Fdesouche

MàJ 23/11/2020

Un mea culpa tardif, mais nécessaire. (…)

Le député a fait machine arrière ce lundi matin. « Parfois mes propos dépassent ma pensée. La polygamie, c’est souvent lié à des mariages forcés, c’est une forme d’obscurantisme », a-t-il admis. « L’État doit être très ferme en disant que ce type de pratique n’a rien à faire dans les lois de la République. En République, le mariage, c’est deux personnes », a souligné Aurélien Taché.

L’ancien macroniste a cependant demandé de ne pas lui faire de « faux procès »« Moi j’ai toujours été, tout mon engagement le prouve, du côté du droit des femmes », a-t-il affirmé.

Le Figaro

19/11/2020


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux