Fdesouche

MàJ 07/12/2022. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Jean-Christophe Lagarde à dix mois de prison avec sursis pour avoir fourni à sa belle-mère un emploi fictif d’assistante parlementaire 

L’ancien parlementaire centriste (2002-2022), âgé de 55 ans, s’est rendu coupable de détournement de fonds publics pour avoir versé à la mère de son épouse, Monique Escolier-Lavail, près de 40.000 euros de salaires dans le cadre d’un contrat «atypique, occulte», a estimé le tribunal dans son délibéré.

«C’est une injustice car, ce que l’affaire a révélé, c’est qu’il n’y a aucun enrichissement personnel de Jean-Christophe Lagarde», a déclaré à l’AFP son avocat Yvon Goutal à l’issue de la lecture du jugement, annonçant son intention de faire appel.

Le Figaro

MàJ 15/10/2022. Il a été élu 11e adjoint à la maire de la ville, son épouse Aude Lagarde. Son indemnité s’élèvera à «3878.99 euros bruts», un des postes les mieux rémunérés au sein des adjoints

À l’issue d’un conseil municipal, Jean-Christophe Lagarde, 54 ans, a été élu 11e adjoint à la maire de la ville, son épouse Aude Lagarde. Son indemnité s’élèvera à «3878.99 euros bruts», un des postes les mieux rémunérés au sein des adjoints qu’il pourra cumuler avec son allocation-chômage d’ancien député. 

Le Figaro

03/10/2022

Le patron de l’UDI est accusé d’avoir octroyé un emploi fictif d’assistante parlementaire à sa belle-mère, censée l’aider à rédiger un livre jamais paru.

Jugé pour “détournement de fonds publics“, Jean-Christophe Lagarde avait alors recruté la mère de son épouse Monique Escolier-Lavail et lui avait versé plus de 39 000 euros de salaires en échange de son aide pour écrire un livre sur les PME qui n’est jamais paru. Voulant sanctionner des “faits insupportables pour le corps social“, l’accusation a également appelé à prononcer à son encontre une privation des droits civiques de cinq ans.

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux