Fdesouche

12/01/2023

Site du conseil général des Côtes d’Armor

Site de la bibliothèque municipale de Lamballe

La Ville de Lamballe-Armor (Côtes-d’Armor) propose pendant trois mois une vingtaine de dates autour de la femme et des minorités pour lutter contre le sexisme, la discrimination et les préjugés. À cette occasion, la troupe de drag queens Broadway French, à Rennes (Ille-et-Vilaine) est invitée, samedi 21 janvier 2023, par la bibliothèque, à une lecture de contes ouverte à tous.

“Ce n’est pas un spectacle. Nous allons simplement lire des histoires aux enfants. Un stand de maquillage sera proposé. L’idée n’est pas de transformer les enfants en drag queen. On propose un stand comme on peut en trouver dans les kermesses, parce que nous savons maquiller, tout simplement.”

Sur Twitter, les réactions et commentaires de politiques majoritairement d’extrême-droite, tels que Reconquête! déferlent, au point d’inquiéter la troupe de drag queens. « On n’est pas rassuré à l’idée de venir à Lamballe quand on voit ce qui est raconté et surtout déformé sur les réseaux », confie Mathieu Guiral. Il ajoute : « On se produit partout en Bretagne et c’est la première fois qu’on est confronté à ça. » Mathieu Guiral, metteur en scène de la compagnie Broadway French.

Le Penthièvre

07/12/2022

18/02/2023 : Toulouse, médiathèque José Cabanis

Programme de la Bibliothèque de Toulouse janvier > mars 2023

20/11/2022 : Bordeaux, salle des fêtes du Grand Parc

Page Facebook de l’événement

Octobre 2022 : Bordeaux, Espace Saint-Rémi

Page Facebook de l’espace QG – Bibliothèque Queer&Genres

26/10/2019 : Toulouse, librairie l’Ombre Blanche

16/03/2019 : Paris 20ème, bibliothèque Louise Michel

C’est un des membres du personnel de la Bibliothèque, qui a d’abord fait état sur Twitter des menaces qui pesaient sur l’établissement. « J’en ai parlé ces derniers jours,mais la bibliothèque Louise Michel, ou je bosse, vit en ce moment une vague de harcèlement sans précédent. Notre crime : Un atelier de lecture de conte non-genrés par des Drag-Queens pendant la Queer Week. (Oui, des hommes déguisés = horreur) », indiquait-il. (…)

Le membre de la bibliothèque avait invité tout son réseau à signaler « les apprentis nazis locaux, les trolls de bas étages et autres guerrier d’une France qui ne semble exister que dans leurs têtes ». Le compte Twitter de la bibliothèque, lui, est d’ailleurs passé en privé.

L’Association des Bibliothécaires de France, dans un communiqué, apporte son soutien à la bibliothèque Louise Michel : « [N]ous tenons à réaffirmer que c’est le rôle même des bibliothèques et des bibliothécaires que de proposer au public des services, des animations et des collections pour tou·te·s, et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils et elles vivent. En donnant à voir les identités plurielles qui nous composent, en favorisant le vivre-ensemble, en créant des espaces de dialogues où peuvent s’exprimer les questions et le débat d’idée, en permettant à chacun·e de construire et de se construire, les bibliothèques investissent pleinement le rôle qui est le leur de remettre les citoyen·ne·s en capacité d’agir ».

Actualitté


Fdesouche sur les réseaux sociaux