Les Californiens d’origine hispanique en passe d’être majoritaires en 2014

La population latino-américaine devrait dépasser celle des Blancs d’origine non hispanique au début de l’année prochaine en Californie pour la première fois depuis qu’elle est devenue un Etat américain, selon des prévisions officielles publiées jeudi. [...]

Vers 2060, les Latino-Américains constitueront pratiquement la moitié (48 %) de la population, alors que le pourcentage de Blancs non hispaniques tombera de 39 % actuellement à 30 % et celui des Noirs de 6 % à 4 %. Les Asiatiques verront leur nombre n’augmenter que très légèrement, de juste en dessous de 13 % actuellement à plus de 13 % en 2060. [...]

Le Monde

Merci à Joyeux luron

Une Marocaine voilée traîne Mickey en justice

Imane Bidlal, jeune marocaine résidant en Californie, avait porté plainte en 2010 contre son célèbre employeur, la firme Walt Disney.

http://img339.imageshack.us/img339/534/minnieburqa234x200.jpg

Son motif? La jeune femme serait victime de discrimination. Elle accuse l’entreprise de porter atteinte à sa liberté religieuse.

Imane Bidlal vient d’obtenir le feu vert de la justice américaine pour intenter un procès au créateur de Mickey.

«Tout a commencé en 2009, quand Imane décide de porter son hijab de manière permanente. Elle demande à sa hiérarchie la possibilité d’aller au travail ainsi vêtue. Deux mois plus tard, sa demande est rejetée, prétendument en raison des politiques vestimentaires de Disney» écrit Yabiladi, qui relate les péripéties judiciaires de la jeune femme contre Disney.

En 2010, lorsque Imane Bidlal devient citoyenne américaine, elle décide d’invoquer le premier amendement de la Constitution des Etats-Unis qui, dit-elle, lui garantit l’exercice de son culte en toute liberté.

La jeune femme décide alors de porter le hijab au travail, arguant de l’arrivée du ramadan. Un acte qui sera considéré par sa hiérarchie comme une violation aux règles vestimentaires de l’entreprise.

«Ces derniers lui proposent de porter un chapeau ou de travailler à un poste où elle serait à l’abri des regards des clients» raconte Yabiladi.

L’affaire fait grand bruit dans la presse américaine comme le New York Daily News qui publie sa photo avec ce drôle d’accoutrement: un hijab surmonté d’une coiffe que l’on dirait sortie d’un western.

«Le chapeau tourne en dérision ma religion et attire encore plus l’attention sur moi», déclare-t-elle à KTL TV (VIDEO), une télévision de Los Angeles.

De son côté, Disney affirme, d’après le Los Angeles Times, avoir offert toutes les options possibles à Imane Boudlal pour répondre à ses croyances religieuses.

Ce n’est pas la première fois que Disney fait face à l’intransigeance d’une de ses employés qui exigeait de porter le voile précise le Washington Post. (…)

Slate Afrique

Fusillade dans une université catholique d’Oakland (USA) : au moins 7 morts et un suspect « d’origine asiatique » arrêté

Addendum : Le suspect a été arrêté par le SWAT. Il aurait fait au moins sept morts selon les dernières dépêches. Ce serait un homme d’une quarantaine d’années, d’origine asiatique (coréenne), qui  »hurlait des chants religieux » selon des témoins (i>Télé).
____________________________________

Cinq personnes auraient été blessées dans une fusillade survenue lundi après-midi dans une université catholique d’Oakland, en Californie, selon la police.

La fusillade s’est produite à l’université Oikos, dans l’est d’Oakland.

Des images diffusées à la télévision montrent des personnes blessées transportées à l’extérieur de l’édifice et des secouristes y entrer avec des civières.

Des policiers encerclent le bâtiment et on ne sait pas si le suspect se trouve toujours sur les lieux. La police d’Oakland n’a pas retourné les appels de l’Associated Press dans l’immédiat.

L’université Oikos offre des formations en théologie, en musique, en soins infirmiers et en médecine asiatique, selon le site Internet de l’institution.

cyberpresse.ca

_____________________________________

Selon Laurence Haïm (i>Télé, 21H), le suspect serait « de religion musulmane ». Les médias américains parlent d’un homme d’origine asiatique / coréenne.

