Libération admet l’existence d’ethnies européennes ?

Extrait de Libération du 26 février – Article sur l’Ukraine signé Thomas Liabot

« C’est dans cette région pro-russe, où plus de 60% de la population est russophone et une grande partie ethniquement russe, que pourrait se cacher le président Ianoukovitch. »

LIberation – merci jereark

 

Médecine : le sang a-t-il une couleur (de peau) ?

(extrait) La banque de sang d’Héma-Québec serait loin de réfléter la diversité de sa population. Elle est blanche, trop blanche.

« (…) Le Mois de l’histoire des Noirs organise traditionnellement une collecte de sang pour sensibiliser la population à l’anémie falciforme, une maladie grave particulièrement présente chez les communautés noires, mais également en Inde, au Moyen-Orient et dans le Maghreb.

Elle demeure méconnue, parce qu’elle touche moins les Québécois dits «de souche» (Désolée, pour l’expression, je la hais aussi.). [ndlr l'auteur de l'"article est une dénommée Fadwa Lapierre]

Le traitement des maladies du sang passe principalement par les transfusions. Pour un résultat optimisé, le donneur et le receveur doivent être de la même ethnie.

« Quand on recherche une compatibilité, on a beaucoup plus de chance de la trouver dans la même ethnicité, explique Dr Marc Germain.

«On a tout avantage à avoir des donneurs d’une proximité génétique, de la même race, pour faciliter la parité. »

Voir ca – babel

Lire en complément :

Drépanocytose : La maladie génétique qui permet de chiffrer l’ampleur de l’immigration

Un Européen de 7 000 ans aux yeux clairs et à la peau sombre

L’analyse du génome d’un squelette vieux de 7 000 ans trouvé en 2006 dans une grotte du nord de l’Espagne a surpris les chercheurs : l’ADN a révélé que cet homme avait la peau sombre et les cheveux noirs ou bruns, et les yeux bleus. La comparaison avec des génomes actuels montre une proximité avec des Suédois et des Finlandais.

Dénommé La Brana 1 en référence au site où il a été découvert, c’était un chasseur-cueilleur : les populations ouest-européennes n’avaient pas encore basculé dans l’agriculture. Il était porteur de variants génétiques montrant une intolérance au lactose et compatibles avec une alimentation pauvre en amidon. D’autres analyses d’ADN ancien seront nécessaires pour voir si La Brana 1 est représentatif des populations du mésolithique.

Le Monde

Immigration : lettre du Général de Gaulle au garde des Sceaux

Lettre adressée par le Général de Gaulle à Pierre-Henri Teitgen, garde des Sceaux, le 12 juin 1945.

Le Haut Comité consultatif de la Population et de la Famille étudie actuellement des projets qui constitueront son avis en ce qui concerne la politique du Gouvernement en matière d’immigration.

Dès à présent il importe que les naturalisations soient effectuées selon une directive d’ensemble. Il conviendrait notamment de ne plus les faire dépendre exclusivement de l’étude des cas particuliers, mais de subordonner le choix des individus aux intérêts nationaux dans les domaines ethnique, démographique, professionnel et géographique.

Sur le plan ethnique, limiter l’afflux des Méditerranéens et des Orientaux qui depuis un demi-siècle ont profondément modifié la structure humaine de la France. Sans aller jusqu’à utiliser comme aux États-Unis un système rigide de quotas, il est souhaitable que la priorité soit accordée aux naturalisations nordiques (Belges, Luxembourgeois, Hollandais, Suisses, Danois, Scandinaves, Islandais, Anglais, Allemands, etc.).  

Étant donné le grand nombre de dossiers actuellement en instance dans les préfectures, on pourrait envisager une proportion de 50 % de ces éléments.

Sur le plan professionnel, la France a surtout besoin de travailleurs directement producteurs : agriculteurs, mineurs, ouvriers du bâtiment, etc.

D’autre part, pour conserver au pays son pouvoir d’assimilation, il est souhaitable que les professions libérales, commerciales, banquières, etc. ne soient pas trop largement ouvertes aux étrangers.

C’est dans la mesure où les étrangers peuvent se donner en France des cadres intellectuels et économiques – même naturalisés – qu’ils conservent davantage leur particularisme. Il y a intérêt à limiter les naturalisations dans ces professions, et d’une manière plus générale, dans les professions urbaines.(…)

Sur le plan géographique, limiter strictement les naturalisations dans les villes, spécialement à Paris, Marseille, Lyon, où l’afflux des étrangers n’est pas désirable pour de multiples raisons.

Par contre, les naturalisations doivent être suscitées et multipliées en province et spécialement dans les milieux ruraux. (…)

Charles de Gaulle

En savoir plus : http://www.unlivredusouvenir.fr/france-apres-guerre.html

« La position la plus sûre et qui doit permettre d’écarter tout risque de modifier profondément la population française et tout déboire du point de vue culturel, est certainement celle qui consiste à rechercher des immigrants dont le type ethnique est déjà présent dans la mosaïque française »

Merci Chilbaric

L’immigration bouleverse la démographie britannique

Selon un nouveau rapport de l’Observatoire [britannique] des Migrations, la Grande-Bretagne sera l’un des pays les plus mélangés ethniquement dans moins de 40 ans.

L’étude indique que la proportion de minorités vivant sur le sol britannique passera de 10% en 2006 à 40% en 2050. Si la tendance actuelle se poursuit, le groupe appelé « majoritaire » (les anglais de souche blancs) sera minoritaire en 2070.

« L’immigration est devenue le principal facteur de changement démographique dans la plupart des pays riches. Les tendances actuelles montent que les populations européennes vont devenir ethniquement plus mélangées, avec la possibilité que les groupes majoritaires actuels ne soient plus numériquement les plus nombreux.»

L’étude indique que la raison de ce déclin est le faible taux de natalité.

Presstv.ir - Traduction : Fdesouche

———————–

Relire/ revoir :
1°) Massacre de Woolwich : «N’y a-t-il vraiment personne pour voir ce qui va se passer dans 20 ou 30 ans ?»

2°) Les Anglais de souche tentent-ils d’échapper à la « diversité » ?

3°) En 1962, en quelques semaines, près d’un million d’Européens d’origine française, italienne ou espagnole quittent l’Algérie. «L’un des exodes les plus importants de l’histoire»

4°) Angleterre : Un journaliste du système fait son mea-culpa sur l’immigration

5°) Extrait du discours d’Enoch Powell, homme politique anglais, le 20 avril 1968

 » Nous devons être fous, littéralement fous à lier dans ce pays, pour autoriser chaque année l’entrée de 50.000 personnes, qui seront à l’origine de la future augmentation de la population d’origine immigrée. J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son propre bûcher funéraire. » Enoch Powell – 20 avril 1968. En savoir plus

6°) «Nous assistons à un changement de peuple et de civilisation »  (Renaud Camus, 13 avril 2013)

Extrait : «Voilà la réalité du l’intégration, du multiculturalisme, du prétendu “vivre-ensemble”, dont tout le monde veut sur le papier et personne sur le terrain. Que tout le monde vante à l’arrière mais que chacun subit comme une horreur sur le front(relire)

« La Birmanie est assise sur une poudrière ethnique »

«La majorité bamar (68% de la population) a une «conception raciale de la nation», souligne Renaud Egreteau. Elle considère qu’être birman, c’est d’abord être bouddhiste. (…)

——————-
(extraits) La Birmanie est plus que jamais assise sur une poudrière ethnique.  Les dernières émeutes antimusulmanes ont fait au minimum 40 morts depuis une semaine.

Cette nouvelle flambée meurtrière entre bouddhistes et musulmans n’est pas un acte local et isolé. Elle a démarré à Meiktila, une ville de 100 000 habitants puis s’est propagée à quatre autres villes. (…)

«La question ethnique reste le point noir du régime, rappelle Renaud Egreteau, de l’université de Hongkong. C’est l’élément central pour assurer la stabilité du pays.»

L’ouverture du régime a libéré un racisme latent qui traverse toute la société. Il est notamment véhiculé par un clergé bouddhiste qui compte parmi les plus fondamentalistes et nationalistes d’Asie.

Libération

Lire en complément :
Violences entre bouddhistes et musulmans en Birmanie : 43 morts, 1300 maisons brûlées (vidéo)

Vincent Crouzet : «la cohabitation SUBIE d’ethnies et de cultures différentes… » (màj)

Ajout du 8 février 2013
Vincent Crouzet, dans un article publié par le blog de slate Afrique « Le Maligraphe » se rectifie :

Je pense avoir été maladroit en écrivant « la cohabitation d’ethnies et de cultures différentes n’a jamais généré que des tensions considérables sur le continent ». J’aurais du préciser évidemment, dans le contexte : « la cohabitation subie d’ethnies et de cultures différentes… » (source)

————-ci dessous : extrait d’une tribune de Vincent Crouzet parue sur Rue 89 le 31/01/13 ————

« La violence est partie intégrante de l’Afrique. Les exactions, massacres et charniers ne sont pas un apanage africain, mais le non-respect des droits des prisonniers, la liquidation ethnique, le viol et le pillage restent des constantes des guerres africaines. »

« Par ailleurs, la cohabitation d’ethnies et de cultures différentes n’a jamais généré que des tensions considérables sur le continent. »

Source

Côte d’Ivoire : le « vivre ensemble » n’est pas pour tout de suite

[extraits] Dans le nord de la Côte d’Ivoire, les tensions se ravivent entre Peuls et Malinké. Peuple allogène originaire du Burkina Faso, les Peuls sont en général des éleveurs de bétail tandis que les Malinké sont surtout des agriculteurs. Leur différend prend ses racines dans des problèmes d’occupation de la terre.

Le président prône la réconciliation entre les différentes ethnies mais sa politique du «vivre ensemble » fait chou blanc pour l’instant.

Des agriculteurs malinké se sont rendus dans le quartier où vivent les éleveurs peuls et se sont mis à les battre à coups de bâton. Deux assaillants ont été arrêtés.

Ces interpellations n’ont fait qu’attiser les tensions. Quelques heures plus tard, une bonne centaine d’agriculteurs malinké ont fait irruption dans la gendarmerie et ont commencé à jeter des pierres sur les gendarmes. Ils ont été contraints de libérer les prisonniers. Lesquels sont retournés au quartier peul pour mettre le feu à leurs cases.

Le président prône la réconciliation entre les différentes ethnies mais sa politique du «vivre ensemble » fait chou blanc pour l’instant.

Source

Lire aussi : Kenya – Attaque tribale d’un village : 45 morts . La région est frappée par des tueries entre les ethnies Orma – essentiellement des éleveurs- et Pokomo – majoritairement des agriculteurs. Source

Nuul Kukk – Tout noir : « une identité ethnique basée sur la fierté et l’appartenance à une race »

La création de l’association Sénégalaise Nuul Kukk (« tout noir » en Wolof) est une réponse ferme contre toute atteinte à l’identité ethnique via les appels à changer la couleur de la peau.

Les rues de la capitale Dakar ont vu apparaitre depuis septembre dernier des centaines d’affiches publicitaires portant le grand titre en Wolof « Khess Petch » et qui veut dire « Toute claire ». Une publicité qui promet aux Sénégalaises une peau blanche garantie dans un délai de 15 jours.

Pour l’association Nuul Kukk, cette publicité touche l’identité ethnique basée sur la fierté et l’appartenance à une race qui a combattu, à travers l’histoire, les hostilités de la nature, les ennemis et les colonialistes blancs.

Source

• Extrait du site Nuul Kukk – Lettre à Madame Thioub

« Il doit être difficile de travailler dans un endroit où la plupart de vos collègues sont de teint clair, parfois même trop clair pour être vrai. Nous vous soutenons et vous encourageons à résister encore plus et toujours. (…) Le ministre de la culture du Sénégal devra nous promettre de tout faire pour que sa télévision soit un miroir de nos cultures et valeurs profondes où travaillent des femmes dignes et fières de leur race.

Source
———————————-
Compléments :

• Elle est devenue sublime sous l’effet de la dépigmentation

La chanteuse Daba Seye a changé de teint. Elle est devenue sublime sous l’effet de la dépigmentation. Une pratique qui ne la gêne pas parce que son mari semble être dans le coup. Dakarvoice

 

• La chanteuse Titi met les moyens pour un teint métissé

Titi met les moyens pour un teint métissé

Elle a réussi sa dépigmentation, Titi. La chanteuse est devenue claire comme une métisse des îles Cabo Verde. Selon l’oeil de Satelit, il parait qu’elle a utilisé le haut de gamme pour en arriver là. Titi n’a donc pas lésiné sur les moyens les plus modernes(piqûres et pommades) pour se faire une peau neuve et fraîche.

La SénégalaiseLeral.net

• Elles utilisent l’urine d’homme pour se dépigmenter !

Cote d’Ivoire : (…) Dans la méthode directe, ces femmes très adeptes de la dépigmentation utiliseraient directement et sur place l’urine de leur conjoint. Aussitôt produite grâce à un accord commun, ces femmes s’embaumeraient le visage le soir au coucher en attente de résultat le matin. La seconde méthode indirecte, l’urine est cette fois rajoutée à une pommade applicable sur la peau le soir au coucher. (…) Source

Chine: pour la première fois des Tibétains s’immolent à Lhassa

Un Tibétain est mort et un autre s’est grièvement blessé en tentant de s’immoler par le feu dimanche à Lhassa, la capitale du Tibet qui jusque-là n’avait pas enregistré de tels actes désespérés, accomplis en réaction à la tutelle implacable de la Chine.

Les deux hommes se sont transformés en torches humaines au coeur de cette ville historique du plateau tibétain. Lhassa est l’actuel chef-lieu de la région autonome du Tibet, elle-même située dans le sud-ouest de la Chine.

La ville, pratiquement toujours fermée à la presse étrangère et ouverte aux touristes s’ils sont détenteurs d’un laissez-passer, est placée sous haute sécurité depuis les violences qui s’y sont déroulées en 2008. (…)

Qi Zhala avait également demandé une répression accrue contre les activités « séparatistes », selon lui fomentées par la « clique » du dalaï lama, le chef spirituel exilé des Tibétains, honni par Pékin. La Chine affirme avoir « libéré pacifiquement » le Tibet et amélioré le sort de sa population en finançant le développement économique de cette région pauvre et isolée.

Mais de nombreux Tibétains ne supportent plus ce qu’ils considèrent comme une domination grandissante des Hans, l’ethnie fortement majoritaire en Chine, et la répression de leur religion et de leur culture.

Le nouvel Observateur

«Les étrangers sont des Français comme les autres»

L’anthropologue Jean-Loup Amselle se penche sur le multiculturalisme et l’identité culturelle, héritage, selon lui, d’une gestion ethnique, fruit du colonialisme. Une analyse qui est celle des Indigènes de la République avec lesquels pourtant il se dit en désaccord.

Pour comprendre comment le multiculturalisme se développe en France il faut remonter à la période coloniale. «Durant cette période la France est entrée en contradiction avec ses principes de droits naturels et les droits de l’Homme. Les différentes expériences montrent (notamment en Egypte et en Algérie) une gestion ethnique basée sur la distinction entre Berbères et les Arabes en Algérie, en Egypte : les Mamelouks, les Arabes, Juifs et Coptes.»

Et aujourd’hui Jean-Loup Amselle considère qu’on retrouve cette gestion coloniale dans les «quartiers». […]

«La République est trop liée à la France qui est un pays catholique. On est en congé le dimanche, il n’y a pas si longtemps on mangeait du poisson le vendredi dans les cantines. Regardez d’autre part le scandale du Quick halal ! Ce sont des débats inimaginables. On finance les écoles privées catholique mais pas musulmanes !» La solution ? «Revenir à une vision républicaine de la Révolution. Rappeler que les étrangers sont des Français comme les autres !»

Le Bondy Blog