Harlem Désir visé par une plainte pour injure de Génération identitaire (MàJ : les Identitaires sont des « voyous » selon le CCIF)

[...] Le CCIF regrette que Génération Identitaire n’ait pas été dissous par le pouvoir exécutif, et espère que la justice saura, pour sa part, faire fi de cette plainte inepte, et prononcer des condamnations exemplaires contre ces voyous pour leurs discours d’incitation à la haine et les dégradations commises en octobre lors de l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers.

CCIF
________________________________

Le mouvement d’extrême droite Génération identitaire a déposé plainte pour injure contre le premier secrétaire du PS Harlem Désir, qui avait qualifié ce groupe de « fanatiques violents » après leur occupation, en octobre, du chantier de la mosquée de Poitiers.

Dans l’entourage de M. Désir, on indique jeudi qu’il ne retire aucun de ses propos et attend sans crainte cette plainte. [...]

« Ces gens ont toujours combattu Harlem Désir, c’est une obsession pour eux parce qu’il a toujours combattu l’extrême droite », a-t-on ajouté dans l’entourage du premier secrétaire, qui fut le leader de SOS Racisme.

« Il ne cédera en rien à cette tentative d’intimidation et maintient l’intégralité de son propos. Ce groupuscule est violent et s’inspire d’un dialogue raciste et d’intolérance, comme en témoigne son invasion du chantier à Poitiers », selon la même source.

Libération

La mosquée de Poitiers «fait le plein de visiteurs»

Les responsables de la mosquée de Poitiers se félicitent de l’opération portes ouvertes, qui s’est déroulée samedi 12 janvier. Plusieurs centaines de «Poitevins» ont convergé vers le lieu de culte musulman, toujours en chantier, afin d’échanger avec la communauté musulmane.

Le président de l’Union des organisations islamistes de France (UOIF) Ahmed Jaballah, et l’archevêque de Poitiers, Mgr Pascal Wintzer, ont fait le déplacement pour marquer l’évènement, qui intervient près de trois mois après l’occupation du chantier de la mosquée par des militants d’extrême droite, regroupés dans le groupuscule de Génération Identitaire.

La mosquée de Poitiers a encore besoin de 700 000 € pour terminer la construction. Les Poitevins devront encore attendre au mieux un an pour assister à l’inauguration de l’édifice.

saphirnews (Merci à Zatch)

Mosquée occupée/Poitiers: la DCRI savait (RTL)

RTL matin 10/12/2012

Selon une information de RTL, la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) savait que des militants de Génération identitaire s’apprêtaient à occuper le chantier de la mosquée de Poitiers le 20 octobre dernier. L’opération médiatique contre « l’islamisation de la France » qui avait déclenché une vague d’indignation dans la classe politique aurait ainsi pu être empêchée.

La DCRI avait en effet averti plusieurs services de la possibilité d’une opération des militants d’extrême droite à Paris. La Direction du renseignement de la Préfecture de police (DRPP) avait alors identifié un groupe de neuf personnes et commencé une filature. Faute de moyens, les agents ont dû l’interrompre dans la nuit du 19 octobre, sans avoir pu demander à un autre service de prendre la relève.

Le Figaro

(Merci à Antibarbare)

« Toutes les thématiques développées par le BI ne peuvent que servir le FN » (BFMTV)

Enquête de BFMTV sur les militants lyonnais de Génération Identitaire. Interviews de jeunes militants et du sociologue Sylvain Crépon.

« Des individus peuvent vivre ensemble ; des peuples différents d’un point de vue civilisationnel et culturel ne peuvent pas cohabiter pacifiquement sur la même terre. »
Damien Rieu, Rebeyne! Génération Identitaire

Les identitaires réunis à Orange pour célébrer leurs dix ans (vidéos BFMTV et AFP) : Vers une alliance avec le FN ? (MàJ)

Addendum : Reportage de l’AFP sur la convention identitaire (3/11/12)

Addendum : Le Bloc identitaire veut s’allier avec le FN

Les dirigeants du mouvement d’extrême droite Bloc identitaire ont annoncé aujourd’hui leur intention d’être présents aux municipales de 2014, notamment « à travers des collaborations » avec le FN au sein du Rassemblement Bleu Marine.

« 2014 est pour nous clairement un objectif. Nous considérons que les identitaires doivent désormais passer de l’existence médiatique et politique à l’existence dans la sphère de l’action publique », a expliqué l’un des leaders du Bloc Identitaire, Philippe Vardon. « En 2014, il y aura des élus identitaires, à travers des listes de rassemblement, d’union, d’ouverture (…) à travers des listes dans des logiques d’union des droites (…) et puis bien entendu, à travers des collaborations et des intégrations de listes structurées autour du Rassemblement Bleu Marine de Marine Le Pen », a-t-il ajouté. [...]

AFP/Le Figaro
_______________________________________

Reportage de BFMTV sur la Convention identitaire des 3 et 4 novembre au Palais des Princes d’Orange

Lire aussi l’article de BFMTV

Suivre la convention via Twitter

Manuel Valls et les Identitaires vus par un musulman

Le groupuscule dit d’extrême Droite et dénommé « Génération Identitaire » ne sera finalement pas dissout par les autorités de notre chère république…

[...] Mais il faut dire et rappeler, chers lecteurs, que Manuel Valls est d’origine espagnol (binational même) et ne l’oublions pas (Français que depuis 1982 soit bien après les plus vieux d’entre nous). Raison psychologique dans ce choix politique alors ?…Aucune idée. Mais je pourrais facilement dire par provocation (puisque ce n’est pas condamnable) que ce Barcelonais qui se considère comme avant tout « fils de la Catalogne » (et ami éternel d’Israël) n’est sûrement pas insensible au thème et à l’idéologie de la « Reconquista » invoquée par ce groupuscule. Et qu’ayant fait des études d’histoire, Valls a dû apprendre que sa Barcelone chérie payait régulièrement le tribut au temps du califat de Cordoue et même que sa grande Cathédrale fut occupé par le Cadi Abi Amir Al Mansour (Almanzor -le victorieux- dans les chroniques castillanes ou catalanes) qui avait même poussé l’affront à faire occuper Saint Jacques de Compostelle au cœur de la Galicie, ce qu’aucune armée musulmane avant et après lui avait pu faire… [...]

Au moins Valls et Génération identitaire ont un point commun, pas tellement la « reconquista » mais la source de leurs popularité à chercher du coté de leurs postures anti-musulmanes… [...]

De plus, comme certains l’ont expliqué avant moi, en tant que Français de Souche et non musulmans, dans un pays traditionnellement non musulman, et selon leurs opinions et leurs valeurs, le combat des Identitaires n’est pas plus illégitime qu’un autre, et seuls les menteurs, les hypocrites, les ignorants et les lâches de tout bords diront le contraire… [...]

Les condamnations et autres paroles dans le vide nous ont assez donné la nausée, le blabla nous tue à petit feu, et de plus comme le dit un proverbe populaire tunisien :« la langue n’a pas d’os… ».

Laissons donc ce rôle misérable à l’indigène blédard de service, Moussaoui le marocain naturalisé express, président du Conseil Français du Couscous et de la Merguez. [...]

Dès lors, nous n’étonnerons donc personnes en disant que nous partageons bien des vues de ces Identitaires et bien de leurs constats, non pas parce qu’ils sont des »Identitaires » de souche comme nous pourrions être des »identitaires musulmans », mais parce que ces constats sont pur et simple réalité. « Cherche la vérité et tu connaîtras ses hommes, et ne suit pas les hommes pour connaître la vérité » disait le Calife Ali Ibn Talib. Ce propos riche en vérité est si véridique qu’il est applicable en toute situation, même en France au 21éme siècle avec des non musulmans… [...]

Quant aux identitaires, je rappelle aux musulmans et aux forces vives de notre communauté : « Ne leurs jetons donc pas la pierre par ré-action alors que nous sommes, nous vautrés dans l’inaction, ils sont les acteurs de leurs propres histoires et ils l’écrivent à coup d’éclat avec un grand H.

La question que l’on doit se poser est : »Qui donc écrira encore la notre? » …

Aïssam Aït Yahya – pour Ana-muslim

(merci à Jacques69)

Génération Identitaire va porter plainte contre Poirette (RTL), Oumma.com, le MRAP et Harlem Désir (MàJ)

Addendum 28/10/12 : Bernard Poirette (RTL) « rectifie » son « erreur »

« Dimanche dernier à la même heure, j’ai qualifié de néo-nazis les militants du Bloc identitaire qui ont occupé la mosquée de Poitiers ; vives protestations de la part de certains d’entre eux. Renseignements pris auprès des meilleures sources, « néo-nazis » c’est impropre, en effet, ce sont seulement des activistes d’extrême droite dont le credo est la lutte contre l’islamisation du pays. »

Ecouter à partir d’1H26’50″

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

RTL, 28/10/12
__________________________________

24/10/12 – [...] Nous pouvons d’ores et déjà annoncer que des plaintes sont à l’étude avec nos avocats contre Bernard Poirette (journaliste sur RTL) qui a annoncé notre action à l’antenne en titrant « les néo-nazis à la mosquée de Poitiers », le site musulman oumma.com et l’association prétendument antiraciste MRAP qui ont évoqué une « parade fasciste » à propos de la Convention Identitaire d’Orange, et enfin le Premier secrétaire du PS Harlem Désir qui a décrit les jeunes de Génération Identitaire comme des « fanatiques violents » dans un communiqué.

Génération Identitaire

(merci à Oreliane)

Affaire de la mosquée de Poitiers : Acte de résistance face à l’immigrationnisme

Tribune libre de Paysan Savoyard

L’affaire de la mosquée de Poitiers marque probablement une étape importante dans le processus en cours d’affermissement du totalitarisme immigrationniste.

Il faut féliciter les auteurs de cette action d’éclat, qui rappelle d’une certaine manière la manifestation d’étudiants place de l’Étoile le 11 novembre 1940, considérée comme le premier acte de résistance à l’occupation allemande. Certes les manifestants de Poitiers, à la différence de leurs devanciers parisiens, ne mettaient pas leur vie en jeu : ils risquent néanmoins de sérieux ennuis judiciaires et de vie quotidienne. Lire la suite

Gilbert Collard ne pourra pas défendre les quatre de Poitiers qui encourent 5 ans de prison (MàJ)

Addendum 20H : « Je leur ai répondu que je ne pourrais pas être leur avocat à cause d’une incompatibilité avec mon mandat parlementaire », explique Me Collard à BFMTV.

L’avocat affirme à BFMTV qu’il les aurait défendu sans hésiter « si le code électoral me l’avait permis, bien que je réprouve leurs méthodes : le caillassage de fidèles durant la prière, l’occupation illégale d’un lieu… Car chacun a droit à l’avocat qu’il désire ».

Cependant, à l’instar de Marine Le Pen, Me Collard dit comprendre leurs préoccupations. « Il faudrait être aveugle pour ne pas les comprendre. D’ailleurs, le sondage du Figaro montre que ce n’est pas une pensée isolée ». Ce sondage, paru il y a quelques jours, laisse apparaître que l’image de l’Islam s’est dégradée en France. [...]

BFMTV
___________________________________________

Gilbert Collard envisage de défendre quatre membres du Bloc identitaire mis en examen et placés sous strict contrôle judiciaire à Poitiers, après l’occupation du chantier de la grande mosquée de la ville.

Selon les informations du Lab, Gilbert Collard a fait une demande à la déontologue de l’Assemblée nationale pour savoir s’il a le droit de prendre la défense de ces quatres hommes. L’avocat-député envisage de défendre les quatre personnes s’il en a le droit, d’après son entourage.

Pour le moment, l’équipe du député attend la réponse mais précise que, si des collectivités territoriales se portent parties civiles, l’avocat ne pourra enfiler sa robe pour défendre le groupuscule d’extrême droite.

L’élu du Rassemblement Bleu Marine a été sollicité par Philippe Vardon
, membre de la direction du groupuscule d’extrême droite, afin de prendre la défense de quatre hommes, selon l’agence de presse d’extrême droite Novopress. [...]

Ils encourent cinq ans de prison.

Mise à jour, 26 octobre, 17h24 :

Comme nous l’indique @Maitre_Eolas sur Twitter, Gilbert Collard ne devrait pas être autorisé à défendre les membres du Bloc identitaire. Selon le code électoral, il existe une incompatibilité entre son mandat de député et son métier d’avocat s’il s’agit de poursuites » pénales engagées devant des juridictions répressives pour crimes ou délits contre la nation, l’Etat et la paix publique ou en matière de presse ou d’atteinte au crédit ou à l’épargne ». En droit français, l’incitation à la haine raciale est un délit défini par la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881.

Le Lab Europe 1

Le dernier ministre de l’Intérieur issu de la Résistance partageait les analyses de Génération Identitaire (novopress)

Michel Poniatowski (photo), ministre de l’Intérieur de Giscard d’Estaing de 1974 à 1977, fut un des fondateurs de l’ UDF. Disparu en janvier 2002, il était un homme de conviction ayant consacré toute sa vie au service de la France. Il savait que la paix, ça se gagne, parfois au risque de sa vie: Adolescent, il s’engagea dès les années 40 dans les chantiers de jeunesse de Villard-de-Lans, la Révolution nationale ayant à l’époque souci de produire une jeunesse saine, préparant la reconquête.

http://img338.imageshack.us/img338/5248/michelponiatowski192220.jpg

A 21 ans, en 1944, il est parachuté dans le maquis de la Drôme et participe à de nombreuses opérations dont la libération de Montélimar, Valence, Grenoble. Blessé au bras à l’approche des Vosges, il effectue une brève convalescence dans la maison familiale du Rouret dans le Midi et repart au front.

Auteur de nombreux ouvrages politiques et historiques, “Que survive la France”, publié en 1990 aux Editions du Rocher, est certainement le plus clairvoyant sur les menaces qui planent sur la France. Si des chapitres de cet ouvrage sont consacrés à un communisme dont la menace est aujourd’hui conjurée, ses analyses sur les travers de la mondialisation économique sont toujours d’actualité. Mais ce sont les mécanismes et les conséquences de l’immigration qui forment le plus de chapitres. Et les intitulés ont le mérite de la clarté :

Première partie :

ChapitreXI: L’identité de l’Islam
Chapitre XII: L’identité arabe

Quatrième partie:
Chapitre V: l’invasion douce
Chapitre VI: Racisme et immigration
Chapitre VII: L’immigration maghrébine en France
Chapitre VIII: La citoyenneté à l’encan
Chapitre IX: La réforme du Code de la nationalité
Chapitre X: La démocratie en danger.

Une démocratie en danger par restriction de la liberté d’expression pour la pensée hétérodoxe au Système :

Poniatowski écrivait page 270:

“N’a-t-on pas vu un évêque, Monseigneur Lefebvre, traîné devant les tribunaux pour une conversation avec des journalistes où il disait avec bon sens que le mieux pour les musulmans seraient qu’ils rentrent chez eux et que la construction des mosquées en France était une catastrophe ?”

L’ancien ministre giscardien écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 22 ans plus tard :

” Cette âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer.
Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…)

Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages: celui du “cher et vieux pays” dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain.
Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.

Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.

Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’Etat sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches dévolues à l’Etat ? La Justice, l’Armée, l’Education nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ?

En miettes. La France est à l’abandon est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’Etat.”

Observatoire de l’islamisation via  Novopress