Fdesouche

Samedi 19 août, Jean-Luc Algay, maire de L’Houmeau en Charente-Maritime, a été agressé sur sa commune, alors qu’il tentait d’empêcher l’installation de gens du voyage. Il souffre d’une côte fissurée et d’un important choc psychologique. Une plainte a été déposée rapporte Sud Ouest.

Aux alentours de 13 heures, l’édile est averti par son adjointe de l’arrivée de gens du voyage près du stade municipal. “J’ai vu un homme en train de démonter une barrière, raconte l’élue. Il m’a dit : ‘Nous avons besoin d’un terrain pour 200 caravanes’. Je leur ai alors répondu qu’ils ne pouvaient rester là“.

Deux véhicules réussissent à pénétrer sur le terrain avant que l’adjointe ne se place devant les autres. “Je leur ai dit que je ne bougerai pas. Ils m’ont répondu, notamment des femmes et des enfants, qu’ils allaient m’écraser”.

Le maire arrive quinze de minutes plus tard, avant d’être violenté par un homme. “ll m’a ceinturé d’abord au niveau du visage, puis au thorax. Je sentais des coups pleuvoir. Je n’arrivais pas à reprendre mon souffle. Ils étaient deux ou trois à filmer mon agression“, raconte l’édile auprès de nos confrères.

La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux