Fdesouche

Ils ont tenté de cacher leur véritable identité. Mais l’enquête qui a suivi les faits de violences qui leur sont reprochés a permis de déterminer qu’il s’agit probablement de deux frères, originaires du Maroc, et ayant fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire il y a plus d’un an. Ce vendredi 25 novembre, ils étaient à la barre du tribunal de Châteauroux pour répondre de faits de violences aggravées en réunion, commis dans la nuit du 28 au 29 septembre 2021, dans un appartement de la rue de la Chaume.

Les faits ? Il était à peu près 23 h quand Abdel et Youssef, qui vivaient depuis 8 mois chez Karim, ont décidé d’aller frapper chez leur voisine du dessus, où se trouvait Mohamed. Ce dernier a été contraint de quitter le logement et obligé de les suivre au rez-de-chaussée, chez Karim. Là, durant des heures, il a été tabassé, humilié, s’est fait uriner dessus et a finalement été retrouvé quasi-inanimé, dans la rue, à 5 h du matin par les agents de nettoyage de la ville. L’agression, filmée, a servi de base aux enquêteurs pour déterminer les différentes responsabilités dans cette histoire un peu compliquée.

“Ils m’ont coupé avec une mâchette”

La victime a expliqué avoir été agressée par ces deux-là car, quelques jours avant, il avait “témoigné contre un de leurs amis, qui tapait sa femme” : “C’est pour ça qu’ils m’ont tapé, avec un bâton, et qu’ils m’ont coupé avec une mâchette. Ils m’ont aussi attaché à une chaise, puis mis à genoux. Là, ils m’ont filmé en train de demander pardon à leur ami…”

[…]

La Nouvelle République


Fdesouche sur les réseaux sociaux