Dole (Jura): il installe un tapis de prière et prie Allah pendant la messe de Pâques (màj)

L’homme aurait écrit sur le registre paroissial

Les fidèles ont assisté à la scène ébahis. Ce dimanche matin, dans une collégiale pleine à craquer, un homme vêtu d’une djellaba et d’une coiffe est venu faire sa prière. Il a installé un tapis, à gauche de l’autel, alors que la messe de Pâques était en train d’être célébrée.

L’homme, visiblement perturbé, a lu des versets du Coran avant d’écrire quelques lignes en arabe dans le registre paroissiale. Après avoir troublé une première fois la messe des rameaux, il y a une semaine à la Bedugue puis à la collégiale, des fidèles avaient prévenu la police.
Un équipage est venue lui demander de quitter les lieux, dans le calme. Le sous-préfet, qui a été avisé de ce trouble à l’ordre public, a tenu à préciser : «Il ne faut pas créer d’amalgame. Cette attitude déplacée est le fait d’un individu visiblement perturbé.»

Le Progrès

Perturbation de la messe par l’émission « Connasse » de Canal+ : Réaction du Père Benoît Bourgoin (audio)

Dimanche dernier [12/01/2014], au cours de la messe de 10h, 10-15 personnes ont gravement perturbé le culte, la célébration de la messe, en ne respectant ni le lieu ni les personnes. Le Père Bourgoin, curé de la paroisse de l’Immaculée Conception réagit :


source : immaculee-conception.net via le Salon Beige

Journée internationale des migrants : une messe à Cherbourg (50)

Le 19 janvier 2014, l’Eglise catholique célèbre la 100ème journée mondiale du migrant et du réfugié. Le thème pour cette journée, annoncé par le Conseil Pontifical : « Migrants et réfugiés : vers un monde meilleur ».

A Cherbourg, une messe était célébrée par l’évêque, l’occasion de saluer le travail des associations qui ont obtenu récemment des logements pour les demandeurs d’asile.

(…) France 3 Basse Normandie

Une Femen perturbe la messe de minuit à Cologne : «I am God» (Vidéo)

Cette fois, c’est à Cologne qu’une Femen a perturbé la messe de minuit. Elle a surgi des premiers rangs, sauté sur l’autel sur lequel elle s’est dressée, bras en croix et seins à l’air, la poitrine peinturlurée du slogan «I am God» («Je suis Dieu»). Maîtrisée à grand-peine par les prélats, elle a été, selon Le Point, mise dehors sans trop de précautions.

Depuis quelques jours, des actions similaires se succèdent. Car les Femen l’ont décrété : «Christmas is canceled» (Noël est annulé). Le jour commémorant la naissance du Christ, elles entendent protester contre les positions anti-avortement de l’Église.

Le Point

Explosion meurtrière d’une voiture piégée près d’une église à Bagdad

Au moins 15 personnes sont mortes dans l’explosion d’une voiture piégée près d’une église à Bagdad mercredi 25 décembre, ont annoncé des responsables de sécurité à l’agence Associated Press.

L’explosion, qui a frappé le quartier de Doura au moment où les fidèles sortaient de l’église après la messe de Noël, a également fait au moins 28 blessés. La majeure partie des victimes sont des chrétiens, a précisé la police.

L’Irak est confronté à un important regain de violence. Octobre a été le mois le plus meurtrier en Irak depuis avril 2008, selon des chiffres officiels publiés vendredi 1er novembre à Bagdad. Ils font état de 964 personnes tuées dans une spirale de violences sanglantes.

Le Monde

Pakistan : Triste Noël pour les rescapés de l’attentat antichrétien de 2013

Les rescapés de l’attaque contre les chrétiens, la plus meurtrière de l’histoire du Pakistan, s’apprêtent à célébrer un premier Noël sans leurs pères, leurs mères, leurs enfants tués à la fin de l’été dans un attentat suicide des talibans contre leur église.

«Chaque famille a perdu (au moins) une ou deux personnes. Comment pouvons-nous célébrer Noël? Il n’y aura pas de joie cette année», Nasreen Anwar, qui a perdu sa fille de 14 ans dans cette attaque qui a aussi grièvement blessé au bas du ventre son autre fille de neuf ans.

La petite cathédrale protestante All Saints de Peshawar, grand carrefour du nord-oust du pays à la porte de l’Afghanistan, porte encore les stigmates du double attentat suicide perpétré en septembre par deux kamikazes qui se sont glissés dans l’enceinte du bâtiment à la sortie de la messe du dimanche. Sur la façade et dans la cour intérieure de l’église, des impacts des billes de métal, mélangées à la charge explosive, ont creusé la pierre ; à l’intérieur, l’horloge s’est arrêtée à 11H43, moment précis où ces deux talibans ont fauché 82 vies et marqué au fer rouge le coeur des rescapés.

Anwar Khokhar s’en souvient comme si c’était hier. Ce jour-là, il a perdu six membres de sa famille, dont trois de ses frères. Et à l’approche de Noël, période de joie et d’espoir pour les quelque quatre millions de chrétiens du Pakistan, son coeur tangue entre l’absence d’êtres chers et l’amertume. «Plus Noël approche, plus ils me manquent. Ils me manquent aussi intensément qu’il puisse être possible de ressentir le manque», l’absence, souffle-t-il lors de la dernière messe du dimanche avant Noël.

Lors de son sermon le révérend Ejaz Gill a bien tenté de réconforter les familles chrétiennes de Peshawar qui ont toutes ou presque perdu un proche lors de cet attentat et appelé les fidèles à une communion spirituelle entre les victimes «aux cieux» et les rescapés sur terre. […]

Libération

Mouloud Akkouche : «Doit on supprimer la messe sur France 2 et France Culture ?»

L’écrivain Mouloud Akkouche s’inquiète de «la montée du religieux» .

Une pétition contre la diffusion de la messe sur France 2 met un peu de baume au cœur des athées. Un zeste d’anticléricalisme ne peut pas faire de mal après la déferlante anti-mariage pour tous.

Mais pourquoi se cantonner au catholicisme ? Demandons aussi l’interdiction des émissions coraniques, juives, bouddhistes, protestantes, etc. sur France 2. Sans oublier France Culture qui retransmet aussi la messe chaque dimanche. Plus le moindre «marketing religieux» sur le service public !

Dans un pays laïc, l’Etat ne devrait pas octroyer de temps d’antenne pour toute forme de «propagande religieuse» sur les radios et télévisions de service public. Aucun denier public pour des prêches en direct. Toutes les religions doivent être reconduites dans l’endroit d’où elle n’auraient jamais dû sortir : la sphère privée. Et dans leurs lieux de culte. Ni dans la rue, ni sur France Culture ou France 2. […]

Rue 89 (Merci à Antioche)

Le pape François va dire une messe pour les clandestins à Lampedusa

Le pape François a décidé de se rendre lundi 8 juillet sur l’île de Lampedusa, suite au récent naufrage d’une embarcation qui transportait de nombreux émigrés en provenance d’Afrique et qui l’a « profondément touché ».

Le pape argentin devrait profiter de ce voyage pour prier pour ceux qui ont perdu la vie en mer, ainsi que pour rendre visite aux survivants réfugiés sur l’île. Le Vatican précise que François devrait également avoir un mot d’encouragement pour les habitants de cette île italienne située au large de la Sicile qui a vu débarquer des milliers d’immigrés clandestins, en particulier depuis les révolutions arabes de 2011.

Le pape souhaite également faire appel à la responsabilité de tous afin que soient pris en charge « ces frères et sœurs [immigrés] dans un besoin extrême », ajoute le Vatican, qui prévoit une visite dans la forme la plus discrète possible.

Visite qui devrait néanmoins être rapide : si l’on en croit le programme annoncé, le pape devrait rester sur place environ 3h30. Après avoir jeté une couronne de fleurs au large de l’île qui se situe à moins de 100 km des côtes nord-africaines, le pape saluera des groupes d’immigrants et célébrera une messe.

Selon l’agence des Nations unies pour les réfugiés, plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort au cours des dernières années en tentant de traverser la Méditerranée. Les bonnes conditions climatiques actuelles font craindre aux autorités une hausse des arrivées d’immigrés sur les côtes italiennes.

La Vie

Au cours des six premiers mois de cette année, près de 8.000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes, soit le double de l’année précédente pour la même période. La plupart sont arrivés à Lampedusa : 3.648 personnes, trois fois plus qu’en 2012. (source)

Metz : La messe des Rameaux perturbée par la CNT

Une quinzaine de personnes ont perturbé, samedi soir, la messe à la cathédrale de Metz. Alors que l’office venait de débuter, un drapeau de la Confédération nationale du Travail (CNT) et un aux couleurs du Rainbow flag, emblématique du mouvement Lesbiennes, gays, bisexuels et trans (LGBT) ont été déployés «par une cohorte trublionne», comme témoigne un paroissien. .

«Nous sommes allés à la cathédrale pour dénoncer les propos de l’Évêque de Metz et son appel à participer à la manifestation à Paris», souligne Fouad Harjane, représentant la CNT

Contacté, Matthieu Gatipon-Bachette, président de l’association Couleurs Gaies, a évoqué «une action menée par la CNT et des particuliers». «Les responsables de notre association ne souhaitent pas être associés à cet événement, poursuit-il. Nous avions été contactés par la CNT pour participer à cette action, qui ne nous paraissait pas pertinente. Nous avions refusé d’y prendre part. » Quant au service communication de l’Évêché, il n’a pas répondu à nos appels. De son côté, le parquet de Metz n’était pas informé de cette action.

Le Parisien (Merci à mortoulibre)

Messe multiculturelle à Bruxelles (vidéo)

Le Jour du Seigneur – Messe célébrée au Centre Lumen Vitae de Bruxelles – 24 février 2013

Centre Lumen Vitae à Bruxelles. Messe animée par les étudiants de l’Institut international de catéchèse. Venant d’au-moins 30 pays, ils sont 80 étudiants à se former à la théologie pratique. L’interculturalité est vécue comme un trésor à partager.

(Merci à Mathurin et Antoine)

Nigeria : 15 morts pendant une messe

15 personnes ont été tuées lors d’un office religieux dans le nord-est du Nigeria.

«Selon notre personnel à Chibok, des assaillants ont attaqué une église pendant le service hier (dimanche) et ont tué quinze personnes», a déclaré à l’AFP Mohammed Kanar, coordinateur régional de l’Agence nationale des situations d’urgence. Selon les premiers éléments, il semble que les victimes ont été tuées par balles, a-t-il ajouté.

Le Figaro