Fdesouche

La façade de l’hôtel de police de Montpellier a été visée par des tirs de mortiers de feux d’artifice dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre. Un colis de près de 300 mortiers avait été déposé devant l’édifice. Quatre jeunes sont en garde à vue.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h45, des policiers des équipes de nuit présents dans le commissariat de Montpellier ont entendu des détonations en cascade suivies de flash lumineux.
Comme un feu d’artifice

Ils ont trouvé sur le parvis de l’hôtel de police un carton contenant les restes de ce qui venait d’exploser : 280 mortiers de feux d’artifice reliés entre eux, dirigés vers la façade. Les explosions n’ont apparemment pas fait de dégât.

Un véhicule qui s’était arrêté a proximité a été rapidement localisé. Lors de la fouille de la voiture, ils ont découvert un mortier d’artifice non utilisé ainsi que des produits stupéfiants et une arme blanche.

Quatre jeunes hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Agés d’une vingtaine d’années, ils n’ont pas expliqué pourquoi ils avaient fait ça. Trois sont de Montpellier, le dernier est d’Agde.

France Bleu

(Merci à turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux