Fdesouche

La Fédération française de gymnastique a réagi suite au décès de Lola, une collégienne sauvagement assassinée, qui était championne de France d’aérobic.

La Fédération française de gymnastique a réagi au meurtre de Lola, une collégienne de 12 ans dont le corps a été retrouvé dans une malle dans la cour de sa résidence dans le 19e arrondissement de Paris.

L’adolescente pratiquait l’aérobic. Dans le club où Lola était licenciée, la fédération française de gymnastique a mis en place une cellule de soutien. « Les circonstances effroyables de son décès plongent les membres de la Fédération et toute la famille de la gymnastique dans une peine profonde et un sentiment d’incompréhension », peut-on lire sur le communiqué publié.

Une femme de 24 ans, principale suspecte du meurtre de Lola, a été placée en détention après avoir été mise en examen lundi pour « meurtre de mineur de moins de 15 ans » aggravé et « viol sur mineur avec actes de torture et de barbarie ».

Ouest-France

(Merci à BB)


Fdesouche sur les réseaux sociaux