Les chrétiens sont-ils persécutés au Moyen-Orient ?

Le site musulman saphirnews publie un communiqué de l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre sainte (Palestine, Israël et Jordanie) et du Comité Justice et Paix sur la situation des chrétiens au Moyen-Orient. Le mot « persécution » semble gêner cette auguste Assemblée.

Oui, les chrétiens sont parfois touchés précisément parce qu’ils sont chrétiens, parce que leur foi est différente et parce qu’ils ne sont placés sous aucune protection.

Persécution : Dans de nombreuses parties du monde occidental, ce mot est sur toutes les lèvres. On ne cesse de dire qu’aujourd’hui les chrétiens sont persécutés au Moyen-Orient. Mais, que se passe-t-il réellement ? Comment, en tant que chrétiens et en tant qu’Eglise, parler en toute vérité et intégrité de la souffrance et de la violence qui sévit dans la région ?

Néanmoins, la répétition du mot «persécution» dans certains milieux (pour désigner habituellement uniquement les souffrances endurées par les chrétiens aux mains de criminels qui se déclarent musulmans), sert aux extrémistes, chez nous comme à l’étranger, dont le but est de semer la haine et les préjugés, et de monter les peuples et les religions les uns contre les autres.

Il ne fait aucun doute que les récents bouleversements du Moyen-Orient, d’abord appelés «printemps arabe», ont ouvert la voie à des groupes extrémistes et à de nouveaux rapports de force qui, au nom d’une interprétation politique de l’islam, font des ravages dans de nombreux pays , en particulier en Irak , en Egypte et en Syrie . Il ne fait aucun doute non plus que nombre d’extrémistes considèrent les chrétiens comme des infidèles, des ennemis, ou encore des agents de puissances étrangères hostiles ou comme une cible facile à extorquer.

Cependant, au nom de la vérité, nous devons souligner que les chrétiens ne sont pas les seules victimes de cette violence et de cette sauvagerie. Les musulmans laïques, tous ceux nommés «hérétiques», « schismatiques» ou simplement « non – conformistes » sont également attaqués et assassinés dans ce même chaos. Là où les extrémistes sunnites sont au pouvoir, les chiites sont massacrés. Là où les extrémistes chiites dominent, les sunnites sont tués. […]

Les chrétiens vivaient dans une relative sécurité sous ces régimes dictatoriaux. Ils craignaient que, une fois le pouvoir autoritaire renversé, des groupes extrémistes semant le chaos prennent le dessus et s’emparent du pouvoir, au moyen de la violence et de la persécution. Par conséquent, certains chrétiens ont eu tendance à défendre ces régimes. Au lieu de cela, la fidélité à leur foi et leur préoccupation pour le bien de leur pays, auraient du peut-être les amener à parler beaucoup plus tôt, à dire la vérité et à en appeler aux réformes nécessaires, en vue de plus de justice et de respect des droits de l’homme, et à prendre position aux côtés de nombreux chrétiens et musulmans courageux qui ont su parler.

Nous comprenons parfaitement les peurs et les souffrances de nos frères et sœurs dans le Christ, qui ont perdu dans cette violence des membres de leur famille et ont été chassés de chez eux. Ils peuvent compter sur notre solidarité et nos prières. […]

Ensemble, nous devons unir nos voix à tous ceux qui rêvent comme nous d’une société dans laquelle musulmans, chrétiens et juifs seront citoyens égaux, vivant côte à côte, et construisant ensemble une société dans laquelle les nouvelles générations pourront vivre et prospérer.

saphirnews

Moyen-Orientaux, Russes, Chinois… Ils s’offrent un morceau de France

Ils sont nombreux à être attirés par nos palaces, nos ­vignobles, nos griffes de luxe. Quand la France n’a plus les moyens d’entretenir et de développer ses ­richesses, ce sont les pays émergents, du Moyen-Orient à l’Asie, qui prennent le relais. Un processus inéluctable.

[...] On peut jouer les Cassandre et s’effrayer de voir filer nos labels entre des mains étrangères. On peut aussi y voir, comme Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, « une opportunité pour l’économie du pays », au même titre que les investissements venus des quatre coins du monde. En pleine crise, comment refuser ces mannes financières qui dopent la croissance ?

Décidé par Bercy, un clip publicitaire « Say oui to France » est diffusé actuellement dans le monde pour attirer les investisseurs dans notre pays. Seulement voilà, il y a des symboles de notre patrimoine auxquels il ne faut pas toucher.

« Le Qatar rachète la France » ont titré récemment les journaux télévisés. Dans « Le Journal du dimanche », Jaham Al-Kuwari, l’ambassadeur du Qatar en France, s’est aussitôt fendu d’une tribune intitulée « Pourquoi ce “Qatar bashing” ? ». L’émotion est forte, les mots sont durs : « Le conspirationnisme bat son plein, assorti d’une xénophobie à peine voilée. Qu’on le veuille ou non, cela a des airs de “délit de faciès”. »

Suite et commentaires sur Fortune

Conflits au Moyen-Orient : « Il y a un risque de guerre civile ici en France, compte tenu de la nature de la démographie en France » (RMC)

Dans Bourdin & Co, un auditeur s’inquiète des répercussions qu’auront les conflits au Moyen-Orient en France.

« Vous considérez les musulmans qui vivent en France, qui sont pour la très grande majorité des Français, vous les considérez comme des adversaires potentiels, des ennemis potentiels ? » – Jean-Jacques Bourdin

Merah : « Du point de vue de la représentation d’une partie l’opinion arabe, ce qui a été fait est un acte de vengeance » (Perri/RMC)

Clash entre Pascal Perri et Karim Zéribi sur la possible diffusion de la vidéo de Mohamed Merah par Al-Jazeera.

« Il faut pas être arabe ou musulman pour être antisémite ! On sous-entend des choses dans les analyses qui me semblent dangereuses ! – Karim Zéribi

« Racisme » dans le monde arabe : racisme oublié ou racisme tabou ?

On en parle peu, très peu même, mais s’il y a un racisme qui persiste depuis des siècles c’est bien celui présent dans les pays dits  »arabes ». Si le passé esclavagiste de ces pays peut en être l’explication il n’en demeure pas moins que rien ne devrait justifier ce racisme chronique envers les populations négro-africaines.

Cargaison d’esclaves interceptée en 1868 dans l’Océan Indien, par le navire hollandais le Daphne, sur un boutre arabe naviguant en direction du Moyen-Orient

La situation des Noirs africains dans les pays arabes (appelons les arabes puisqu’ils le revendiquent même si à la base ils sont en grande partie berbères…) demeure peu enviable, c’est un Fait !!

Que le racisme existe dans tous les pays est une chose, mais que la majorité de la population le cautionne ou le banalise en est une autre. Or le constat est que si dans les pays occidentaux les propos ouvertement racistes sont condamnés ou choquent la majorité de leurs populations il en n’est pas de même dans les [pays] arabes.

Lire la suite

L’Europe vote une « motion de protection » des Chrétiens du Moyen Orient.

Strasbourg .L’ Europe veut protéger les chrétiens persécutés.L’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe appelle ses membres à prendre des mesures contre les pays du Proche et du Moyen-Orient où la liberté de religion n’est pas respectée. La recommandation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a été adoptée à une écrasante majorité, par 125 voix contre neuf et treize abstentions.[...]

Aussi, ce jeudi à Strasbourg, l’Assemblée a-t-elle demandé aux 47 Etats membres de prendre des mesures à l’encontre des Etats du Proche et du Moyen-Orient ne respectant pas la liberté de religion. Dans le détail, l’Assemblée parlementaire invite le Comité des ministres du Conseil de l’Europe à « élaborer d’urgence une stratégie pour faire respecter la liberté de religion, y compris le droit de changer de religion ». Cette stratégie devrait inclure « une liste de mesures pouvant être prises à l’encontre d’Etats qui sciemment ne protègent pas les confessions religieuses ».[...]

« La disparition des communautés chrétiennes du Proche-Orient serait aussi catastrophique pour l’Islam car elle signifierait la victoire du fondamentalisme » [...]

Les 11 parlementaires turcs se sont abstenus ou ont voté contre le texte [...]

« On met sur le même plan des actes de terrorisme et des faits d’intolérance »[...]

TF1 news

(Merci à jojo)