Fdesouche

Un Tunisien, avec cinq mentions au casier judiciaire et sous le coup d’une interdiction définitive du territoire français, a été interpellé à Cannes. Il a proposé aux policiers de partager le couscous qu’il mangeait tout en conduisant. Il a été condamné par le tribunal de Grasse. (…)

Avec cinq mentions à son casier judiciaire, dont une peine de 10 mois pour violence avec arme en 2019, en l’occurrence une rixe à coups de tessons de bouteille ayant entraîné une ITT d’un mois sur sa victime, il est sous le coup d’une interdiction définitive du territoire français.

Plusieurs fois placé en centre de rétention, il s’est soustrait aux mesures d’éloignement, soit en refusant d’embarquer à bord d’un avion, soit en refusant de passer les tests Covid exigés par la Tunisie.

Nice-Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux