Fdesouche

Depuis de longues semaines, une bande de jeunes, pour le moment impossibles à appréhender, font vivre un véritable enfer à une famille des beaux quartiers d’Auterive.

La première fois, c’était à la fin de l’hiver, lors des vacances de février. Depuis, à chaque période de congés scolaires, ça recommence. « Ils arrivent un peu avant minuit et là c’est l’enfer, ça caillasse pendant près de 2 heures », raconte Muriel, une quadragénaire installée ici avec son mari et sa fille, dans l’un des nouveaux quartiers plutôt huppés d’Auterive.

Difficile d’imaginer sur ce balcon résidentiel à l’atmosphère benoîte qu’un déferlement de violence et de bêtise vienne soudain s’abattre la nuit venue. Une violence qui fait froid dans le dos quand on fait le tour extérieur du propriétaire et que l’on relève les profonds éclats dans les murs, les volets, les parois…

(…) « On connaît ces jeunes qui nuisent au vivre-ensemble sur notre commune. On les attrape parfois », confie René Azéma, le maire d’Auterive. « Attraper », c’est justement ce qu’auraient suggéré à Muriel et Ludovic les gendarmes, en une sorte de self-défense. « Oui, on m’a dit de mettre des caméras et d’attraper moi-même ces jeunes », affirme Ludovic, qui se dit prêt à s’armer d’objets pour passer à l’action.

(…) La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux