Municipales à Laval : les déclarations fracassantes du candidat FN (MàJ)

21/02/14

19/02/14

A Laval (Mayenne), le Front national n’a pas de candidat mais soutient un trublion au langage imagé quand il évoque ses marottes : les immigrés, les francs-maçons, les homosexuels et les journalistes. Jean-Christophe Gruau, ancien rédacteur en chef du journal municipal, publie régulièrement sur son blog des interviews fleuve de lui-même où il passe en revue l’actualité de manière fracassante, comme l’a repéré le «Canard Enchaîné».

«Laval mieux vivre» évoque longuement les conséquences de l’immigration à Laval. Le candidat déplore «l’état-civil que le triste journal de la Ville publie tous les mois. Il suffit de compter les prénoms d’origine étrangère pour entrevoir le Laval de demain, qui ne sera guère clément aux petits blancs d’aujourd’hui, aux marchands de vin rouge et aux éleveurs de porcs.»
L’Etat civil local semble le préoccuper beaucoup puisque dans un autre billet publié cinq mois plus tôt, il regrettait que «depuis de longues années déjà, les Fatoumata, Karamba et autres Sounkamba remplacent chaque mois les Lucien, Germaine et autres Marie-Josèphe». A le lire, «nombre de Lavallois» subissent des «problèmes de voisinage». Tout cela à cause de gens «issus et « porteurs » d’une culture et/ou une religion incompatible avec la nôtre (qui) balance tout par la fenêtre, y compris les excréments…»

(…) Le Parisien

Violences aux policiers à Laval (Mayenne) : trois jeunes écroués

Quatre jeunes, défavorablement connus par les forces publiques, s’en sont violemment pris à trois policiers, en plein centre-ville de Laval. À l’origine du différend, un contrôle de police d’ampleur ordonné par le procureur de la République suite au Harlem shake qui avait dégénéré en dégradations de trois magasins situés dans l’hyper-centre. Trois jeunes impliqués dans l’affaire ont été interpellés le soir même et un 4e samedi matin.

Ouest-France

Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Une professeure de musique du Cours Sainte-Thérèse à Laval a été agressée en plein cours mardi par un élève qui était repéré comme sujet pouvant se mettre facilement sous tension.

L’auteur, âgé de 13 ans, s’est subitement emporté alors que son professeur venait l’aider à corriger un exercice. Il lui a donné plusieurs coups de poing sur le corps et au visage, avant de s’enfuir. L’enseignante, très choquée, souffrait d’un mal de tête et d’ecchymoses mais est restée sur place tout l’après-midi.

(…) Ouest France

Meurtre de Fatoumata Touré : un homme interpellé à Laval

Trois semaines après le meurtre, à Laval, de Fatoumata Touré, une mère de famille de 36 ans, d’origine guinéenne, le SRPJ (service régional de police judiciaire) d’Angers a interpellé un suspect.

L’homme, qui serait âgé d’une vingtaine d’années, faisait partie de l’entourage de la victime. Il a été arrêté à Laval, mercredi soir, et est, depuis, placé en garde à vue à Angers. (…)

Ouest-France

Laval (53) : Une enquête pour violences dans une école classée sans suite

Le procureur de la République de Laval, Raphaël Sanesi, a classé sans suite une affaire de violences impliquant des enfants dans l’école élémentaire Val-de-Bootz à Laval, à la mi-avril, faute d’avoir « pu réunir les éléments constitutifs d’une infraction ».

« Des comportements d’enfants, a indiqué le procureur »

TF1 News

Quand le Parti de Gauche manifeste contre le chemin de croix de Laval

La procession du chemin de Croix dans le centre-ville de Laval (Mayenne) a rassemblé, ce vendredi, environ 650 catholiques. Le chemin de Croix fait mémoire de la Passion et de la mort de Jésus-Christ. Une dizaine de militants du Parti de gauche et du Parti radical de gauche se sont rassemblés devant le tribunal pour protester contre cette prière dans l’espace public.

Ouest France

L’an passé, le Parti de gauche posait déjà la question : « Accepterait-on une telle manifestation publique pour une autre religion ? » La polémique récente sur les prières dans la rue a répondu à la question… »

Le Parti de gauche avait appelé à un rassemblement vendredi à 18 h place Saint-Tugal, devant le palais de Justice, « pour protester contre l’occupation de la voie publique par les religions et réclamer le strict respect du principe de laïcité, sans complaisance pour une religion ni discrimination pour d’autres. »

Ouest France

(merci à Hélène V)

Laval : Des caïds de CM2 agressent des CP

Plusieurs plaintes ont été déposées à Laval, pour des sévices à caractère sexuel sur des plus petits.

