Fdesouche

(…) L’arabe dialectal. Ses trois à quatre millions de locuteurs en font après le français la deuxième langue la plus parlée sur le territoire. Et ce, respectivement devant les créoles et le berbère, l’alsacien, l’occitan, le breton, les langues d’oïl, le francique, le corse et le basque. Un classement de l’INED rappelé par l’ouvrage Le Livre d’une langue, publié sous la direction de Barbara Cassin avec la contribution notamment de Xavier North, à l’occasion de l’ouverture récente de la Cité de la langue française à Villers-Cotterêts. (…)

Cela semblerait être une première dans l’histoire, au croisement du recul des langues régionales, de la mondialisation et des migrations. L’arabe dialectal rassemble plus de locuteurs que ceux de toutes les langues régionales confondues. (…)

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux