Le palais de Nicolas et Carla Bruni Sarkozy au Maroc

L’ancien président français Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni sont arrivés samedi à Marrakech, où ils devraient superviser l’avancement des travaux de restauration de leur luxueux palais, situé dans la Palmeraie de Marrakech, à Amelkis.

Nicolas Sarkozy, qui a achevé lors d’une précédente visite à Marrakech les démarches administratives concernant l’acquisition de son palais, séjourne avec son épouse à Jnane Lekbir, un grand domaine à 3 kilomètres de Marrakech, propriété du Roi Mohammed VI.

D’après des sources citées par le quotidien Akhbar Al Yaoum, Sarkozy a fait preuve d’un talent de fin négociateur lors de la signature des documents de vente. Il aurait tout de même déboursé environ 60 millions de dirhams pour s’adjuger le fameux palais Antarès.

Le palais, situé dans le triangle d’or de Marrakech, dispose d’une surface habitable de 1500 mètres carrés. Il est composé de huit suites, d’une salle de cinéma, d’un spa et de l’un des plus beaux terrains de pétanque de la ville ocre, en plus d’une piscine de 21 mètres de longueur sur 7 mètres de largeur.

Mais c’est la suite de l’ancien locataire de l’Elysée, d’une superficie de 100 m², avec vue imprenable sur les montagnes de l’Atlas, qui serait le plus bel atout du palais. Dans leur chambre à coucher, l’ancien couple présidentiel dispose d’un lit impérial de 3,6 m de largeur.

Bladi

Fin d’année. Tous à Marrakech ! Sarkozy, l’Emir du Qatar, Strauss Kahn, Messi, Debbouze, Zidane…

De nombreuses personnalités sont attendues à Marrakech pour les fêtes de fin d’année.

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, passeront les vacances de fin d’année à Marrakech, où ils devraient débuter leurs séjour à la résidence royale Jnane El Kébir. Le soir du nouvel an, l’ancien président français donnera une fête grandiose dans son palais, acheté il y a peu à Marrakech. De nombreuses personnalités devraient, selon les sources citées par le journal Al Akhbar, assister à la fête.

L’Emir du Qatar, cheikh Hamad ibn Khalifa Al Thani, et son épouse Sheikha Mozah, accompagnés du chef du gouvernement et du ministre des Affaires étrangères qataris, passeront également les fêtes au Maroc, où l’Emir du Qatar devrait rencontrer le Roi Mohammed VI.

Dominique Strauss Kahn, ancien directeur général du FMI mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée, sera lui aussi de passage à Marrakech où il est attendu dans son riad du quartier Sidi Mimoun.

Lionel Messi, international argentin et meilleur buteur du FC Barcelone, célèbrera les fêtes de fin d’année dans un Riad de Marrakech, où il a l’habitude de séjourner. Enfin, l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze et l’ancien international français d’origine algérienne Zinédine Zidane, seront également présents dans la ville ocre.

Bladi

Pédophilie/ministre : affaire classée

L’enquête ouverte en juin 2011 à Paris après des accusations d’actes de pédophilie lancées par Luc Ferry contre un ex-ministre, non cité, a été classée sans suite, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire, confirmant une information d’Europe 1.

En mai 2011, l’ancien ministre avait affirmé, sans donner de nom, qu’un « ancien ministre » s’était « fait poisser (attraper, ndlr) à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons », assurant tenir cela des « plus hautes autorités de l’Etat » et notamment d’un premier ministre. [...]

Le Figaro

Deux braqueurs «français» présumés arrêtés à Marrakech

D’origine ivoirienne et marocaine, P. Lekpa et A. Najim sont soupçonnés d’appartenir à un gang ayant commis plusieurs braquages sur le territoire français. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international et activement recherchés par la police française, ils ont été arrêtés vendredi 1er juin à Marrakech par les services de sécurité marocains.

Issus de Seine-Saint-Denis en région parisienne, ils étaient sous le coup d’un mandat d’arrêt international et ont été appréhendés vendredi matin à la sortie d’un restaurant de Marrakech, à la suite d’une opération menée en coopération avec les autorités françaises.

Les deux individus feraient partie d’un gang soupçonné d’avoir commis en 2011 trois attaques à l’explosif contre des dépôts d’argent sur le territoire français, à Beaumont (Puy-de-Dôme), Villers-Semeuse (Ardennes) et Orly (Val-de-Marne), ainsi que des repérages approfondis en vue du braquage de deux fourgons blindés. […]

Cette arrestation «témoigne de l’exemplarité et de l’efficacité des relations entre le Maroc et la France en matière de lutte contre le crime organisé», illustre-t-on à la DGSN.

Jeune Afrique (Merci à Zatch)

Une retraite dorée pour Sarkozy à Marrakech ?

L’ex-locataire de l’Elysée rejoint le club des VIP français qui se mettent au vert à Marrakech dans leurs demeures de rêve. Nicolas Sarkozy, accompagné de sa femme Carla et de leur petite Giulia, devrait y séjourner quelques mois dans une villa.

[...] A l’époque, la presse marocaine avait fait état d’une information, sans en livrer la sourcer, qui laissait entendre que Nicolas Sarkozy avait reçu cette maison en cadeau. «Un superbe palais faisant partie du projet immobilier de luxe Amelkis à Marrakech, aurait été offert à un célèbre chef d’Etat européen», rapportait l’hebdomadaire Al Ousboue cité par Biladi.

Le «cadeau», entouré du plus grand secret, avait ainsi été dévoilé par des anonymes, mettant dans l’embarras de généreux donateurs, affirmait l’hebdomadaire marocain. Al Ousboue indiquait que c’est un riche homme d’affaires des Emirats arabes Unis qui avait offert cette luxueuse demeure à un «chef d’Etat européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé».

La villa de près de 700 m2, construite dans une enclave VIP et ouvrant de plein pied sur l’un des plus beaux golfs de la ville,
serait similaire à celle que s’étaient fait construire en 2004, sur le même site, Jean-Louis Borloo, ex-ministre de Sarkozy et son épouse, la journaliste de télévision Béatrice Schonberg. Elle fait partie d’un projet du groupe émirati Emaar (un temps associé au roi du Maroc sur le projet) où les demeures de ce standing sont commercialisées à partir de 700.000 euros.

Carla Bruni-Sarkozy l’avait probablement visité en décembre dernier dans la plus grande discrétion lorsqu’elle avait séjourné à Marrakech pour les fêtes de fin d’année. [...]

Slate

Rachida Dati au Maroc pour soutenir Sarkozy

L’eurodéputée Rachida Dati, d’origine marocaine, est en visite au Maroc pour promouvoir la candidature du président sortant, Nicolas Sarkozy, à l’élection présidentielle française, et faire la promotion de la candidature de Mme Khadija Doukkali (UMP) dans la circonscription englobant le Maroc pour les élections législatives précise l’agence d’information marocaine MAP.

Selon la MAP, Rachida Dati, doit «animer lundi soir à Marrakech (sud), une rencontre avec la communauté française», organisée par la section de Marrakech de l’UMP. Une importante communauté française réside au Maroc, notamment à Marrakech, haut lieu du tourisme dans le royaume où de nombreux Français et franco-marocains possèdent des résidences.

Lors de l’élection de 2007, Nicolas Sarkozy avait obtenu la majorité des suffrages des Français du Maroc avec 51,9% contre la candidate socialiste de l’époque, Ségolène Royal. Le nombre de Français avoisinait alors 22.000 inscrits, rappelle la MAP.

Les Français de l’étranger vont élire pour la première fois directement 11 députés. Le candidat du Parti Socialiste (PS-opposition), François Hollande avait dépêché Martine Aubry, première Secrétaire de ce parti, en mars au Maroc, pour faire campagne auprès des Français du Maroc.

Le Figaro

Maroc : un ministre affirme que les touristes viennent à Marrakech pour commettre des pêchés

Un ministre islamiste a suscité la polémique en affirmant que des touristes viennent à Marrakech (dans le sud du Maroc) pour commettre des péchés.

 « Des gens du monde entier viennent pour passer beaucoup de temps à commettre des pêchés et s’éloigner de dieu »,

a déclaré Mustafa Ramid, le ministre de la Justice et des libertés, lors d’une visite à une école coranique à Marrakech, haut lieu du tourisme marocain.

En septembre 2008, le prédicateur qui dirige cette école coranique, Mohamed Maghraoui avait provoqué une controverse en émettant une fatwa (avis religieux) autorisant le mariage des filles à l’âge de 9 ans, comme l’a fait Aisha lorsque le Prophète Mahomet l’a épousée.

L’âge légal du mariage au Maroc a été fixé en 2004 à 18 ans mais la loi permet au juge de la famille d’autoriser les mariages des mineurs dans certains cas, fréquents notamment dans le milieu rural. (…)

Média arabe.com (Merci à Martin)

Affaire Ferry : témoignages de touristes

Plusieurs personnes se seraient présentées, ces dernières semaines, dans les locaux de la brigade de protection des mineurs (BPM) de la police judiciaire de Paris pour venir étayer les déclarations de Luc Ferry, survenues le 30 mai dernier sur le plateau du Grand Journal de Canal +, révèle ce matin Le Parisien.

Ces témoins auraient livré des éléments « concrets » aux enquêteurs, notamment sur les dates et les lieux des faits relayés par l’ancien ministre, qui rapportait qu’un ancien ministre s’était fait « poisser » avec de jeunes garçons dans un hôtel de Marrakech il y a plusieurs années.

Plusieurs témoins auraient relaté s’être retrouvé bloqués, pendant plusieurs heures, dans leur hôtel par la police marocaine au cours de leur séjour à Marrakech. Ces personnes auraient ensuite été informées qu’elles avaient été retenues après la découverte de faits criminels commis dans leurs hôtel. Des vérifications sont actuellement en cours, notamment sur la liste des clients des hôtels désignés aux dates précisés par ces témoins.

Le Figaro

«L’humour français» à Marrakech

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a organisé, du 8 au 12 juin, la première édition du Festival du rire de Marrakech. Au programme des festivités, des humoristes maghrébins et français qui ont égayé les cœurs des Marrakchis

Sont venus, Gad Elmaleh, Patrick Timsit, Elie Semoun, Florence Foresti, l’Algérien Abdelkader Secteur, sans oublier les deux stars montantes du Jamel Comedy Club : Malik Benthala et Redouanne Harjane. Dans un autre registre que celui de l’humour, l’immense Zinedine Zidane, l’ami intime – et timide – de Jamel, est monté sur scène aux côtés d’Omar et Fred pour présenter un numéro de magie qui restera dans les annales.

[…] les Marocains ne manquent d’autodérision, un art dans lequel les Maghrébins excellent. Ils rient vraiment de bon cœur quand les humoristes français les caricaturent sur des sujets qui les renvoient à leur propre identité. Patrick Timsit avec son habituel ton corrosif s’y est essayé : «J’ai adopté un p’tit juif, un p’tit Arabe mais le petit Arabe t’as beau le bichonné, quand il grandit il devient un Arabe.» […]

Bondy Blog

Jamel Debbouze : «Je me rends vraiment compte de la diversité de la France, que l’on est plein de peuples sur le même territoire»

Le «comique le plus populaire de France» inaugure son festival du rire de Marrakech. Du 14 juin au 6 juillet, à Paris, il achèvera la tournée de son spectacle «Tout sur Jamel». Paris match l’a interrogé.

Moi, je parle aux jeunes des banlieues, et vous ne pouvez pas savoir comment ils rêvent d’embellir la France !

Quel état des lieux dressez-vous de la France de 2011 ?

[…] En ce moment, on sert d’argument électoraliste. «Vous inquiétez pas, on va vous en débarrasser»… comme si les hommes politiques voulaient protéger les Français. Mais les protéger de quoi ? D’autres Français ? La France ne se connaît pas encore elle-même. Elle va bien se rendre compte qu’elle a changé, qu’elle est colorée et que, aujourd’hui, son visage ressemble au mien. Et ce n’est pas grave. [...] Dans ce vieux pays, il y a trop de tropismes, de préjugés, de conservatisme. La France n’est pas xénophobe, elle est juste un peu radine… Qu’elle se rassure, une équipe de chercheurs de l’université de Lille a démontré que les immigrés rapportent une bonne douzaine de milliards d’euros par an et qu’ils paient nos retraites ! […]

Paris-Match

Maroc/terrorisme : suspects inculpés dont « 8 Français »

Un juge d’instruction antiterroriste à Rabat a inculpé les sept suspects dans l’attentat de Marrakech de « constitution de bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes », a indiqué aujourd’hui une source judiciaire.

Les suspects dont 8 français, ont été présentés aujourd’hui à Rabat devant le procureur d’une instance judiciaire chargée du terrorisme.

Le Figaro