Ils seraient dix-neuf petits à avoir été humiliés. Dix-neuf enfants âgés de 3 à 6 ans à avoir subi des sévices à caractère sexuel commis par des « grands » de CM2, révèle le quotidien Ouest France.

(…)Les faits remontent à trois semaines. Mais on ne sait pas, pour le moment, s’il s’agit de véritables agressions ou plutôt d’un jeu qui aurait mal tourné. C’est dans les toilettes de l’école que les élèves de CM2 se sont livrés à des agressions à caractère scatologique et sexuel sur les plus jeunes, sous la menace de coups. Une cellule psychologique va être mise en place dans l’école pour les enfants et leurs parents.

SFR.fr

Un détenu tente d’étrangler son avocate

Un jeune gardé à vue a tenté d’étrangler son avocate lors d’un entretien en cellule au commissariat de Laval, avant d’être maîtrisé par les policiers, a-t-on appris aujourd’hui de sources concordantes.

L’homme de 18 ans, arrêté pour une tentative de vol, a selon les premiers éléments de l’enquête immédiatement agressé l’avocate, qui avait été commise d’office mais qui l’avait déjà défendu précédemment.

Le gardé à vue a ensuite « agressé verbalement » le procureur qui s’est rendu sur place à la suite de l’incident, qui s’est déroulé dans la nuit de mercredi à jeudi, a indiqué le parquet de Laval. Il a été interné d’office en hôpital psychiatrique et une information judiciaire doit être ouverte par le parquet d’Angers, selon cette source.

Le bâtonnier de Laval, Me Bernard Bouliou, a demandé un renforcement de la sécurité des avocats lors de ce type d’entretiens, avec par exemple la mise en place de boutons d’appel.

Le Figaro

Benjamin Lancar, responsable des jeunes UMP fait l’éloge de Pierre Laval

Benjamin Lancar, fraîchement réélu à la présidence des Jeunes Populaires (les jeunes UMP) a rédigé une note pour le moins étrange sur son blog mardi 25 octobre. Titré « Une autre forme d’engagement de la jeunesse, l’engagement pour son pays, » le post tente un parallèle entre Guy Môquet, symbole de la résistance exécuté en 1940, et l’engagement des jeunes Pop en faveur de la réforme des retraites.

Mais Lancar ne puise pas uniquement ses sources historiques dans les années 40. En remontant plus loin, il profite de sa note pour saluer le « redressement économique de la France par Pierre Laval en 1932, » symbole selon lui d’une classe politique « autrefois courageuse » qui certes s’est « fourvoyée en 1940« . Et là, le bât blesse. Laval ? En 1932, Laval a été successivement président du Conseil puis ministre du Travail et de la prévoyance sociale du gouvernement André Tardieu. Certes. Mais Laval reste sans conteste l’un des principaux symboles du régime de Vichy ! Il sera en effet chef du gouvernement du 18 avril 1942 au 17 août 1944, ce qui fait de lui l’un des principaux artisans de la politique collaborationniste de l’État français ! Au demeurant, son « redressement » de la France en 1932 est loin d’être prouvé. (…)

Nouvel Obs

Laval : Football, la colère de l’AS Maghreb

L’entraîneur de l’AS Maghreb ne décolère pas après certaines décisions qu’il considère être comme des injustices vis-à-vis de son club. Youssef Wahid n’est pas content et il le fait savoir. Il a quand même bien du mal à cacher sa colère : « Il y a des choses qui font mal quand on les apprend, manifestement l’AS Maghreb dérange ».

Certains clubs voisins estiment anormal la présence de l’AS Maghreb au niveau DH. Ils ont les arbitres, les dirigeants, de l’argent, mais n’arrivent pas à se maintenir en DH. « Ils feraient bien de balayer devant leur porte et s’ils veulent notre place qu’ils la gagnent sur le terrain ! ».

Cible préférée également, le district de la Mayenne et la ligue du Maine : « Je veux bien accepter qu’on nous empêche de recruter, puisque c’est le règlement pour une équipe de DH qui n’a pas son quota d’arbitres, mais c’est tout à fait anormal qu’on empêche notre B de monter cela nous a fait perdre de très nombreux joueurs. La ligue a deux discours. Je voudrais bien savoir aussi pourquoi les autres clubs reçoivent leurs licences en mai/juin, alors que nous, on les reçoit en juillet quand beaucoup sont repartis au pays ? »

Les arbitres sont également visés : « On nous reproche de parfois parler l’arabe, mais si il y a un Chinois sur le terrain on va lui reprocher de parler chinois ? On travaille pour améliorer l’image du club et beaucoup de choses sont faites pour les jeunes du quartier. On a aussi un rôle social, ce que devraient comprendre les autres clubs».

Laval Maville

(Merci à IDéaux-utiles)