Fdesouche

Comment un simple regard peut faire basculer deux vies. Les assises de Vaucluse jugent depuis lundi un jeune homme pour tentative de meurtre. Les faits remontent à l’été 2020 après une altercation sur fond de jalousie.

Le 17 juillet 2020, Mattéo (15 ans) et Abdelrahman (18 ans) se trouvent avec leurs copines respectives dans un fast-food de la rue de la République à Avignon. Un simple échange de regards va faire basculer cette journée. Séparés après une première altercation sur fond de jalousie, ils se retrouveront par hasard, une heure plus tard, sur le parvis de la gare. Cinq secondes d’altercations au cours desquelles Abdelrahman finira par blesser Matteo d’un coup de couteau à l’abdomen avant de prendre la fuite. Arrivés rapidement sur place, les secouristes se retrouvent face à une victime en arrêt cardio-respiratoire au pronostic vital engagé. Les pompiers procèdent donc à un massage cardiaque durant au moins 20 minutes. Des gestes de réanimation qui permettront de le maintenir en vie avant une opération en urgence à l’hôpital d’Avignon.

(…) S’il est vivant, Mattéo n’est pas sorti d’affaire pour autant. En pleurs, sa petite amie évoque quelqu’un qui “a peur de tout, qui ne sort plus de chez lui et qui ne peut plus faire de sport. Il a arrêté ses études. Sa vie est gâchée”.
De son côté, sa psychologue parle d’un jeune homme qui vit toujours dans l’insécurité. “Il est en mode survie, atteint de troubles post-traumatiques, tocs et troubles du sommeil”“Il doit reprogrammer sa vie”. Les débats se poursuivront ce mardi avec l’audition de la partie civile.

France Bleu

(Merci à MarcelVincent)


Fdesouche sur les réseaux sociaux