Fdesouche

Un bus TAO a été la cible de jets de pierre, mardi 1er novembre, vers 19 h 30. Les agresseurs avaient disposé des poubelles sur la chaussée pour obliger la conductrice à s’arrêter avant de s’attaquer au véhicule.

Un véritable guet-apens. Il est aux alentours de 19 h 30, mardi 1er novembre, et le bus de la ligne 2 approche de l’arrêt Léon-Blum, à Saint-Jean-de-Braye, quand il est pris pour cible.

Les agresseurs n’ont rien laissé au hasard : des conteneurs poubelles ont été déposés sur la chaussée pour obliger la conductrice à s’arrêter à l’entrée du pont ferroviaire.

“On a entendu comme un “crac” et puis les vitres ont commencé à exploser, raconte un jeune homme qui se trouvait à bord. On s’est regardé avec les autres passagers et on s’est levé pour essayer de comprendre ce qui se passait. C’est là qu’on a vu des jeunes qui nous lançaient une pluie de pierres – pas des cailloux mais des pierres dont certaines faisaient dix centimètres, assure-t-il. Ils étaient au-dessus de nous, sur le pont. J’en ai même aperçu un qui lançait une poubelle sur le pare-brise.”

(…) À l’arrivée de la police, les auteurs de cet acte de violence, a priori totalement gratuit, avaient disparu.

La Rep

(Merci à Zbinden)


Fdesouche sur les réseaux sociaux