Fdesouche

La gare du Nord, à Paris, suscite depuis de nombreuses années des interrogations en matière de sécurité, d’environnement ou encore d’organisation. Son budget de rénovation, initialement fixé à 700 millions d’euros, sera finalement de 55 millions selon la SNCF et la mairie de Paris. Immersion.

La gare du Nord, à Paris, est l’une des plus fréquentées au monde, avec 700 000 voyageurs quotidiens. Au fil des années, elle est devenue le point chaud de la criminalité dans la capitale. Dans la semaine, une attaque au poinçon a fait sept blessés. Certains Parisiens reconnaissent aujourd’hui éviter le parvis de la gare du Nord. À quelques dizaines de mètres, du trafic de cigarettes. 

La drogue gangrène également le quartier. Des vidéos, fournies par les riverains, montrent des échanges de crack en pleine rue, ou encore des toxicomanes s’injectant une dose à la vue de tous, abandonnant parfois leur seringue sur le trottoir. Pour Yoann Maras, syndicaliste policier, la présence d’une salle de consommation attire toujours plus de toxicomanes. La mairie de Paris ne conteste pas les nuisances mais estime que cette salle, installée il y a six ans, n’a pas attiré de nouveaux toxicomanes. 

France info

(Merci à MarcelVincent)


Fdesouche sur les réseaux sociaux