ouvre la porte au mariage à 3 voire plus :

« Il y a, à l’heure actuelle, une discussion aux Pays-Bas sur la possibilité de marier trois personnes voire plus, mais ce n’est que le tout début, quelque chose de complètement nouveau et cela prendra de nombreuses années, j’imagine. » – Boris Dittrich

(à partie de 3’40″)

Polygamie subventionnée (rediff.)

[précédente diffusion : avril 2010]

Il y aurait quelque 20.000 familles polygames sur le sol français (sans Mayotte**). 80% de ces familles seraient maliennes, bénéficiant de la politique du regroupement familial dans les années 1970, puis 1990.

• 2 femmes, 17 enfants, logement social etc.
Image de prévisualisation YouTube
http://www.youtube.com/watch?v=ACJw-2YUO5I
• 3 femmes, allocations familiales et « élevage »
http://www.dailymotion.com/video/x67ofj

**Note : Grace à la départementalisation de Mayotte, la France va s’enrichir de 187 000 nouveaux citoyens, largement polygames, dont le taux de fécondité est de 5 à 8 enfants par femme (selon les sources), et musulmans à 95%. A la différence d’un DOM (futur statut), une collectivité d’outre-mer (statut actuel) ne bénéficie pas des ASSEDIC, du RMI, de la CAF, etc. Mayotte représente également à elle seule la moitié des clandestins comptabilisés en France.

Relire : Immigration, allocations et substitution de population

Grande-Bretagne : des musulmans polygames hébergés dans un hôtel 4 étoiles aux frais des contribuables

Extrait d’un reportage édifiant de la BBC sur les dépenses pharaoniques du conseil municipal de Londres dans les allocations logements : 2 millions de Livres Sterling d’argent public en 2012 (2,3 millions €) et même jusqu’à 12 000 Livres (14 000 €) pour une seule famille en 1 mois. [...]

Révoltes en Europe

Merci à domi

Refus de la polygamie : Le visage d’une gauche raciste et incohérente ?

Pour Eleusis Bastiat, membre d’Alternative Libérale, le Parti Pris de la Liberté, puisque la gauche affirme que la loi doit suivre les évolutions de la société, elle devra accepter la polygamie.

Le projet de loi du mariage pour tous est enfin arrivé à l’Assemblée Nationale, et malgré la stupide bataille parlementaire que des députés UMP ont décidé d’engager, il sera adopté. D’ici à quelques mois, chacun (ou presque) aura le plaisir, espère t-on, d’aller assister au mariage civil d’un couple d’amis homos.

Et qu’on ne sorte pas l’argument suivant « la polygamie est illégale en France ». Il y a 30 ans, l’homosexualité l’était aussi. Il suffit de changer la loi. Les socialistes savent faire cela, non ?

De plus, Christiane Taubira, aurait, selon le Monde et le Figaro, envoyé une circulaire aux juridictions leur demandant de délivrer « des certificats de nationalité française (CNF) » aux enfants nés à l’étranger d’un père français et d’une mère porteuse (pratique jusque là illégale en France).

Le gouvernement socialiste et ses supporters ne peuvent plus refuser de légaliser la polygamie, pourquoi ? […] Sur la polygamie, regardons ce que nous dit la gauche (et la droite socialiste, d’ailleurs)

Polygamie, inceste et pédophilie sont des actes interdits par la loi (source SOS Homophobie)
Le mariage pour tous est progressiste, la polygamie est une régression
La polygamie n’est pas une revendication (« on ne connait personne qui réclame le droit de se marier à plusieurs »)

Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre, et c’est décevant de lire que des gens qui se disent progressistes utilisent en fait le même argumentaire que celui de ceux qu’ils disent combattre. […]

Ensuite, on nous dit : notre société a évolué… maintenant la loi doit suivre. O. K. Alors, pourquoi pas pour la polygamie ? Il y a autant d’enfants dans des familles homoparentales que d’enfants dans des familles gays. Pourquoi ces derniers n’auraient pas le droit à ce que la loi donne à tous leurs parents des droits de parentalité ? Parce qu’ils sont noirs ou arabes, pauvres et non votants alors que les gays sont électoralement actifs ? […]

Résumons : la polygamie existe dans de nombreux pays du monde. Des français ou des étrangers vivant en France la pratiquent. Elle est revendiquée par certains. Des enfants existent dans des familles polygames mais leurs mamans de substitutions n’ont pas de droits légaux sur eux. Conclusion logique : il faut la légaliser !

Agoravox

Théorie du genre = levée des tabous (mariage homo, polygamie, pédophilie, inceste, euthanasie … des enfants) (Radio Courtoisie)

Max Lebrun recevait Drieu Godefridi, philosophe, écrivain, fondateur de l’Institut Hayek interrogé par Marie de Langeais
Ne pas hésiter à « marquer » les passages clés et/ou à mentionner les citations intéressantes (+ min de passage)

 


Thèmes abordés :

* Judith Butler
* La théorie du genre
* Le tabou de l’inceste doit tomber pour Judith Butler
* La Convention d’Istanbul (2011)
* Violence psychologique conjugale
* Idéologie sous-jacente aux lois contre la violence psychologique
* Retour par ces lois de l’adultère dans le droit
* Conséquences liberticides de cette idéologie
* « Le silence comme violence conjugale »
* Euthanasie des enfants (après leur naissance !) en Belgique
* Le triomphe de l’hédonisme
* Islam en Belgique contre l’homosexualité, l’euthanasie ?
* Hypocrisie moderne : sacralité de la vie des criminels, indifférence devant l’avortement et l’euthanasie des enfants ou des vieillards.

L’homme aux deux femmes et aux dix enfants jugé à Toulon

Dix-huit mois d’emprisonnement ferme ont été requis aujourd’hui pour un homme de 51 ans qui comparaissait devant le tribunal correctionnel de Toulon pour violences sur son ex compagne enceinte de 4 mois.

Déjà condamné par le passé à dix ans de réclusion pour meurtre, le prévenu a nié les faits.

Nice Matin
(Merci à Chris3818919)

Non à l’imbécile prohibition de la polygamie ! (Boulevard Voltaire)

Quelle honte !
On parle en ce moment beaucoup du droit au « mariage pour tous ».

Tous ceux, quels qu’ils soient, quelle que soit leur race, leur religion, leur orientation sexuelle, tous ceux qui éprouvent un amour authentique et réciproque devraient avoir la possibilité de librement contracter mariage : ça parait logique et légitime, conforme en tout cas aux principes d’égalité qui, depuis sa fondation, sont censés régir notre belle république.

Pourtant, dans les faits, ce prétendu « mariage pour tous », quelle rigolade, quel tour de passe-passe sémantique, pour tout dire quelle franche escroquerie ! Alors même que nos députés s’apprêtent à voter une loi ad hoc afin que la petite minorité d’une petite minorité, la minuscule poignée d’homosexuels masculins ou féminins souhaitant se marier (soit peut-être 0,01% à peine du total de la population française) puissent, comme les autres, accéder au mariage de leur choix, rien dans cette loi n’est jusqu’à présent prévu pour permettre à ceux qui le désireraient, parmi la masse considérable des 9 millions de musulmans que compte notre pays, de bénéficier légitimement du droit que leur offre la loi coranique à convoler en justes noces avec plusieurs épouses, comme leur Prophète (Béni éternellement soit son nom !) leur en a lui-même donné l’exemple !

Et cette patente discrimination ne choque apparemment personne, tant notre opinion publique semble travaillée dans ses profondeurs nauséabondes par une islamophobie rampante, laquelle a de plus en plus de mal à dissimuler son hideux visage. [...]

La France laïque du XXIe siècle — je vous le demande solennellement — doit-elle donc continuer à se plier docilement aux dictats sectaires et rétrogrades d’un lobby clérical stupidement arc-bouté sur des préjugés d’un autre âge ? Croit-on vraiment que ce soit ainsi que l’on fera efficacement progresser dans notre pays le si indispensable Respect de l’Autre et la très souhaitable amélioration du Vivre-Ensemble, lesquels ces temps-ci sont hélas trop souvent et trop durement malmenés ?

Un démocrate sincère et un progressiste résolu.

Lire l’intégralité du billet sur Boulevard Voltaire

Maroc : Le ministre de la Justice et des Libertés fier d’être bigame

Invité il y a quelques semaines à un dîner privé chez Mustafa Ramid, le ministre de la justice et des libertés, une des figures de proue du parti islamiste PJD qui dirige le gouvernement, un journaliste de TelQuel l’a entendu dire à ses invités:

«Mes amis, je vous reçois dans la maison de ma première épouse. Parce que j’en ai deux!».

[...] Et pour se convaincre que le gouvernement ultra-conservateur joue sur du velours pour instaurer une charia sociale, TelQuel prend pour exemple la situation des mères célibataires considérées comme des parias de la société mais qui acceptaient de témoigner à visage découvert pour des émissions télévisées. Aujourd’hui, elles refusent de se montrer à l’écran pour parler de leur calvaire.

«Pourquoi? Qu’est-ce qui a changé? Rien, juste l’air du temps (…) Ce qui a changé, aux yeux des filles, c’est le regard de l’épicier ou du voisin».

TelQuel cite aussi la seule ministre du gouvernement, elle aussi islamiste et voilée qui «a compris la donne».

Ses atermoiements dans la polémique sur les mariages forcés des mineures continuent de défrayer la chronique [...]

Slate Afrique

Canada : Les immigrants surveillés

La Direction générale de l’admissibilité à Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) demande aux agents de l’immigration en poste à l’étranger de prévenir Ottawa si des gens qui veulent venir s’installer au Canada ont commis des actes dans leur pays qui auraient été jugés illégaux sur leur terre d’accueil, a appris l’Agence QMI.

«La violence domestique pourrait ne pas être proscrite dans certains pays alors qu’au Canada, elle pourrait être considérée comme une agression (ou) une agression sexuelle», lit-on dans la requête en date du mois de juillet 2011.

Les responsables de l’immigration citent également la polygamie, la culture et la commercialisation du khat, une drogue populaire en Afrique orientale, ou encore le port d’une arme dissimulée.

L’avocat spécialisé en immigration, Richard Kurland, dit que le gouvernement semble préoccupé par certaines normes culturelles importées au Canada par les immigrants, et que cela pourrait avoir des conséquences sur le choix des candidats qui seront autorisés à immigrer au Canada.

«Cela centralisera les informations de première ligne, de sorte qu’elles pourront être utilisées pour créer une nouvelle barrière, qui empêcherait des gens qui font des choses qui sont considérées comme “légales” dans leur propre pays, mais “illégales” au Canada, de venir ici, a expliqué l’avocat. Ce n’est peut-être pas un crime là-bas, mais est-ce que cela veut dire que nous devons automatiquement excuser chaque personne et lui remettre un visa?» (…)

Le guide répertorie désormais la violence conjugale, les crimes d’honneur et les mariages forcés comme étant des «pratiques culturelles barbares».

Cameroonvoice

Cherche femme polygame

En Turquie, on estime à un million le nombre de personnes concernées par des unions polygames – un chiffre qui pourrait être beaucoup plus élevé. Cette pratique est particulièrement répandue en Anatolie.

http://img96.imageshack.us/img96/4676/14804957.jpg

Hatice Ayten, réalisatrice allemande d’origine turque, a rencontré des hommes qui vivent avec deux ou trois épouses en se référant à la sourate 3, verset 4 du Coran.

Sauf que ce texte préconise une égalité de traitement entre les épouses, ce qui n’est jamais le cas dans ces familles. Filles mariées à 13 ans, femmes sans état civil, vendues par leur frère ou ramenées de Syrie où la polygamie est tolérée : le nonrespect des droits les plus élémentaires est patent.

Toute la télé