Fdesouche

Après le meurtre de la jeune Lola le 14 octobre dans le XIXe arrondissement de Paris, Dahbia B., la meurtrière présumée, a subi une expertise psychiatrique. Comme indiqué par Le Parisien et confirmé par RMC, sa responsabilité pénale est établie. Tout trouble psychique est écarté, ce qui ouvre la voix à ce stade à un procès aux assises. 

C’est une nouvelle étape dans la procédure après le meurtre de la jeune Lola, le 14 octobre, dans le XIXe arrondissement de Paris. Comme indiqué par Le Parisien et confirmé par RMC, la première expertise psychiatrique de Dahbia B., meurtrière présumée, établit sa responsabilité pénale.

Tout trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli ou altéré son discernement a été écarté par cette première expertise. À ce stade, cela ouvre la voie à un procès aux assises, sous réserve d’une contre-expertise.

RMC


Fdesouche sur les réseaux sociaux