Syrie, Ukraine… : « Opération PBSUCCESS », une clé pour comprendre les guerres modernes ( rediff vidéo)

L’opération PBSUCCESS (début 1953 – fin 1954) est une opération secrète organisée par la CIA (Central Intelligence Agency) pour renverser le président du Guatemala Jacobo Arbenz Guzmán, démocratiquement élu.

Le gouvernement d’Arbenz projetait des nouvelles réformes que les services de renseignement des États-Unis jugeaient de nature communiste. La CIA et l’administration Eisenhower craignaient l’instauration d’une tête de pont soviétique de l’ouest, dans le contexte du maccarthysme intensément anti-communiste de l’époque.

Arbenz a été l’instigateur d’une réforme agraire menaçant notamment la multinationale américaine United Fruit Company, dont Allen Dulles (directeur de la CIA de 1953 à 1961) était actionnaire, qui avait de gros intérêts au Guatemala et faisait pression à des niveaux variés du gouvernement américain pour une action contre Arbenz en réplique à son expropriation.

Description

Suite sur Fortune

Christian Estrosi plaide pour « l’assimilation » des immigrés

Sur le plateau de France 2, le député-maire UMP de Nice (Alpes-Maritimes) s’est demandé si le gouvernement n’allait pas obliger les élèves « à parler les langues africaines, le mandarin, les langues arabes »… « Moi, ce que je souhaite, c’est qu’on apprenne prioritairement à lire, à écrire et à compter à l’école », a-t-il dit.

Et Christian Estrosi de développer sa vision de l’intégration : « Nous devons mener une politique d’assimilation à notre héritage de traditions, de culture, d’identité de la France et de ses terroirs. » « Ainsi les déracinés qui souffrent pourront retrouver des racines à partir de notre culture, et ce ne sera pas aux Français de s’adapter », a-t-il conclu.

Afrique du Sud : une communauté de Pretoria terrorisée par des gangs (VOSTFR)

Depuis la fin de l’année 2013, des hommes armés terrorisent quasiment tous les jours les habitants de la communauté de Wallmansthal, au nord de Pretoria. Menant des raids violents, ils vont jusqu’à menacer avec des armes les enfants de leurs victimes.

Merci à nos lecteurs bebel68, Carlomagnus, francefrancaise2, papytromblon, Satan Petit Cul et Yapadras Sofocran pour la traduction.

eNCA

Nora, djihadiste à 15 ans (Vidéo)

Pour ses parents et pour ses professeurs, Nora était une lycéenne de seconde sans histoire. Mais cette adolescente de 15 ans cachait un autre visage.

Celui d’une jeune fille qui se serait radicalisée en secret, notamment à travers les réseaux sociaux, au point de quitter Avignon pour la Syrie afin de faire le djihad. C’est son frère Fouad qui a signalé sa disparition il y a dix jours.

Des familles désemparées, des adolescents qui se radicalisent en quelques semaines, le phénomène des ados djihadistes prend de l’ampleur.

Toulon (83) : Un an au coeur du commissariat central (Vidéo)

Pendant longtemps, la capitale du Var a souffert d’une réputation sulfureuse. Sans doute à cause de son arsenal militaire, qui accueille sous-marins et porte-avions, et de son port, où se croisaient délinquants, marins, prostituées et toute une faune en quête d’aventure et de sensations.

Mais aujourd’hui, la ville fait moins parler d’elle. Il faut dire que les policiers mènent une véritable traque contre les délinquants. Avec trois cibles prioritaires : les vols avec violences, le trafic de drogue et les incivilités.

Pour lutter contre ces trois fléaux, trois unités, aux missions complémentaires : la BAC, spécialisée dans les flagrants délits, Police Secours, qui arrive souvent en premier sur les appels d’urgence et la Brigade Spécialisée de Terrain, une unité de choc en première ligne contre la délinquance.

Des interventions souvent mouvementées, lancées depuis le commissariat central, où sont basées toutes ces unités et qui, jour et nuit, se transforme en véritable ruche “anti-délinquance”.

Partie 1:

Partie 2:

Marseille (13) : Enquête sur les nouveaux gangsters (Vidéo)

Les règlements de comptes endeuillent Marseille avec la régularité d’une rafale de kalachnikov. Vingt morts en 2013. Plus de 70 depuis 2009. Comment s’explique cette violence dans une ville qui aspire à promouvoir sa douceur de vivre et à faire oublier sa réputation de capitale du crime ?

Enquête sur la part d’ombre de Marseille, ville violente et lumineuse, l’une des plus fascinantes de l’Hexagone. Dans les quartiers nord, rencontre avec les caïds des cités, chefs de réseaux, lieutenants et petits soldats de la drogue, qui dévoilent le fonctionnement de cette économie parallèle.

Les journalistes ont aussi approché les truands issus de la communauté gitane, des équipes de cambrioleurs installées au Ruisseau Mirabeau et qui défraient régulièrement la chronique.

Partie 1:

Partie 2:

Abus de pouvoir, détournements, corruption : La France des passe-droits (Vidéo)

Abus de pouvoir des élus locaux mais aussi petite corruption du quotidien qui s’infiltre partout en France : sur les marchés où certains commerçants sont obligés de graisser la patte à des placiers de la mairie, dans un lycée où un professeur soutire de l’argent à des parents pour éviter l’exclusion de leur fils. Ces histoires sont-elles des cas isolés ou des pratiques de plus en plus courantes ?

Selon un récent sondage commandé par Transparency International, 7% des Français déclarent avoir déjà versé un pot-de-vin ! Une aubaine pour tous ceux qui disposent d’un peu d’autorité ou de pouvoir et qui sont prêts à le monnayer pour s’enrichir.

Pendant un an, les enquêteurs de Zone Interdite ont fouillé dans cette France des passe-droits. Quels sont les secteurs les plus touchés ? Comment certains parviennent-ils à détourner de l’argent public à leur profit personnel ? Quelles sont leurs méthodes ? Qui sont les Français courageux qui osent dénoncer ces détournements et que risquent-ils ?

Vidéo et commentaires sur Fortune

Paris : A la découverte du plus grand bidonville rom de la capitale (Vidéo)

En 2014, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, de véritables bidonvilles roms se mettent en place en toute illégalité dans l’indifférence générale des responsables politiques.

Comme le montrent ces images tournées Porte de la Chapelle, les conditions d’hygiène dans ces camps roms sont hallucinantes et la gène pour le voisinage est au-delà du supportable.

(Merci à Leif)

Drôme (26) : Recrudescence des vols de pots catalytiques

Les vols se concentrent le long de la nationale 7 ou de l’autoroute A7, mais aussi le long de la nationale 86, en Ardèche. Les malfaiteurs s’intéressent aux métaux précieux, notamment le platine dont le cours s’est envolé depuis plusieurs mois. Les pots sont fondus pour récupérer ces métaux.

La Présidente des Jeunes Socialistes l’affirme : « Nous allons enseigner le genre dans les écoles » (Vidéo)

Laura Slimani, présidente du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) a affirmé clairement le 1er février, lors du rassemblement des secrétaires de section: « Oui le genre ça existe et oui nous allons l’enseigner à l’école ! »

« Socialiste, je suis féministe. Et je le dis ici, tranquillement, parce que nous devons assumer, les différences entre les femmes et les hommes ne sont pas uniquement innées, mais aussi socialement construites. Oui, le genre ça existe, cela change nos manières d’enseigner, et c’est tant mieux, parce que ça veut dire plus d’égalité. »

Marseille (13) : Farid projette un chat contre un immeuble et diffuse les vidéos sur Facebook (Vidéo très choquante). MàJ L’homme interpellé par la police

Addendum :

Ce matin, la police a interpellé un jeune homme âgé de 25 ans après avoir torturé un chat. Celui qui se présentait sur Facebook comme « Farid de la Morlette » avait publié sur son profil le 22 janvier deux vidéos où on le voyait jeter violemment dans les airs et contre un mur un chat. La mobilisation sur internet ne s’est pas fait attendre, avec notamment des groupes Facebook qui se sont créés pour dénoncer ces faits.

Alertée à de nombreuses reprise, la police a donc procédé à l’interpellation de l’homme qui est actuellement en garde à vue au commissariat du 15e arrondissement de Marseille.

La Provence, merci à Thierry

Un jeune homme qui se fait appeler sur Facebook « Farid de la Morlette » s’amuse à jeter un chaton contre un immeuble… sous les rires de ses amis qui filment la scène…

Il semblerait habiter Résidence la Maurlette dans le XVème arrondissement de Marseille.

trashlogo

Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

Rappel: Analyse d’Aldo Stérone datant du 15 février 2013, à propos de la cruauté de certaines personnes envers les animaux:

(Merci à martin)