Fdesouche

Quatre hommes comparaissent devant les magistrats du tribunal correctionnel de Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir mis en œuvre un juteux trafic de crack près de la place Stalingrad (XIXe).

C’est l’heure de rendre des comptes pour l’équipe du supermarché du crack. Quatre hommes, âgés de 33 ans, comparaissent depuis mercredi 7 décembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour trafic de stupéfiants. Ils sont soupçonnés d’avoir mis en œuvre un juteux point de deal au cours de l’année 2020 près de la place Stalingrad (XIXe). Les perquisitions ont permis de mettre la main sur un peu plus de deux kilos de cocaïne et les policiers estiment que ce trafic leur aurait rapporté 445 000 euros.

Dans le box de la 14e chambre, trois gaillards se tiennent debout et répondent aux questions de la présidente. Le quatrième, libre, attend qu’on l’interroge au premier rang. Ces hommes sont tous connus de la justice pour des affaires liées aux stupéfiants et sont tous originaires du XIXe et plus particulièrement de ce secteur de la rue de Flandre.

(…) Les fonctionnaires notent que la petite entreprise accueille plus d’une cinquantaine de toxicomanes par jour qui se félicite de la qualité de la marchandise. Les lieux ouvrent de 22 heures à 3 heures du matin. Ensuite, l’argent est collecté et compté dans une cave d’un immeuble voisin où habite l’un des principaux suspects. À un moment, l’activité ralentit car un client meurt d’une overdose. Puis elle reprend sous les yeux des enquêteurs.

(…) Le Parisien

(Merci à MarcelVincent)


Fdesouche sur les réseaux sociaux