Fdesouche

Avec ses trois enfants, cette mère a vécu de longues semaines dans la rue, à Lyon, avant d’être logée dans un gymnase scolaire grâce à l’association Jamais sans toit. Alors que les températures sont au plus bas, elle espère ne plus dormir dehors.

Dans quelques jours, c’est Noël. Pour Hakima et ses trois enfants (les prénoms ont été changés), pas de sapin, de cadeau, encore moins de festin. Peut-être même pas de toit. « Je ne sais pas où je serai le 24 décembre. Je ne pense même pas à fêter quoi que ce soit », lâche cette femme de 48 ans, sans domicile fixe depuis cet été. […]

« Je suis revenue ici pour que ma fille aînée, qui venait d’obtenir son bac en Algérie, puisse suivre des études », témoigne la quadragénaire. L’université de Lyon accepte le dossier d’Amel. Banco : la famille débarque sur le tarmac de l’aéroport Saint-Exupéry, sans point de chute.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux