Plein ecran

Italie : un migrant nigérian condamné à la prison à vie pour l’horrible meurtre de la jeune Pamela Mastropietro

30/05

MACERATA (Italie) – Coupable d’avoir tué Pamela Mastropietro, coupable de l’avoir violée et d’avoir découpé son corps : après un an et quatre mois de détention, Innocent Oseghale a été condamné à la prison à vie par le jury populaire du tribunal de Macerata. Le Nigérian est le seul responsable reconnu du meurtre de Pamela.

Repubblica.it


Le récit du témoin principal

Marino a témoigné pendant environ trois heures. C’est à lui qu’Oseghale aurait confié avoir tué Pamela, qu’il avait rencontrée dans le parc Diaz et amenée chez lui en lui promettant de lui acheter de l’héroïne. Le premier coup de couteau aurait été porté lors d’une empoignade, parce que Pamela voulait s’en aller. Marino a aussi évoqué un rapport sexuel entre Oseghale et la victime qui était sous l’effet de la drogue. Puis Oseghale serait parti chercher de l’aide, et, une fois rentré à l’appartement, il aurait tenté de démembrer le corps de Pamela, la croyant morte. Mais celle-ci a soudain donné des signes de vie, et c’est alors qu’il l’aurait à nouveau poignardée…

Sky tg24

La victime s’était rendue au domicile de l’assassin pour acquérir une dose d’héroïne. Suite aux violences qu’Innocent lui a fait subir, Pamela voulait se sauver et le dénoncer. D’après le récit du témoin, le Nigérian ne voulait pas la laisser partir, voilà pourquoi il l’aurait poignardée au niveau du foie alors qu’elle atteignait la porte de l’appartement.

« Osseghale m’a dit qu’il était convaincu que Pamela était morte, et qu’il a commencé à lui sectionner la jambe. Mais elle a bougé et a émis une plainte, c’est là qu’il lui a donné un nouveau coup de couteau. »

Et Marino a fait référence à une expression utilisée par le tueur lors de sa confession. « Ses os étaient durs. » Le Nigérian a d’abord voulu se débarrasser du corps en l’enfermant dans un sac, mais d’après le repenti, « le corps ne tenait pas dedans, et c’est pour ça qu’il l’a découpée, et qu’il a mis les morceaux dans deux valises. »

Libero Quotidiano

Italie : Procès du meurtre de Pamela Mastropietro, les révélations glaçantes d’un témoin clé


Rappels :

Italie : « L’Église a payé l’appartement du migrant qui a assassiné Pamela Mastropietro »

Italie : peines réduites à 4 ans et 6 mois pour deux dealers nigérians impliqués dans le meurtre de Pamela, dépecée par un migrant

Italie : derrière le massacre de la jeune Pamela, plane l’ombre d’un rituel vaudou

Rennes (35) : occupé par des migrants depuis six mois, l’immeuble d’un bailleur social devra être évacué
Émirats Arabes Unis : Elle est privée de son héritage car le tribunal islamique croit qu'elle est chrétienne

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu