Nice : Un policier roué de coups (+video). MàJ : Valls inquiet de la « sauvagerie »

Addendum 28 Décembre. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui a exprimé son soutien à un policier violemment agressé à Nice le jour de Noël, s’est déclaré inquiet de « la violence et la sauvagerie » dans une société française « qui s’est délitée. »

(…) Le Parisien

——————————–

Le journal de 13 heures de France 2 du 26 décembre « oublie » de préciser l’origine des agresseurs, alors que l’information était dans le journal « Ouest-France » de la veille…

Un policier de 24 ans, qui venait de terminer son service mardi à 5h du matin a été violemment agressé par cinq hommes d’origine cap-verdienne qui l’ont roué de coups et projeté à travers la vitrine d’un salon de coiffure.

L’adjoint de sécurité agressé souffre de multiples contusions et d’une fracture du nez. Il n’était pas immédiatement identifiable comme policier, malgré son pantalon de service.

Le policier aurait alors décliné sa fonction et ses agresseurs auraient redoublé de violence.

«Cette agression gratuite contre un fonctionnaire de police est choquante. Malheureusement, c’est assez fréquent.»

20 Minutes

—————————–

Le policier, frappé à terre, a réussi à s’extirper, mais ses agresseurs l’ont rattrapé et projeté à travers la vitrine d’un salon de coiffure avant de prendre la fuite.

Les cinq agresseurs présumés, d’origine cap-verdienne, âgés d’une vingtaine d’années, ont ensuite été interpellés et placés en cellule de dégrisement avant de pouvoir être interrogés.

Pendant l’agression, cinq autres malfaiteurs, qui n’avaient aucun lien avec les premiers agresseurs du policier, en ont profité pour dérober son scooter.

Ouest-France

————————–

En octobre, un Cap-Verdien de 25 ans, qui avait agressé un policier à coups de casque et de menottes à Nice à la suite d’un contrôle d’identité, avait été condamné à 2 ans et demi de prison ferme.

Le Figaro

————————–

Pour un motif encore indéterminé, il aurait été pris à partie et roué de coups par une dizaine d’individus. Cinq suspects ont été interpellés. Ils étaient toujours entendus, ce mardi, en garde à vue.

Selon nos informations, il aurait préalablement indiqué être de la police. Son scooter aurait en outre été volé lors de cette agression.

Nice Matin

Alpes-Maritimes. 2012, une année noire pour les forces de l’ordre

Un gendarme fauché volontairement à Peille par un chauffard, un policier tué à Cannes et des blessés en pagaille. 2012 fut décidément une année noire pour les forces de l’ordre dans les Alpes-Maritimes. Dernière agression en date ? Mardi 25 décembre, jour de Noël. Au petit matin, un adjoint de sécurité a été tabassé par cinq personnes ivres dans une station-service de Nice. Au total, quatorze agressions de représentants de la loi ont été médiatisées dans le département.


Afficher CARTE. 2012, une année noire pour les forces de l’ordre de la Côte d’Azur sur une carte plus grande

Nice Matin

Merci à chris3818919

Grèce : Tentative de viol sur une femme, poignardée puis brûlée vive (MàJ) un homme arrêté

Addendum

Un homme, déjà connu pour d’autres affaires de viol, a été arrêté et a avoué.

—————–

Une Grecque, âgée de 32 ans, a été brûlée vive par des inconnus, qui ont tenté de la violer dans la ville de Xanthi, dans le nord-est du pays, a annoncé la police locale.

La victime a été attaquée en rentrant chez elle tôt jeudi matin. Deux ou trois inconnus, selon le médecin légiste, l’ont attaquée pour la violer à l’entrée de l’immeuble, situé dans le centre de la ville, où elle habitait avec sa famille.

Ils l’ont ensuite aspergée d’essence et l’ont brûlée avant de prendre la fuite. La police est à la recherche des criminels, selon la même source.

Le Figaro

Montluçon (03). Retrouvé inanimé, le septuagénaire portait de graves blessures. Màj : Le septuagénaire est décédé

Addendum 27 Décembre : Le retraité de 74 ans, retrouvé inanimé, lundi 24 décembre, sur la voie piétonne, à Montluçon est décédé, le jour de Noël, vers midi, au CHU de Clermont-Ferrand, où il avait été transporté.

(…) La Montagne

Merci à chris3818919

————————————–

Une enquête a été ouverte, lundi 24 décembre, après la découverte, vers 8 h 30, au début de la voie piétonne d’un homme de 74 ans, inanimé et portant de graves blessures au visage et à la tête.

La nature suspecte des blessures pouvant faire penser à une agression. Et ce d’autant plus que le septuagénaire n’avait aucun papier d’identité, ni argent sur lui. Et comme il portait un blouson en cuir marron et un pantalon en velours beige, il ne pouvait pas s’agir d’un amateur de jogging…

(…) La Montagne

Merci à chris3818919

Brest. Un jeune de 16 ans blesse un policier au commissariat

Ce jeune mineur de 16 ans est déjà connu des services de police pour des violences. Il vient de récidiver plus gravement le soir de Noël en blessant un agent de la force publique dans les locaux du commissariat.

Les faits ont commencé dans la nuit de lundi à mardi, vers 1 h du matin, lorsqu’un groupe de jeunes sort du bar Le Thalassa en emportant le téléphone mobile d’un des clients. Celui-ci porte plainte peu après au commissariat et décrit précisément le jeune qu’il soupçonne de vol. Le groupe est reconnu peu après, rue Jaurès, par une patrouille de police qui interpelle le supposé voleur. Il est ramené dans la foulée au commissariat. Toutefois, ses camarades ne l’entendent pas de cette oreille.

Passablement imbibés d’alcool, ils décident de venir chercher leur camarade chez les policiers et font du tapage sur le trottoir, devant le commissariat. Le plus virulent d’entre eux, est interpellé, mais alors que les agents conduisent le jeune mineur en cellule de dégrisement, celui-ci se jette sur un des policiers. Il le blesse d’un coup de tête, lui cassant une dent et sa paire de lunettes.

(…) Ouest France

Merci à chris3818919

Montauban. Un homme de 32 ans blessé à l’arme blanche

Hier, vers 14 heures, un homme de 32 ans été blessé par une arme blanche. L’agression a été commise sur la voie publique. Alertés par un témoin de la scène, les sapeurs-pompiers ainsi que le SAMU sont aussitôt intervenus sur les lieux. Evacuée vers le centre hospitalier, la victime souffrait de plaies au niveau du thorax et d’un bras. Mais ses jours n’étaient pas en danger. Quant à l’auteur des coups, il avait pris la fuite.

(…) La Dépêche

Merci à chris3818919

Indonésie : des oeufs pourris lancés sur des chrétiens qui voulaient célébrer Noël

Plus de 200 musulmans indonésiens ont lancé des oeufs pourris mardi sur des chrétiens qui voulaient tenir la messe de Noël à proximité de Jakarta, sur un terrain vide où ils souhaitent construire une église, ont indiqué la police et des témoins. Une centaine de chrétiens voulaient organiser la messe de Noël sur un terrain à une trentaine de km à l’est de Jakarta, où ils espèrent construire une église, un projet interdit par le gouvernement régional en 2009.

Depuis, les fidèles des chrétiens protestants Filadelfia Batak se rassemblent près de ce terrain pour le service religieux dominical. Mais mardi, des habitants des environs ont bloqué la route menant au lieu, a indiqué à l’AFP Andri Ananta, le chef de la police des environs de Jakarta. Selon un photographe de l’AFP, des hommes, des femmes la tête couvertes d’un foulard, et des enfants ont bloqué la route et jeté des oeufs pourris aux fidèles.

RTL

Lille : Un jeune homme entre la vie et la mort après une bagarre dans le centre ville

Dans la nuit de samedi à dimanche, peu après 5 h du matin, un jeune Belge âgé de 22 ans a été très grièvement blessé, lors d’une bagarre dans le centre-ville.

Les faits se sont produits à proximité du restaurant la Bastide. Cette nuit là, le restaurant n’était pas ouvert mais louait ses locaux à une société extérieure qui y organisait une soirée privée. L’événement s’est déroulé normalement mais, vers 4 h du matin, au moment de la sortie des invités, un groupe d’inconnus a lancé dans leur direction des objets (notamment des bouteilles) trouvés dans une poubelle.

La police a aussitôt été appelée : « Ils sont arrivés très rapidement, ont été très efficaces » . Les forces de l’ordre ont éloigné les assaillants, qui se sont regroupés à une dizaine de mètres sur le square. C’est là que, vers 5 h, se sont produits de nouveaux incidents. Les policiers ont appelé du renfort, utilisé des gaz lacrymogène. A ce moment, un jeune homme de 22 ans est tombé au sol et un des assaillants en a profité pour lui donner un violent coup de pied à la figure, le blessant très grièvement.

(…) La Voix du Nord

Merci à Padmé

Limoges (87). Frappée et volée dans sa voiture à un cédez-le-passage

Il était tôt ce vendredi matin, vers 6 heures, rue Irène et Frédéric Joliot Curie à Limoges quand une femme de 35 ans agent technique au lycée du Mas Jambost a été violemment agressée par deux hommes cagoulés.

Alors qu’elle était arrêtée à un cédez le passage, les deux hommes l’ont saisie par la vitre ouverte de sa voiture, l’ont frappée au visage et lui ont dérobé son portefeuille.

(…) La Montagne

Annecy : Il s’improvise marabout pour abuser d’une adolescente

Décembre 2008. Zoé ( *) a 15 ans. L’adolescente adoptée, à l’âge de 3 ans, est en pleine opposition avec sa mère et de fait, en quête de ses origines. Une obsession. Une extrême fragilité doublée d’une grande naïveté que perçoit aussitôt ce trentenaire Ivoirien quand il la croise dans une boutique africaine à Annecy.

Le procureur de la République Jomier. Et de réclamer 5 ans de prison ferme. Il ne sera pas suivi. Le trentenaire, absent à l’audience, a été condamné à un an de prison ferme avec mandat d’arrêt.

Aussitôt, il s’autoproclame marabout, effectue de tristes tours de magie avant de lui signifier qu’il ne pourra entrer en contact avec son âme à la seule condition d’avoir une relation sexuelle. L’adolescente s’exécute.

Il lui promet alors de créer un contact avec sa mère naturelle décédée à condition qu’elle le suive, chez lui, dans un foyer à La Roche-sur-Foron. Il brûle des feuilles pour lire dans les cendres. Puis l’intime de se déshabiller avant de l’entourer de bougies. Zoé est tétanisée. Il en profitera pour abuser d’elle. […]

«L’alchimie de ce mois de décembre 2008 est explosive. D’un côté, la fragilité d’une construction de la personnalité et de l’autre, la découverte des sentiments, de la sexualité. Une période critique qui n’échappe pas aux agresseurs sexuels» gronde le substitut du procureur de la République Jomier. […]

Le Dauphiné (Merci à chris381891)

Valence : une CPE frappée par une mère d’élève. MàJ : 6 mois ferme

Addendum 22 décembre. Une mère de famille de 29 ans, qui avait violemment frappé lundi la conseillère principale d’éducation (CPE) d’un collège de Valence, dans la Drôme, a été condamnée ce vendredi à 12 mois de prison, dont six mois ferme.

(…) Le Parisien

—————————-

La conseillère principale d’éducation (CPE) d’un collège de Valence a été violemment frappée lundi par la mère d’un élève de 6e qu’elle avait convoquée, a-t-on appris aujourd’hui de source policière, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

La CPE, qui a reçu des coups de poing au visage, a eu dix jours d’ITT (interruption totale de travail). La mère, âgée de 29 ans, arrêtée hier et placée en garde à vue, pourrait rapidement être jugée en comparution immédiate. [...]

Le Figaro

Un resquilleur violent blessé par la police au Mans (Vidéo)

Les faits ont débuté vers 8 h 50 lorsque les policiers du Mans ont été alertés par les services de la police ferroviaire de la présence d’un individu sans billet et agressif à bord du train. Débarqué en gare du Mans, l’individu, âgé d’une vingtaine d’années, a refusé l’interpellation et menacé les policiers. Il a alors réussi à prendre la fuite à pied en direction des Sablons sur la voie ferrée, occasionnant une paralysie du trafic, avant de franchir le grillage.

Selon nos informations, au cours de la course-poursuite, un policier aurait à deux reprises tiré avec son flash-ball (arme non létale). Puis le passager et le fonctionnaire en seraient venus aux mains. Le policier aurait été frappé et serait tombé au sol. Là, le fuyard aurait pris le flash-ball pour s’en servir contre un agent de police ferroviaire. Le policier a alors sorti son arme et tiré sur la jambe de l’agresseur, blessé au mollet. L’interpellation a eu lieu rue Molière, en contrebas de la voie ferrée.

Le Maine Libre