Fdesouche

Après avoir promis en 2019 100% d’OQTF exécutées, Emmanuel Macron change d’objectif pour viser 100% d’exécution des « des OQTF les plus dangereux » (MàJ)

« On va durcir les choses avec les pays d’origine pour aller vers [un taux de reconduite à la frontière] de 100 % pour ceux qui sont les plus dangereux. » Ainsi, il faut « lier » cette discussion avec le montant de « l’aide au développement » versée aux pays d’origine, avance Emmanuel Macron.

Le Monde

Sur l’immigration, Emmanuel Macron a défendu l’idée d’une nouvelle loi – annoncée pour début 2023 au Parlement – pour « réformer en profondeur nos règles ». Interrogé sur le faible taux d’exécution des obligations de quitter le territoire français (OQTF), il a reconnu la difficulté d’éloigner les étrangers à qui la France refuse de délivrer un titre de séjour ou de donner l’asile, mais défendu la politique de son ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, qui consiste à cibler les éloignements forcés des étrangers qui « troublent l’ordre public ». Il a déclaré vouloir atteindre 100 % d’exécution des OQTF « pour ceux qui sont les plus dangereux ».

« En deux ans, on a réussi à renvoyer 3 000 personnes qui troublaient l’ordre public », a ajouté le président. Dans ses propos, il a souhaité distinguer ces étrangers de ceux qui relèvent de l’asile ou, encore, ceux de l’immigration économique.

Le Monde

En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux