Fdesouche est de retour…

L’un de nos serveurs n’arrivait plus à tenir la charge et plantait complètement ce qui a occasionné une indisponibilité du site pendant presque 3 jours, nous venons tout juste d’en reprendre le contrôle.

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, notre hébergeur a enfin effectué la mise à jour matérielle que nous avions demandée il y a de cela plusieurs mois et que nous vous avions annoncée le 28 Aout, ce qui devrait résoudre tout ou une partie des problèmes (plantages, erreurs 502/503…).

Nous étudions cependant d’autres solutions d’hébergement plus performantes et moins coûteuses à terme, la plus intéressante étant d’investir dans un serveur dédié hébergé dans un DataCenter ayant la même philosophie que PRQ. Cette solution implique un investissement conséquent mais qui sera amorti en quelques mois seulement.

Merci de votre patience et de votre soutien.

Le clash Midi Libre/Fdesouche vu par l’Organe

Une journaliste transsexuelle d’extrême-gauche a flairé le bon scoop en balançant au Midi Libre une vraie-fausse interview d’un activiste d’extrême-droite qui n’existe que dans son imaginaire. Manque de bol, la supercherie a été démontée par l’infâme site d’extrême-droite Fdesouche, censé être fréquenté selon la journaliste par le mystérieux activiste afin d’y diffuser sa propagande nazie. Petite histoire d’une intox complètement foirée dont le Midi Libre est le dindon – complice – de la farce.
(…) L’Organe

Attaquer Fdesouche.com : une stratégie de carrière efficace pour un journaliste ?

Le journaliste du Midi-Libre Nathalie Balsan-Duverneuil va-t-il avoir une promotion pour avoir attaqué Fdesouche dans plusieurs articles pourtant mal écrits, truffés de fautes d’orthographe et remplis d’inexactitudes (12 ) ?

Interview d’un repenti du Midi Libre

Nous souhaiterions réaliser l’interview exclusive d’un repenti du Midi Libre en utilisant la méthode du Midi Libre, à savoir l’interview imaginaire.

Merci à nos lecteurs de nous envoyer leur propositions d’interviews comprenant les questions et les réponses. Les meilleures propositions seront publiées en une.

Midi Libre Vs Fdesouche.com : jamais deux sans trois

Troisième article du Midi Libre en quelques semaines (voir 1 et 2) visant Fdesouche. Ca fait beaucoup pour un blog lu par 6 visiteurs.
————————-

Au cours de la semaine, le site midilibre.fr a publié, sous la signature de notre journaliste Nathalie Balsan-Duverneuil, une enquête sur les dessous de Fdesouche, blog politique communautaire qui assume pleinement ses « choix identitaires et son opposition à l’immigration ». Cette enquête faisait suite à un premier sujet consacré aux confessions d’un militant d’extrême-droite, proche du Bloc Identitaire, qui racontait comment lui et ses amis « trollaient » internet pour y faire passer leurs idées.

Cette démonstration a, à l’évidence, déplu à Fdesouche. En l’espace de quelques heures, un flot d’injures aussi gratuites les unes que les autres s’est non seulement abattu sur notre site mais a également pris à partie, via les réseaux sociaux, notre collaboratrice. Cette tentative de discrédit est aussi inacceptable qu’indigne.

Dans le cadre de son enquête, notre journaliste a ainsi pu démontrer que Fdesouche, site qui prône, souvent à l’emporte-pièce, le « made in France », était hébergé à l’étranger, qu’il avait maille à partir avec la justice, qu’il était rayé du classement Wikio des blogs politiques, qu’il trichait sur la comptabilisation des « likes » Facebook, qu’il s’auto-alimentait pour s’auto-satisfaire et que son action ne reposait, finalement, que sur une petite et triste poignée de thuriféraires acquises à une cause idéologique aussi dangereuse et que conspirationniste.

(…)

C’est son droit, mais le tout manque de courage, voire de panache.

Dans le cadre de son enquête, notre journaliste a ainsi pu démontrer que Fdesouche, site qui prône, souvent à l’emporte-pièce, le « made in France », était hébergé à l’étranger, qu’il avait maille à partir avec la justice, qu’il était rayé du classement Wikio des blogs politiques, qu’il trichait sur la comptabilisation des « likes » Facebook, qu’il s’auto-alimentait pour s’auto-satisfaire et que son action ne reposait, finalement, que sur une petite et triste poignée de thuriféraires acquises à une cause idéologique aussi dangereuse et que conspirationniste.

Abjecte et volontairement destructrice, cette attaque infamante est dénuée de sens car la direction de la rédaction de Midi Libre est totalement étrangère aux agissements de la personne citée. Ce qui démontre, une fois encore, le caractère approximatif, amateur et belliqueux du site Fdesouche incapable d’assurer la modération des commentaires.

Il est probable que cette mise au point fasse l’objet de nouvelles attaques de Fdesouche. Elles seront, comme l’est Fdesouche, dépourvu du sens des valeurs.

Le Midi Libre

Franck, converti à l’Islam : « Y a des tas de groupes comme Fdesouche qui prônent l’éradication de l’islam » (RMC)

Un auditeur converti à l’islam et proche d’Egalité & Réconciliation critique Génération Identitaire, avant de réussir à se mettre à dos Jean-Jacques Bourdin. De nouveaux mails dénoncent la mauvaise foi du journaliste face à Damien Rieu.

« M.Bourdin, vous êtes à la solde de l’Etat sionisme. » – Franck

Un regard islamique honnête et lucide sur la situation ?

Addendum du 21/10/12

AbouRayan a tenu à apporter quelques précisions.

20/10/12

AbouRayan : « Message aux jeunes Identitaires et Fdesouche »

« Les Français de souche ont le droit, en tant que majorité, d’avoir une France qui les représente, et les musulmans doivent avoir le droit de partir dans leurs pays, être régis par les lois de l’islam sans qu’il y ait d’interférences de l’Occident sur la façon dont leur pays est géré. »


Lire la suite

Fdesouche : 2 / Midi-Libre : 0

Il y a une dizaine de jours, le Midi Libre publiait sur une même page l’interview d’un soi-disant repenti de « l’Ultra droite radicale » suivi sans la moindre séparation d’un article sur Fdesouche.com. Il laissait ainsi supposer à ses lecteurs que le repenti en question était un membre de notre équipe.

Immédiatement, nous avons réagi et le Midi Libre supprimait quelques heures plus tard la partie nous concernant.
Logiquement, nous avons cherché à comprendre les arcanes de cette manipulation et nous nous sommes vite rendus compte que son auteur, Nathalie Balsan-Duverneuil, était un habitué de ce type de procédés et ne cachait pas sa sympathie pour le Front de Gauche.

Dans une démocratie normale, suite à un aussi flagrant délit de désinformation, le directeur de la rédaction du Midi Libre aurait pris sa plume pour nous présenter ses excuses et aurait sanctionné sa journaliste.

Loin s’en faut, il revient aujourd’hui à la charge, nous accusant en vrac  d’être des manipulateurs, de poster de faux commentaires, de tricher sur facebook, d’être hébergés à l’étranger… et d’avoir de gros problèmes avec la justice.

Manipulation

Pourquoi le Midi Libre a-t-il supprimé la partie consacrée à Fdesouche si sa publication était justifiée ? Pourquoi le nom du journaliste a-t-il été supprimé ? Pourquoi ses tweets mélenchonistes ont-ils disparu ?

Faux commentaires

Pourquoi le Midi-Libre parle-t-il de faux commentaires publiés sur son site alors qu’après censure massive ceux-ci ont été rapidement coupés rendant ainsi impossible toute réaction ?

Facebook

Pourquoi parler de triche sur Facebook alors qu’il s’agit d’une bug récurrent sur le plug-in que nous utilisons qui se traduit par une interférence entre l’url générique de notre blog et celle d’un article en particulier ? Autrement dit, aléatoirement, le bouton facebook prend en compte le nombre de « like » de « Fdesouche.com » et non celui d’un article en particulier.

Pourquoi parler de notre page facebook alors que nous n’avons plus de compte officiel suite à des réquisitions policières et à de nombreuses censures  et que la page existante n’est même pas référencée sur notre site ?

Hébergement à l’étranger et problèmes avec la justice

Pourquoi nous reprocher d’avoir été contraints d’héberger notre blog à l’étranger alors que c’est a contrario la preuve que la France est un pays qui pratique la censure et dans lequel il est impossible de s’exprimer librement ?

Pourquoi nous reprocher d’être persécutés par la justice uniquement pour délit d’opinion alors que c’est la preuve de notre indépendance et du climat orwellien qui règne dès qu’on ose remettre en cause le dogme d’une immigration bénéfique ?

Conclusion :

Nous acceptons de dialoguer avec les journalistes qui font leur métier avec déontologie, quelles que soient leurs opinions politiques. Ce n’est pas le cas de Nathalie Balsan-Duverneuil.
Fdesouche.com est un site bien imparfait, qu’il est légitime de critiquer mais pour de bonnes raisons. Or, dans cet article du Midi-Libre, il ne s’agit que de l’addition de reproches techniques bidons, de déformations de la vérité et de sous-entendus à la petite semaine.

Plutôt que de chercher midi à quatorze heures pour se venger et chercher à nous nuire, plutôt que de se lancer dans ce qui relève plus de la guerre picrocholine que du réel travail journalistique , Nathalie Balsan-Duverneuil, qui se targue d’être docteur en philosophie, devrait s’interroger sur les raisons sociétales qui font depuis 7 ans d’un petit site amateur, sans moyens, imparfait, techniquement pas au point, pourchassé par la justice et hébergé à l’étranger, le 1er blog politique français.

Là est la vraie question qui devrait interroger les esprits honnêtes. Tout le reste n’est que polémique dérisoire pour journaliste militant en manque d’inspiration.

Fdesouche.com n’est pas une cause, c’est un symptôme.

Article anti-Fdesouche : Pris en flagrant délit de manipulation, Nathalie Balsan-Duverneuil (Nath Sakura) du Midi Libre change de version

Virage d’opinion : Témoignez

Addendum 21H : BFMTV et Francetvinfo reprennent « l’information » du Midi Libre

Addendum :

- Le Midi Libre vient de retirer le passage mettant en cause Fdesouche.com (capture d’écran)…

- Le nom de l’auteur de l’article, le « journaliste » militant FDG Nathalie Balsan-Duverneuil, a été effacé par Le Midi Libre et ses tweets compromettants ont été effacés.

- Les commentaires ont été fermés par Le Midi Libre et plusieurs ont été effacés.

_______________________________

Alors que la mouvance islamiste radicale fait la une des médias et que l’actualité nous donne plus que jamais raison, le Midi Libre allume un contre-feu visant à détourner l’attention de ses lecteurs.

C’est le journaliste militant LGBT et mélenchoniste Nathalie Balsan-Duverneuil qui s’est chargé de l’opération.

En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais entendu parler de ce Damien. D’ailleurs, il dit avoir milité à une époque à laquelle notre site était animé par une équipe très réduite et possédait un lectorat très confidentiel. Or, son profil ne correspond à aucun membre passé ou présent de notre équipe.

__________________________________________________

Damien (1) a été, pendant quatre ans, membre d’une petite organisation politique d’extrême-droite proche du Bloc Identitaire. Originaire d’un petit village dans l’Aude, il a côtoyé pendant une dizaine d’années un groupe de militants de la région dont le but était de « réveiller les consciences nationales » comme il le dit, en agissant principalement sur internet. Rangé des voitures, il a souhaité témoigner de cette période de sa vie et de ses dérives.

Moi et les autres on s’est laissé avoir. Il n’y avait pas de travail dans le village, on était désoeuvré, on avait l’impression d’être inutile et rejetés par la société. D’ailleurs il ne se passait jamais rien chez nous en terme de délinquance, et les seuls étrangers étaient les fils de réfugiés espagnols.

Avec le recul, je sais maintenant que le problème de la délinquance est lié à la pauvreté de certaines populations, et pas à leur origine ethnique, mais pour un rural comme je l’étais à l’époque les choses étaient différentes. Je réagissais avec mes tripes pas avec ma tête.

(….) Fdesouche.com, le principal blog d’information de l’extrême-droite sur internet nous donne illustration de ces méthodes.

(…) Mais la sélection de leurs sources est évidemment très orientée et tend à mettre en avant un phénomène au détriment de tous les autres, en liant l’immigration à l’islam et à l’insécurité.

(…) Un dernier refuge où sait les trouver l’ultra-droite pour servir ses desseins…

Le Midi Libre

Boulevard Voltaire, un site entre Atlantico et Fdesouche selon Guy Birenbaum (Europe 1 MàJ)

Europe 1, « Des clics et des claques« , 2/10/12

Guy Birenbaum reçoit Dominique Jamet et Robert Ménard puis Michel Onfray qui s’explique sur la polémique de l’exposition Camus d’Aix en Provence parasitée par des enjeux politiciens.

Il l’a dit (à partir de 48′) :

Je ne connais personne qui écrirait que l’immigration est une chance pour la France … et je m’en désole – Guy Birenbaum

 

_________________________________________

Le commentaire (toujours en ligne) qui a choqué Guy Birenbaum et Bérengère Bonte :


bvoltaire.fr

Fdesouche, Riposte Laïque, etc : Yannick Cahuzac essaye de décrypter les ressorts de la galaxie du « web identitaire »

Interview de Yannick Cahuzac, chercheur et spécialiste de l’extrême-droite sur internet, sur la galaxie du web identitaire.

Dans son dossier consacré aux néo-réacs, le « Nouvel Observateur » s’est penché sur l’écho de l’affaire Millet, du nom de l’auteur d’ »Eloge littéraire d’Anders Breivik » dans la « réacosphère ». Yannick Cahuzac, sociologue et spécialiste de l’extrême droite sur internet, décrypte les ressorts de la galaxie du web identitaire.

Avez-vous noté un regain d’activité au sein de la réacosphère lors de la polémique autour de Richard Millet ?

- Si on se penche sur fdesouche, site le plus visité de la « réacosphère », les publications accompagnées des mots-clés Millet et Camus sont souvent les plus commentées. Il en va de même de l’affaire Breivik et de l’affaire Merah qui ont donné lieu à des centaines de pages de commentaires.

Outre fdesouche, le sujet fait l’objet de discussions sur le forum du parti de l’In-nocence lancé par l’écrivain Renaud Camus, qui y intervient d’ailleurs souvent sous forme de communiqués. Sa participation aux assises de l’islamisation en 2010 et la procédure lancée par le Mrap à son encontre ont contribué au regain d’activité du forum et ont dressé des ponts entre différentes entités dont Riposte Laïque, le Bloc Identitaire ou fdesouche. Un phénomène qui s’est amplifié après son soutien à Marine Le Pen pendant l’élection présidentielle.

Les récents écrits et propos de Millet rencontrent un écho au-delà de la seule extrême-droite. Ses prises de position radicales ainsi que celles de Camus suscitent des prises de position tout aussi radicales parmi leurs détracteurs, consistant à faire pressions sur les employeurs de ces derniers. Outre la nature excessive du procédé, l’effet indirect de ce type de méthode est d’entretenir l’image de « martyrs de la pensée unique » dont ils s’auréolent.

Le rejet de l’immigration, particulièrement de l’immigration dite musulmane, s’articule sur les sites les plus radicaux sous les traits de la théorie du complot Eurabia, faisant de l’immigration arabo-musulmane un plan des élites pour arabiser – et aujourd’hui islamiser – l’Occident. Cette théorie rencontre un certain écho dans l’idée du « grand remplacement » théorisé par Renaud Camus, une idée par ailleurs commune dans l’extrême-droite depuis 40 ans. Il y a derrière cette idée un rejet de la société moderne, fondée sur des bases identitaires. Dans l’extrême-droite la plus radicale, le thème de l’américanisation de la société lié à la peur d’une société multiculturelle rentre en conjonction avec celui de l’islamisation.

Qui sont les internautes qui visitent ces sites ? Qu’est-ce les pousse à venir?

- Je ne pense pas que l’on puisse dresser un portrait type de l’internaute fréquentant ce type de sites. Il y a mille portraits, de droite comme de gauche, ouvrier comme étudiant, chef d’entreprise comme artisan, avec un niveau d’étude élevé ou non… On fait souvent le lien entre ignorance et xénophobie mais c’est un a priori clairement à réviser. S’il fallait définir un profil type, ce serait quelqu’un qui a peur ou qui est inquiet. Le contexte international joue à plein dans cette peur, surtout depuis les attentats du 11 septembre. Entrent en conjonction les problématiques liées au communautarisme qui ont rythmé l’actualité médiatico-politique depuis et poussent nombre de personnes à glisser d’un légitime rejet de l’islamisme à une peur de l’islam dans son ensemble. On peut citer Libertyvox, qui est l’héritier de vieux sites désormais disparus comme « SOS racailles » ou « occidentalis ». Un site exclusivement consacré à la critique de l’islam qui a un forum de discussion très actif autour de l’islamologue Anne-Marie Delcambre.

Le site le plus visité reste fdesouche, qui n’est au fond qu’une revue de presse orientée dont l’essentiel de l’activité repose sur les commentaires de ses membres. Certains vont chercher des réponses sur ces sites, mais aussi un moyen d’exprimer leurs sentiments. Ils y trouvent des militants et se forment à leur tour en participant à la diffusion des textes et des idées hostiles aux musulmans, entendus dans cette mouvance comme entité inassimilable. Certains commentateurs collaborent pour mener des « actions » en se donnant rendez-vous sur tel ou tel site d’information pour « troller » la section commentaires d’un article en particulier ou pour faire pencher les votes d’un sondage en ligne. Il faut aussi noter qu’il existe des sites de mouvements islamistes de langue française sur Internet, et les deux mouvances s’entretiennent mutuellement en quelque sorte. (…)

Le nouvel Observateur