États-Unis : Clivage ethnique important au sujet du financement public des études des clandestins

La loi DREAM (Développement, assistance et éducation pour les étrangers mineurs) ratifiée le 8 octobre permettra à partir de 2013 aux jeunes immigrés qui sont arrivés aux États-Unis illégalement avant l’âge de 16 ans de bénéficier de bourses et autres aides financières afin de suivre un enseignement universitaire.

Cette mesure controversée divise la population californienne en fonction de l’ethnie des personnes interrogées. Parmi les Latinos, 79 % des personnes interrogées appuient l’aide gouvernementale accordées aux immigrants illégaux inscrits dans les universités de l’État, alors que seuls 30 % des Blancs de Californie partagent cet avis.

L’enquête menée par l’Université du Sud de la Californie (USC) a constaté qu’une faible majorité de démocrates inscrits (à savoir 53 %) soutient cette nouvelle politique ratifiée le mois dernier par le gouverneur démocrate Jerry Brown. Mais seuls 23 % des Républicains sont dans ce cas.

Pour une école libre

(Merci à diberville)

États-Unis : Agression d’une équipe de journalistes (Vidéos)

Une équipe de journalistes de Fox40 a été violemment prise à partie au Nord-Ouest de Sacramento en Californie.

Un reporter et sa cameraman enquêtaient sur le meurtre par balle d’un homme de 27 ans lorsqu’ils ont été agressés par la famille et les amis de celui-ci.

Fox40

(Merci à kentinbrooklynny)

La guerre contre la marijuana en Californie (Vidéo)

Il y a un mois, les électeurs californiens ont refusé la légalisation complète de la consommation, de la culture et du commerce de la marijuana. Mais l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques reste autorisé… Une porte ouverte à toutes les activités illégales. La chasse aux trafics reprend de plus belle en Californie.

Les Californiens face au choix de légaliser le cannabis

La «Prop 19», qui propose de légaliser l’usage récréatif de la marijuana, fait presque de l’ombre aux élections du «midterm» qui ont lieu mardi. En cas d’acceptation, le marché de cet or vert serait taxé et régulé.

L’initiative lancée par le millionnaire Richard Lee a récolté 700 000 signatures, un tiers de plus que le minimum requis. Il a monté de nombreuses affaires autour de la plante, dont la Oaksterdam University, ouverte en 2007.

«A l’origine, c’était juste un coup marketing, raconte Dale Jones, ­vice-rectrice et chargée de communication pour la Prop 19. Nous proposions des cours d’horticulture et les inscriptions ont afflué.» Depuis, l’école a accueilli 12 000 étudiants. «Ils apprennent à éviter les pièges de la loi.»

De quoi générer des revenus énormes pour un État au bord de la faillite. Chaque année, le marché noir génère 14 milliards de dollars en Californie, estiment les partisans de la Prop 19. Parmi eux, un lobby de policiers qui préfère que la plante sorte de la clandestinité: «La guerre contre le cannabis a échoué», déclare dans un spot TV Joseph McNamara, chef de police retraité.

Suite et commentaires sur Fortune

Los Angeles : des activités l’été pour éloigner les jeunes des gangs

Le maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa, a inauguré il y a deux ans un nouveau programme de lutte contre la prolifération des gangs dans sa ville. Durant l’été, il laisse une vingtaine de parcs municipaux ouverts et promeut les activités sportives, culturelles et associatives. Avec un succès que plusieurs observateurs jugent exagéré par la police.

Au total, 24 parcs municipaux restent ouverts et éclairés la nuit car l’été est une période propice au recrutement pour les gangs californiens : de nombreux jeunes demeurent inactifs pendant cette saison et les commerces fermés sont autant de cibles pour les braqueurs.

Pendant la journée, la mairie organise des activités extra-scolaires, des compétitions sportives et accompagne chacun dans des démarches de recherche d’emplois. Elle accueille également les plus pauvres et les sans-abris, distribuant plus de 250.000 repas l’année dernière. Réélu pour un second mandat en 2009, Villaraigosa se félicite ainsi d’une chute de 19% de la criminalité liée aux gangs de la ville.

Les statistiques sur la baisse de la violence liée aux gangs datent de l’année dernière.

Ce chiffre, avancé par la municipalité est pourtant contesté par un blogueur du Los Angeles Weekly. Il cite un ancien lieutenant de la police de Los Angeles, qui déclare qu’il n’y a pas de différence entre un crime lié aux gangs et les autres. Enfin, les statistiques ne valent que pour les quartiers proches de ces parcs, et pas pour le reste de la ville.

France Info