Fdesouche

21/03/23

Au lendemain de la mort d’un jeune homme, tué par arme à feu rue d’Angleterre ce dimanche, dans le quartier Malakoff à Nantes, des habitants du quartier confient leur peur face au climat de violence ambiant. Reportage.

Des tirs en plein jour, à quelques dizaines de mètres d’une place avec un espace de jeux pour enfants. Dimanche 19 mars, un jeune homme de 27 ans est mort tué par arme à feu, rue d’Angleterre, dans le quartier Malakoff à Nantes. Lorsque les enfants jouant sur la place toute proche ont entendu les coups de feux, ils sont allés se réfugier dans le local de l’Association maghrébine des seniors nantais, qui œuvre depuis des années à Malakoff.

(…) Au lendemain de la mort de ce jeune, près de l’immeuble où il habite, Calvin ne cache pas son inquiétude pour sa fille de 7 ans. “On a peur ! On ne sait jamais, il faut qu’à chaque moment, on soit avec nos enfants. Et si on n’est pas là, que va-t-il arriver ?”, s’interroge le père de famille.

Le secrétaire de l’Association maghrébine des seniors nantais, Nabil Messadi, affiche le même désarroi. “Une balle perdue et voilà ! Quelqu’un peut payer à la place d’un autre !, lâche-t-il. C’est ce qui m’inquiète le plus. Et puis ce système de l’angoisse qui s’installe… On voit que les gens évitent même d’en parler.” En effet, peu d’habitants acceptent de s’exprimer ouvertement sur le climat de violence dans leur quartier. Même ces mères de familles qui en parlent entre elles, devant l’école de leurs enfants.

(…) France Bleu


20/03/23

Des coups de feu ont retenti en fin d’après-midi ce dimanche 19 mars, rue d’Angleterre dans le quartier Malakoff à Nantes. Un jeune homme est décédé.

C’est la deuxième victime par balle en trois jours, vendredi 17 mars un jeune homme de 21 ans, avait été blessé, victime d’un tir au niveau du bas du corps dans les quartiers Nord.

Ouest France


Fdesouche sur les réseaux sociaux