Fdesouche

Gabriel Attal a annoncé jeudi 5 octobre la création d’une mission, qui devra notamment réfléchir à l’idée de «constituer des groupes de niveaux» en français et maths au collège, plutôt que de les enseigner «par classe».

À l’occasion de la journée mondiale des enseignants, le ministre de l’Éducation a lancé une “Mission exigence des savoirs”, qui permettra “d’élaborer la stratégie” pour “élever le niveau de notre école”, avec une “priorité donnée au français et aux mathématiques”, dans un discours prononcé sur l’esplanade de la Bibliothèque nationale François Mitterrand, devant enseignants et élèves.

“La démarche que je lance permettra (…) d’arbitrer un certain nombre de débats qui durent : faut-il maintenir l’organisation en cycles ou revenir à un séquençage par année et par classe? Faut-il conserver, notamment au collège, le principe de classes très hétérogènes ou prolonger une réflexion par niveau (…) ?”, a-t-il développé.

«Est-ce qu’il ne faut pas réfléchir, au moins pour ces matières fondamentales, à une organisation plus modulaire du collège, à une organisation pour ces matières par groupes de compétences ou de niveaux?», a poursuivi le ministre.

Le figaro

Fdesouche sur les réseaux sociaux