Fdesouche

La successeure de Priti Patel a avoué son « rêve » de voir commencer les expulsions vers le Rwanda, jusqu’ici bloquées par une décision européenne.

La scène a sidéré par son outrance : invitée lors de la conférence annuelle des tories à débattre de « l’avenir du conservatisme », mardi 4 octobre, Suella Braverman, la ministre de l’intérieur de Liz Truss, s’est exclamée tout sourire que « son rêve », et même son « obsession », était que « le Daily Telegraph [le journal de la droite britannique] consacre sa “une” à la photographie d’un avion décollant pour le Rwanda ».

Mme Braverman faisait référence à la politique très controversée de Priti Patel, qui l’a précédée à l’intérieur jusqu’en septembre. Celle-ci a signé avec Kigali un accord de déportation des personnes ayant traversé la Manche en bateau. Ces dernières, au motif qu’elles auraient « illégalement » atteint les côtes anglaises, se verraient refuser le dépôt d’une demande d’asile au Royaume-Uni et devraient faire leur demande au Rwanda, même si elles n’ont aucun lien de famille dans ce pays d’Afrique de l’Est.

(…)

Ligne d’extrême droite

Mme Braverman, 42 ans, diplômée en droit des universités de Cambridge et de la Sorbonne, prouve en tout cas qu’on peut être d’origine immigrée et défendre une ligne d’extrême droite. Son père et sa mère, tous deux d’origine indienne, sont arrivés respectivement du Kenya et de Maurice dans les années 1960 et ils « admirent et éprouvent de la gratitude pour ce que le Royaume-Uni a réalisé à Maurice, au Kenya et en Inde », a assuré leur fille. « Ce n’est pas raciste de vouloir contrôler nos frontières et ce n’est pas hypocrite d’avoir ce type d’opinions quand on est issu des minorités ethniques », a-t-elle ajouté, depuis Birmingham.

(…)

Le Monde


Fdesouche sur les réseaux sociaux