Fdesouche

Il avait agressé une étudiante en l’étranglant sur le parking du campus de Jacob-Bellecombette, fin 2020. Déjà jugé quatre fois, dont une aux assises, pour des infractions sexuelles, Abdellatif Sadik, 41 ans, a été condamné à dix ans de prison.

L’étudiante de 22 ans agressée venait de faire sa rentrée universitaire, de retrouver avec enthousiasme ses copains après une année Covid en distanciel. « À 16 h 46, le 5 octobre 2020, j’ai refusé de mourir ! Ça fait 780 jours que ma sérénité, ma légèreté, ma tranquillité, ne sont pas revenues. »

C’est ainsi que, deux ans plus tard, au procès de son agresseur, ce vendredi 25 novembre, elle a résumé sa réaction de survie à l’instant de son attaque et le désastre personnel qui a suivi. Cet après-midi-là, l’individu auquel elle a échappé en se débattant, était entré à l’arrière de sa voiture. Il lui avait serré le cou de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elle se dégage de l’étreinte et parvienne à s’enfuir, terrorisée.

(…) Le Monde

(Merci à Merciderien)


Fdesouche sur les réseaux sociaux